Nuit du mali à Paris Bercy : Canal+ Mali et Wati B en symbiose

0

Le vendredi 12 avril 2019 a eu lieu le lancement du concours de musique pour la participation à la nuit du Mali prévue le 21 septembre 2019. La cérémonie était présidée par Moussa Tiémoko Daou, directeur général de Canal+ Mali et Badjiri Diakité dit Dawala, directeur de Wati B.

 CANAL+ et Wati B se donnent la main pour la 2è édition de la Nuit du Mali en septembre 2019. Deuxième du genre, la nuit du Mali, cette édition se tiendra à Paris Bercy le 21 septembre 2019. Il regroupera des jeunes talents maliens encore inconnus du public.

Selon Dawala, le concours couvre la période du 25 mars au 15 mai 2019. A l’en croire, les 10 meilleurs seront choisis pour la finale prévue au 14 juin. Le lauréat représentera la jeunesse du bercail à la nuit de Paris Bercy, le 21 septembre 2019, veille de notre fête d’indépendance.

La participation au concours se fait à travers le réseau social. Pour lui, le participant envoie une vidéo live d’une prestation de 30 secondes à une minute via WhatsApp sur un numéro communiqué par les organisateurs.

Un clip offert, un morceau produit par le label Wati B et une prestation à la Nuit du Mali le 21 septembre 2019 à Paris Bercy“, a dit Dawala.

Pour Moussa Tiémoko Daou, directeur général de Canal+ Mali, son entreprise favorise le développement de la culture africaine, à travers la promotion des œuvres audiovisuelles et le financement des contenus adaptés aux marchés africains. A l’en croire, nous n’avons qu’un seul but, c’est la promotion des talents maliens. Nous sommes fiers d’être associés et attendons impatiemment le lauréat à la Nuit du Mali”. Il a aussi invité les jeunes à participer à cet évènement important pour la culture du Mali.

La cérémonie a vu la participation de plusieurs jeunes artistes prêts à se lancer dans la course.

Wati-B fut créé en 2004 par le producteur Dawala. C’est un label indépendant de musique qui produit des artistes tels que Sexion d’Assaut, Dry et bien d’autres.

Abou Kamara

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here