Le Mali koura ou la continuité : Le Colonel Assimi Goita sera-t-il un héros ou un traître ?

11

Grand inconnu du public malien, le Colonel barbu s’est révélé à l’opinion un certain 18 Août 2020 après avoir mis fin à sept ans de gabegie, de corruption, de népotisme et de clientélisme. Il a parachevé deux mois de lutte sans répit d’une frange importante du peuple contre le régime IBK. Son acte, à savoir le coup d’Etat, bien que condamné par la loi fondamentale du Mali et par la communauté internationale, a été pourtant salué par une écrasante majorité des Maliens qui en avaient assez de la gouvernance chaotique du régime défunt. Auréolé de ce soutien indéfectible du peuple, le colonel Assimi Goita a désormais carte blanche pour opérer les changements auxquels le peuple aspire. Après le déclenchement de l’opération de lutte implacable contre la corruption, le Colonel Assimi Goita va-t-il céder aux sons stridents des voyous de la République ? Sera-t-il héros ou traître ?

De Mahatma Gandhi à Thomas Sankara, en passant par Fidel Castro, John Jerry Rowlings jusqu’à Paul Kagame, les hommes qui ont marqué leur époque et qui sont des immortels sont ceux qui ont le sens élevé du patriotisme, désintéressé par le pouvoir et qui sont prêts à l’ultime sacrifice pour leurs peuples. Le Colonel Assimi Goita a aujourd’hui plein de sources d’inspiration pour se rendre immortel dans son pays, à travers des actes de rupture. Il est indéniablement aujourd’hui, celui sur qui le peuple fonde de l’espoir. Il a une des rares occasions dans la vie d’un homme, d’écrire l’une des pages les plus glorieuses de l’histoire moderne de notre pays. La lutte contre la corruption et la délinquance financière qui est le point d’orgue de la vaste stratégie de refondation du pays doit être menée jusqu’au bout, car la réussite de cette lutte déterminera le succès ou l’échec de la transition. Mon Colonel, ce chantier est le plus important des axes du Plan d’action du gouvernement Choguel Kokala Maiga.

La corruption est le véritable cancer qui s’est métastasé et qui a gangrené tous les secteurs de la vie socio-économique. Combattre ce fléau est une impérieuse nécessité pour les autorités de la transition en général et le Colonel Assimi Goita en particulier. Concomitamment à ce combat, le gouvernement doit amorcer les réformes politico- institutionnelles pour doter le pays d’institutions véritablement démocratiques. A ces deux grands chantiers se greffera le renforcement de la sécurité pour non seulement pacifier le pays, préserver l’intégrité du territoire, mais aussi et surtout, permettre la tenue d’élections générales sur toute l’étendue du territoire. La quatrième étape de la stratégie pour une transition réussie serait la relance de l’économie en débarrassant l’administration des cadres véreux et corrompus et en promouvant la culture de l’excellence.

En définitive, le Colonel Assimi Goita a désormais la clef de la refondation du Mali. Il a aujourd’hui l’occasion idoine d’écrire son nom en lettres d’or dans les annales de l’histoire de notre pays ou à défaut il sortira par la fenêtre. Qu’il prenne son courage à deux mains pour jeter les bases du Mali de nos rêves.

Youssouf Sissoko

 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. General Kilikan Sosso tu confonds etre ne pendant la colonisation quand le Mali s’appelait le Soudan Francais et l’adjectif ou epithete SOUDANAIS. Nous utilisons le terme Soudanais pour les “Petits-negres de Paris”, les Maliens qui servent la “Mere Patrie” avant le Mali et qui repondent a l’appel de leur maitre a Paris comme Boua le ventru IBK de Charlie Hebdo, Ba Ndaw, Moctar Ouane, Allassane Ouattara, Sassou, Eyadema, Biya, etc…

  2. If he fulfill our expectations he will be hero but for now he is work in progress. We expect much of him plus it is within his ability to deliver. He have chance to place Mali leadership obligations on higher level plus go beyond setting ” bar” for good leadership at being mediocre that Malians have tolerated for hundreds of years too long.
    In all he do he should not forget to make use of useful information us .ake useful information known plus promote widespread world class education for every Malians. Widespread education is tool that will make achieving goals much easier. Military is place greater education in timely plus manageable way should be imposed on all soldiers. We are able to have educated military at every rank us thereof encourage nation as whole to become more educated.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. JPMagufuli: SUEL LES JUGES VONT FINIR PAR SAUVER LE MALI de la main des predateurs politiciens. Il ne peut plus avoir deux hipopotames males dans une meme riviere au Mali ...

    Un héros! L’ère d’atteinte a l’honneur, l’intégrité et la dignité de nos JUGES par les politiciens voleurs est terminée! Les JUGES MALIENS N’ ACCEPTERONT PLUS JAMAIS que les politiciens de carrière voleurs (qui vivent entièrement de la sueur du peuple) continuent a les narguer comme si nos juges n’avaient pas prêté serrement devant Dieu et leurs compatriotes pour maintenir la JUSTICE. Dans quel pays cela est accepté?

    VOLER ET VOMIR VONT DÉSORMAIS MAIN DANS LA MAIN AU MALI sous Assimi, Choguel et nos dignes juges!

    Il y aura des mandats d’arrêts pour ramener les fuyards a la justice malienne! Le monde est petit il n y’ a nulle part a se cacher!

  4. JPMagufuli: SUEL LES JUGES VONT FINIR PAR SAUVER LE MALI de la main des predateurs politiciens. Il ne peut plus avoir deux hipopotames males dans une meme riviere au Mali ...

    Un héros! L’ère d’atteinte a l’honneur, l’intégrité et la dignité de nos JUGES par les politiciens voleurs est terminée! Les JUGES MALIENS N’ ACCEPTERONT PLUS JAMAIS que les politiciens de carrière voleurs (qui vivent entièrement de la sueur du peuple) continuent a les narguer comme si nos juges n’avaient prêté serrement devant Dieu et leurs compatriotes. Dans quel pays cela est accepté?

    VOLER ET VOMIR VONT DÉSORMAIS MAIN DANS LA MAIN AU MALI sous Assimi, Choguel et nos dignes juges!

    Il y aura des mandats d’arrêts pour ramener les fuyards a la justice malienne! Le monde est petit il n y’ a nulle part a se cacher!

  5. Kinguiranke, sous les Soudanais, un mère carré du Mali n’a pas été sous le contrôle de l’ennemi. Mieux, c’est Soudanais qui ont conquis l’indépendance du Mali, ont créé et formé la nouvelle armée nationale, en un mot, formé l’Etat malien.
    Vous pouvez chanter les louanges de votre aventurier, c’est votre plein droit, mais de grâce, foutez la paix aux Soudanais. Ils sont en train de se retourner dans leur tombe. Et s’ils pouvaient revenaient à la vie pour voir l’état dans lequel leur Mali est tombé, ils demanderaient à Dieu de les “remourir”.

  6. LES TRAITRES NE FONT PAS CELA

    tout est dit avec cette acte

    C est une semaine mémorable qui vient de se conclure pour les maliens qui ont un accès difficile à l’eau. Le Président de la transition, SE Assimi GOITA a offert, rien que la semaine dernière 15 forages dans des quartiers et villages où l’eau est difficile d’accès. Ces infrastructures ont été solennellement ouvertes au public par la conseillère spéciale du Président en charge des questions sociales et sanitaires, le colonel Assan Babdiallo Touré.

    Ces dons se font dans le cadre des œuvres sociales auxquelles le président GOITA consacre les deux tiers de son fonds de souveraineté, une première au Mali. Sur le volet ressources en eau dans le cadre desdites œuvres sociales, une quarantaine de forages ont été réalisés dont une trentaine déjà inaugurée.

    Ce mardi 24 août 2021 l’eau coulait ainsi dans les robinets à Point G, dans la mosquée Masjid Al Awal, à Dio-Gare à une trentaine de kilomètre de Kati ainsi qu’à Banankoro sur la route de Sikasso. Ici à Banankoro, grande est la joie des populations et le médecin chef du centre de santé qui enregistre chaque année dans son centre de santé de très graves maladies liées à l’eau malsaine que boivent les riverains.

    Pour lui, « la santé commence par l’eau c’est une grosse épine que le président nous enlève du pied, nous l’en remercions et mesurons l’importance de cet acte », a affirmé le médecin du centre de santé de Banankoro, Ndjicolo Doumbia. Le vice-président de l’association des anciens combattants de Sanankoroba et Banankoro, Adjudant/chef Kafa Dembélé, lui aussi, salue un acte d’une importance inestimable tant l’eau est un défi permanent dans la zone. Même son de cloche, ce mercredi 25 août 2021 à NIGONI bénéficiaire de forage, région de Sikasso , commune de N’kourala.

    « La difficile quête du précieux liquide a mis en danger le cursus scolaire de nombreux écoliers, qui passent la journée à chercher de l’eau. Cette quête ne leur laisse pas assez de temps pour l’école, mais maintenant c’est réglé on a l’eau, on aura la santé et l’éducation », s’est réjoui Dramane Sanogo natif de Nigoni, enseignant à Kadiolo.

    Cette journée du 25 août 2021 a été aussi marquée par l’inauguration d’un forage à Kambo, à 5 kilomètres de Kadiolo. La journée du 28 août 2021 a, elle, concerné Dogobala, Ngabacoro Droit- Moribabougou- Seydoubougou- Dialakorodji-Safo Falayan plaque-Safo Falayan ancien où en tout 7 forages ont été officiellement ouverts aux populations par la conseillère spéciale du président en charge des questions sociales et sanitaires, le colonel Assan Badiallo Touré.

    Présidence de la République du Mali

    SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

    🔵Youtube

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here