Ismaël Diawara alias Black Ismo revient avec son nouvel album ‘’ tribal‘’ sur la scène une variété pour émergence de la culture africaine

0

Black Ismo refait surface avec son nouvel album pour  faire vibre les mélomanes  avec des sonorités composées de musique traditionnelle et moderne. L’annonce a été faite par le chanteur et son staff, la semaine dernière à la maison de la presse.

‘’Tribal’’ c’est le titre du nouvel album du jeune artiste musicien congolais black Ismo, sorti il y a une semaine.

Dans le cadre de cette nouvelle production, Ismo a travaillé  avec son producteur Konaté et Gary durant une année pour réaliser ce rêve. Cet album de 12 titres a été présenté à la presse par l’artiste lui-même, accompagné de son producteur et son manager.  Selon Ismo l’album a 11 titres et un bonus, donc en tout, douze titres », il a expliqué qu’il a travaillé pendant une durée d’un an pour que tout soit au top pour la satisfaction du public.

Né au Congo avant de se retrouver au Mali, black Ismo a connu l’amour de la musique dès son enfance. Pour l’auteur de l’album sa carrière musicale a commencé en 2012, avec le reggae, le rap et autre genre. Les sujets abordés son relatifs au travail, à l’épanouissement de la jeunesse, l’immigration, la misère. Pour prouver que tout n’est pas que tristesse en Afrique, des histoires d’amour.

Il a aussi affirmé que le coté appréciant pour cet album est la maitrise des thèmes et la production faite par Zaka Zaka Music. Mieux, son featuring  avec Digalo, de guinéens, un nigérian  a donné un éclat particulier à cet album..

Le producteur Jonatthan konaté, de label Zaka Zaka Music, est revenu sur les instruments de musique traditionnel comme la kora, le Kamalé n’goni, le Djémbé pour donner une variété culturelle.

Konaté a expliqué aussi que le tribal un mélange de son entre la modernité et la traditionnel. Selon lui, l’objectif de la sélection des instruments étaient de revenir à notre tradition.

Dramane Konta

Source : Le Credo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here