Sanctions militaire et économique contre le Mali : La Russie s’oppose à l’exécution à l’ONU

2

Le travail d’enquête de plusieurs comités d’experts onusiens chargés de contrôler l’application d’embargos sur les armes et de sanctions économiques dans des pays en conflit tels que en Centrafrique, Mali, etc. est bloqué depuis des mois par la Russie qui trouve leur composition mal fondée au profit des Occidentaux.

Dans leur plaidoyer, les Russes mettent en avant le manque de diversité géographique au sein des comités en question dont la formation est en cours de renouvellement. Ce blocage intervient sur fond de tentatives accentuées de la Russie, d’accroître son influence en Afrique dans des pays notamment francophones et qui étaient jusqu’à présent sous la domination de la France. Il en est ainsi pour la Centrafrique où l’affectation d’experts est interrompue depuis le 31 août et de la République démocratique du Congo dont le comité a vu son mandat expirer le 1er août. 

Pour le Mali, le groupe d’experts devra arrêter son travail d’enquête jeudi 30 septembre 2021 tandis que pour le Soudan du Sud, il est interrompu depuis le 1er juillet. 

Y. SANGARÉ

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here