Le Porte-Parole de la Minusma, Olivier Salgado suite à l’annonce de suspension des activités de l’Egypte au sein de ladite organisation : « L’ONU travaille en étroite collaboration avec l’Égypte pour résoudre ce problème »

7

Après l’annonce de la décision de l’Egypte de suspendre temporairement à partir du 15 Août prochain l’activité de ses militaires au sein de la Minusma, dans une visioconférence, le vendredi 15 juillet, le Porte-Parole de l’organisation onusienne a assuré qu’ils sont en étroite collaboration avec le pays des Pharaons (Egypte) pour résoudre ce problème.

A l’entame de ses propos, M. Salgado a confirmé cette nouvelle. Celle relative au fait que la Mission permanente de l’Égypte a informé l’ONU qu’elle suspendrait temporairement ses activités à l’appui de la mission de maintien de la paix à partir du 15 août. Cette décision, dira-t-il, est liée à l’inquiétude suscitée par l’augmentation des attaques contre les Casques bleus égyptiens qui escortent les convois approvisionnant les bases dans le centre et le nord du Mali. A cet effet,  sept soldats égyptiens ont été tués depuis le début de l’année.  Outre, que la sûreté et la sécurité des soldats de la paix sont une priorité absolue et essentielle pour leur assurer qu’ils peuvent mener à bien le travail pour lequel, ils ont été mandatés pour protéger les civils et construire la paix au Mali et dans toutes les autres missions de maintien de la paix.

« Nous respectons et apprécions profondément le service et les sacrifices importants de l’Égypte et d’autres pays qui fournissent du personnel en uniforme à nos missions, qui opèrent dans des conditions extrêmement difficiles et souvent dangereuses. L’ONU travaille en étroite collaboration avec l’Égypte pour résoudre ce problème »a-t-il déclaré.

«…. à ce stade, nous sommes toujours en discussion avec les autorités égyptiennes, et nous verrons ce qui peut être le résultat de celles-ci. Et nous essayons de leur faire comprendre, ainsi qu’à tous nos contingents, non seulement que nous apprécions les contributions qu’ils ont apportées, mais que nous faisons tout notre possible pour trouver des moyens d’assurer la sûreté et la sécurité des contingents de maintien de la paix eux-mêmes, mais il est impossible de contourner le fait que c’est une tâche dangereuse. La situation a été très tendue sur le terrain, comme nous vous l’avons dit à plusieurs reprises, mais nous verrons aussi quels seront les résultats des discussions avec les Égyptiens avant d’envisager quelles seraient les prochaines étapes » a précisé le Porte-parole de la Minusma.

Concernant la suspension de toutes les rotations de contingent militaire et policier de la Minusma tant celles programmées ou annoncées, M. Salgado a déclaré qu’ils traitent  avec le gouvernement du Mali sur un certain nombre de questions. Par exemple, sur celle de la suspension des rotations, selon lui, la MINUSMA, poursuit tous les efforts pour rencontrer les autorités maliennes et aborder ce sujet sans délai. Pour cela, ils s’engagent de différentes manières, aussi, avec l’implication du Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres notamment par un appel téléphonique cette semaine. Et qu’ils vont continuer à pousser leurs différents efforts afin de voir quels progrès ils peuvent faire.

Avant de conclure son intervention, Olivier Salgado a clarifié que sur le Mali qu’avec les Egyptiens, ils ne parlent pas de retrait, mais plutôt d’une suspension temporaire des activités, à compter du 15 août et il ajoute que le contingent égyptien de la MINUSMA compte 1035 personnes.

 

Par Mariam Sissoko

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. As if MINUSMA did not know it it is not enough to simply escort convoy soldiers should be prepared to instantly carry out offensive military actions against terrorists to secure safe route for convoy to travel on. Where terrorists know MINUSMA soldiers will not apply this method terrorists feel free to plant IEDs plus apply ambushes against convoys. Escorting convoys is no job for faint at heart who believe they will get free pass being they represent MINUSMA. It is time MINUSMA soldiers fight terrorists by hunting them or leave as Egypt will do to allow soldiers who will duly fight to replace them. We dislike seeing Egyptian soldiers leave but their leaving appear to be making way for MINUSMA soldiers who will duly confront terrorists to fight or have terrorists vacate area.
    Mali must continue military buildup plus in accordance make use of well prepared buildup.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. @Olivier va te faire foutre ailleurs, nous sommes au Mali et nous parlons du Mali, que la MINUSMA parte se foutre ailleurs, y en a mare! La MINUSMA doit accepter de faire la guerre aux terroristes en protégeant la population civile sinon adieu la MINUSMA, elle doit partir!

    • Fils d’esclave, homme de caste guiranke, la minusma n’est pas au mali pour faire la guerre a la place de tes vauriens pouschistes bidasses. La minusma est au mali pour empecher que les vauriens bidasses et les mercenaires russes ne massacrent les pauvres bergers peuls.

  3. Olivier va te faire foutre ailleurs, nous sommes au Mali et nou parlons du Mali,que la MINUSMA parte se foutre ailleurs, y en a mare! La MINUSMA doit accepter de faire la guerre aux terroristes en protégeant la population civile ou pas? Sinon adieu la MINUSMA, elle doit partir!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here