Sahel: Le Conseil de sécurité de l’ONU préoccupé par la montée du terrorisme

2

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est déclaré mardi préoccupé par la détérioration des conditions de sécurité dans certains pays de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel, ainsi que par la montée du terrorisme au Sahel et dans le bassin du lac Tchad.

Dans une déclaration publiée par sa présidence, le Conseil se dit également inquiet de la montée de la piraterie dans le golfe de Guinée et encourage la poursuite des efforts menés aux niveaux national et régional pour lutter contre ces menaces.

Les actions violentes menées par les acteurs non étatiques, lesquelles entravent le retour de l’autorité de l’État, le rétablissement des services sociaux de base et la restauration de l’Etat de droit dans certaines zones de la région, inquiètent les membres du Conseil.

Ils condamnent “énergiquement les attaques constantes dans la région dirigées contre les civils, les représentants des institutions locales, régionales et des États, ainsi que les forces de sécurité nationales, internationales et des Nations Unies” et affirment la nécessité de veiller à ce que les auteurs de violations des droits humains et de violations du droit international répondent de leurs actes.

Les Quinze réitèrent leur “ferme condamnation des attaques et des menaces d’attaque dirigées contre les écoles, les enfants et le personnel éducatif, y compris des enlèvements survenus récemment au Nigéria”.

Selon les membres du Conseil, il importe de remédier aux conditions sous-jacentes qui favorisent la propagation du terrorisme et de l’extrémisme violent pouvant conduire au terrorisme en Afrique, notamment en veillant à la reconstruction et au relèvement nationaux, en renforçant la bonne gouvernance et en facilitant le développement socioéconomique en Afrique. Ils soulignent également l’importance que revêt la participation pleine, égale et véritable des femmes au maintien de la paix et de la sécurité.

Le Conseil de sécurité se dit, par ailleurs, conscient des effets néfastes des changements climatiques, des changements écologiques et des catastrophes naturelles, notamment la sécheresse, la désertification, la dégradation des terres et leurs conséquences en termes d’insécurité alimentaire, entre autres facteurs, sur la sécurité et la stabilité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel.

Il se déclare gravement préoccupé par les répercussions du conflit libyen sur les pays voisins, en particulier au Sahel, et notamment les menaces que font peser le transfert illicite, l’accumulation déstabilisante et le détournement d’armes, ainsi que l’afflux de groupes armés et de mercenaires.

Le Conseil de sécurité salue les efforts déployés par les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel ainsi que par l’Union africaine et la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour prévenir et régler les problèmes de sécurité, qui sont exacerbés par le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, notamment les flux d’armes illicites, dans la région.

Source: https://fr.sputniknews.com/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. faut pas compter sur les US c’est tout

    il faut diversifier partenariat avec plusieurs pays capable d en fabriquer

    CHINE
    RUSSIE
    UKRAINE
    ITALIE
    INDONESIE

  2. ET LE BLOCAGE DE NOTRE AVION CASA 295W PAR UN DE SES MEMBRES N AIDENT PAS

    HYPOCRITES D AMERICAINS !!!!!!!!!!!!!

    Les Usa doivent débloquer nity avion qu l on a entièrement paye.

    Elle doit nous livrer le transpondeur paye

    J appelle la jeunesse Malienne a appelé l ambassade des États Unis en masse
    Et faire. faire un sitt’ing devant l ambassade ce week-end

    Ils sont hypocrite avec leurs carrresses et ne cherche que leur intérêt
    Et un Mali debout autonome ils en veulent pas

    Raison pour laquelle ils mettent ici nos meilleurs éléments dans leur poches

    C est le soft power
    Ils le font en Afghanistan en rapatriant leur meilleur éléments chez eux ils prennent en priorité les en

Répondre à Lamine Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here