Concert de dédicace de Nènè Sarama samedi dernierrn: Chérif Gadjigo signe son retour en distribuant des billets de banque dans la salle

0

Le concert de dédicace de Nènè Sarama qui a eu lieu le samedi 27 janvier au palais de la Culture, Amadou Hampaté Bah a été un véritable succès compte tenu de la qualité des artistes invités. Chérif Gadjigo, choisi comme le parrain de l”événement en a profité pour signer son retour en distribuant des billets de banque (coupure de 10 000 FCFA) à Nènè Sarama. Avant de promettre, devant ce beau monde, une voiture à cette dernière

Le concert de dédicace de la chanteuse, Nènè Sarama, tant attendu par les mélomanes de la capitale a finalement eu lieu le samedi 27 janvier dernier. L”endroit choisi par les organisateurs était la salle Bazoumana Sissoko du palais de la culture Amadou Hampaté Bah. Pour ce show, Nènè a été appuyée par Kida production. Et le parrain n”était autre que Chérif Gadjigo qui n”est plus à présenter au public bamakois pour avoir été l”ami de Fatoumata dite Babani Koné, pendant un bon moment.

Depuis février 2006 où il a eu un problème avec cette dernière, Chérif avait donc disparu dans le milieu du show biz malien. Après son séjour à la prison centrale de Bamako Coura, pour avoir kidnappé Babani à sa résidence ACI 2000, Chérif était parti aux Etats-Unis. Ce n”est qu”à la vieille de la nuit des Tamani 2006, au mois de décenbre qu”il a regagné Bamako. Il était même présent sur l”esplanade du Centre international des conférences de Bamako pour suivre cette soirée. Il était aussi à l”élection Miss ORTM, le 23 décembre, toujours au CICB.

Le concert de dédicace de Nènè Samara était l”occasion pour Chérif de signer son retour. Pour ce faire, il était accompagné par les membres du club des amis qui porte son nom avec à leur tête le président lui-même en la personne de Cheick Sylla, un jeune opérateur économique au Grand marché. Les filles et les garçons étaient habillés en T-shirt frappés de l”effigie de Chérif. Ce qu”il faut surtout préciser, c”est que la plupart des gens de ce spectacle était venu uniquement pour voir Chérif. En tant que parrain, Chérif, habillé en veste était assis dans la loge des officiels avec des verres noirs. Devant lui, il y avait des loubards pour le garder.

Au menu de cette soirée, il y avait une brochette d”artistes comme Mah Kouyaté N°1, Nafi Diabaté dite Mari Mar, Sadibou Kanté, Issa Sory Bamba, Amy Sacko, Assa Kida, Alou Sam. L”invité principal de cette soirée était Fodé Kouyaté de la Guinée qui est venu soutenir sa sœur Nènè. Dramane Djibo de la radio Guintan et Mandé Massa de la radio Liberté ont animé la soirée.

Prévue pour 21 heures, la soirée n”a pu commencer qu”aux environs de 22 heures 23 minutes. C”est Mah Kouyaté N°1 qui a ouvert le bal en gratifiant le public de deux chansons. Elle a été suivie par Nafi Diabaté dite MariMar. Qui a été, cette fois-ci, accueillie par le public par un tonnerre d”applaudissements à cause du rôle qu”elle joue aujourd”hui dans le téléfilm "Dou" du réalisateur Boubacar Sidibé de l”ORTM. Du coup, la programmation de la soirée a changé puisque Nènè Sarama a décidé de monter sur scène à la place de Issa Sory Bamba. Auparavant, elle avait accompagné Mah Kouyaté N°1 et Nafi Diabaté. Ce changement de programme n”a pas plu à certains artistes, puisque pour eux, Nènè devait attendre la dernière partie pour jouer. Elle a chanté un morceau avant de céder la place à Sadibou Kanté. Qui sera lui aussi suivi par Soumaïla Kanouté.

C”est après que Nènè Sarama est montée de nouveau sur scène. Cette fois-ci, pour gratifier d”un morceau le parrain de la soirée, Chérif Gadjigo. C”est en ce moment là que la salle a failli exploser. Elle est même descendue sur scène pour joindre Chérif dans la loge des officiels. Toute la salle s”est levée pour être témoin oculaire de cette scène. Chérif distribua des billets de banque en coupure de 10 000 FCFA à Nènè. Il a fait quinze minutes en train de distribuer de l”argent. Certaines personnes ont même eu leur part. Non satisfait, Chérif a promis à Nènè une voiture qui ne saurait plus tarder. Malheureusement, Chérif n”a pas terminé la soirée. Pour sortir de la salle, il a fallu l”implication des forces de l”ordre tellement il y avait du monde. Tout le monde voulait le toucher. La soirée a continué avec la prestation de certains artistes comme Issa Sory Bamba et Amy Sacko pour prendre fin aux environs de 1 heure du matin.

Alou B HAIDARA

Dans les coulisses

Nènè Sarama avec son fond de valises

Décidément, Nènè Sarama aura bien préparé ce concert de dédicace. Comme son nom l”indique, Nènè Sarama a montré au public tout son savoir faire en matière d”habillement. Elle était venue avec son fond de valises. Dans la salle d”accueil du palais, Nènè avait deux valises. Si l”un contenait des habits, l”autre était réservée aux chaussures.

Dès le début de la soirée, elle ne faisait que changer de vêtements, surtout chaque fois qu”un artiste montait sur scène. Il s”agissait surtout de basins riches brodés et d”autres tissus. Finalement, Nènè changeait d”habit chaque deux minutes.

Alou Sam très fâché

Seuls deux artistes n”ont pu jouer. Il s”agit de Alou Sam, lauréat du Djembé d”Or et Assa Kida. Cela à cause des nombreux artistes invités. Très fâché, Alou Sam a quitté le palais avant même la fin de la soirée. Alors qu”il était prévu que ce dernier fasse un duo avec Fodé Kouyaté. Heureusement qu”Assa Kida a pu gérer son cas.

Dans ce lot, il y avait Amy Sacko, l”épouse de Bassekou Kouyaté. Cette dernière était présente depuis 20 heures, mais elle n”a pu jouer qu”à la dernière minute alors que ces diatigui s”apprêtaient à rentrer chez eux. Amy n”a pas apprécié ce comportement. Selon elle, Nènè et Fodé Kouyaté devraient pas jouer avant eux. Ils pouvaient attendre que les artistes nationaux puissent faire leur prestation. L”un des grands problèmes des organisateurs de spectacles est qu”ils ne respectent pas le timing.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER