Deuxième album de la perle du Wassulu : Retour de Massan Coulibaly dans les bacs avec « Musow »

0

La perle de la musique du Wassulu, Massan Coulibaly revient dans les bacs avec un nouvel album intitulé : « Musow ». C’est son second album de rang. Le produit est ainsi servi aux fans de l’artiste à travers le monde depuis le 05 Juillet dernier.

Le nouveau produit a fait l’objet d’un point de presse qui s’est tenu le lundi 04 juillet 2022 à la Maison des Jeunes de Bamako. Il était animé par la perle Massan Coulibaly, avec à ses côtés, Abba Sangaré, promoteur de Baniko House, la mère de l’artiste Kadiatou Mariko.

Notons que Massan Coulibaly est de retour avec son deuxième album dénommé « Musow ». C’est un opus de 10 titres, mêlant différentes sonorités maliennes, avec plusieurs instruments traditionnels, comme le djembé, le balafon, le kamalen n’goni. En somme, c’est un véritable chef d’œuvre réunissant tradition et modernité qu’il faut déguster. Il a été enregistré sous l’impulsion du producteur Italien Giovanni Maione, sous le label M. FEW avec la touche de musiciens de renom comme Petit Adama, Sékou Bah entre autres. L’album traite des thèmes de société notamment la situation de crise que nous vivons qui lui vaut un appel en l’endroit de ses concitoyens à l’unité et aux autorités à plus de redevabilité et de justice. Aussi, l’album évoque les jeunes qui sont l’avenir de la nation et surtout des femmes, noyau de la société d’où le titre même de l’album  « Moussow ». L’album sorti le 05 Juillet 2022 est disponible en écoute sur tous les médias, les plateformes digitales et les CD.

Pour la circonstance, des chansons ont été projetées en diapo afin de permettre aux journalistes de goutter les délicieux sons et instruments de ce nouveau produit que les fans à travers le monde attendent avec impatience.

Cette occasion était bonne pour Massamou Welé Diallo de mettre l’accent sur les difficultés liées au piratage des œuvres artistiques. Il a dénoncé  le silence des autorités devant le phénomène, car, les artistes souffrent trop au Mali à cause du piratage.

Biographie :

Maïssata Coulibaly dite Massan est bercée par la musique dès sa tendre enfance car, elle est la fille d’une chanteuse traditionnelle. En effet, c’est aux côtés de sa maman qu’elle fit ses premiers pas dans le milieu de la musique. Cette dernière étant incessamment sollicitée pour les animations de mariages, baptêmes et autres cérémonies traditionnelles de réjouissances. Très tôt, Massan et ses deux sœurs constituent le trio choriste de la maman, l’accompagnant ainsi dans les différentes prestations. Sa mère, ayant vite remarqué le fort potentiel de la petite Massan, la confia à Mamou Sidibé, la reine du Ganadougou. En aînée bienveillante et attentionnée, Mamou lui apprendra de nombreuses techniques qui l’amèneront à vite s’imposer comme jeune artiste. C’est ainsi qu’elle commença à composer ses premières chansons.

En 2013, elle se présenta avec l’une d’entre elles à l’émission Maxi Vacances de l’ORTM qu’elle remporta haut la main après 7 semaines de compétition sur la télévision nationale. Ce triomphe la place désormais sous les feux des projecteurs. Avec le prix, elle réalisa vite le clip ayant pour titre vainqueur « Baro » et enchaina avec un second titre Banan. Quelques mois après, elle sortait son premier album avec huit titres. Bien accueilli par le public, cet album lui ouvrira les portes des espaces culturels qu’elle animera pendant les nuits avec son orchestre, notamment à la Radio Libre de Tiken Jah Fakoly, Arobase, Club Africa, No limit, Songhoy etc.

Aguerrie à la scène et forte désormais de quelques années d’expériences enrichies de collaboration avec les aînées, Massan vient de réaliser son second album solo intitulé « Musow », les femmes.

Fousseyni SISSOKO

NOTRE VOIE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here