Funérailles d’amadou Djigué : Les opérateurs économiques saluent la mémoire du disparu

0

24 heures après son décès, l’ancien président du Conseil malien des chargeurs (CMC) et opérateur économique de renom, Amadou Djigué, a été inhumé le mercredi 8 décembre dernier, au cimetière de Sabalibougou. Au cours de la cérémonie funèbre, plusieurs hommages ont été rendus à l’illustre disparu par les opérateurs économiques, amis, parents et proches collaborateurs.

a cérémonie funèbre s’est déroulée dans sa famille à Torokorobougou, en présence de Pr Dioncounda Traoré, ancien président de la Transition ; Imam Mahamoud Dicko, ancien président du Haut conseil islamique du Mali ; Basseydou Sylla, Pdg de Sylla Transit ; Diadié Bah, opérateur économique et membre du Conseil National de Transition (CNT) ; Me Kassoum Tapo, président du Morema, ainsi que plusieurs amis, parents et proches collaborateurs du disparu.

Premier président du Conseil malien des chargeurs (CMC), celui que certains magazines économiques citaient parmi les 25 personnes les plus riches du Mali était membre de plusieurs organisations socioprofessionnelles du secteur privé malien. L’opérateur économique évoluait dans divers domaines d’activités dont l’agro-alimentaire, les assurances, les transports, les banques et était actionnaire dans plusieurs sociétés.

C’est suite à une maladie que le Pdg de la Société Djigué-sa a tiré sa révérence dans la nuit de lundi à mardi, vers 1 h du matin, à l’âge de 72 ans. Le lendemain, mercredi matin, il a été accompagné à sa dernière demeure au cimetière de Sabalibougou par les membres de sa famille, ses amis et ses proches collaborateurs.

 

Ibrahim Diawara, Pdg d’IBI Group : “Amadou Djigué était un visionnaire,

un succès story pour les jeunes opérateurs économiques”

 

“L’Afrique, le Mali et le Conseil national du patronat du mali (Cnpm) viennent de perdre un grand homme, un opérateur économique hors pair, un homme de Dieu, un battant qui a haussé le niveau du secteur économique du Mali. Amadou Djigué a été le premier à s’engager avant la loi PPP (partenariat public-privé) dans la construction du pont de Kayes. Il était un visionnaire, un succès story pour nous les jeunes opérateurs économiques. Amadou était également un homme qui s’est toujours battu pour les opérateurs économiques maliens. Aujourd’hui, c’est une occasion pour nous de le remercier pour tout ce qu’il a fait pour nous, les jeunes. Nous prions le Tout puissant afin qu’il l’accepte dans son paradis”.

 

Boubacar T. Kanté, membre du Conseil national du patronat du Mali (Cnpm) : “Amadou Djigué s’est battu durant toute sa vie afin de bâtir des entreprises performantes”

 

“Amadou Djigué était un homme qui s’est battu toute sa vie afin de bâtir des entreprises performantes et faire progresser le secteur privé malien. Nous retenons de lui un grand homme et c’est avec un cœur meurtri que nous l’accompagnons à sa dernière demeure. J’ai des relations particulières avec lui. Il m’a suivi depuis le début de ma carrière jusque-là et il a toujours était attaché au travail bien fait, au résultat et à la performance. Nous ne pouvons pas tout dire sur Amadou Djigué tant ses qualités sont énormes. Nous prions le Bon Dieu qu’il l’accepte dans son paradis éternel”.

Souleymane Baba Traoré, président du Conseil malien des chargeurs (CMC) : “Amadou Djigué a beaucoup travaillé pour l’intérêt des chargeurs maliens”

“Vous savez, Amadou Djigué était le premier président du Conseil malien des chargeurs. Durant son mandat, il a beaucoup travaillé pour l’intérêt des chargeurs maliens. Ce jour, il est important que nous venions lui rendre un hommage pour tout ce qu’il a fait pour le secteur privé malien. Lors de la crise politique de la Côte d’Ivoire en 2011, il y a eu du blocage au niveau d’Abidjan, mais c’est grâce à ses compétences qu’il a pu débloquer la situation. Au nom du ministre des Transports, de l’ensemble des chargeurs du Mali, nous demandons au Bon Dieu de lui accorder une place de choix dans son paradis éternel”.

 

Mamadou Tiéni Konaté, ancien président de la Ccim : “Amadou Djigé était à la fois un homme entreprenant et déterminé”

 

“Amadou Djigué est un opérateur économique que j’ai connu en 1984, lorsque je suis rentré de mes études pour me lancer dans les affaires. Il faisait partie à l’époque d’une association des jeunes opérateurs économiques. Il était un modèle à deux niveaux, c’était à la fois un homme entreprenant et déterminé qui ne se décourageait jamais, qui explorait toutes les voies. Il était quelqu’un de beaucoup engagé dans les mouvements associatifs. Amadou Djigué était surtout disponible à l’égard de tout le monde. Evidemment, c’était un homme passionné et impulsif, mais qui était prêt à pardonner. Il n’était pas rancunier et il avait un idéal qu’il défendait. D’ailleurs, sous la Transition de 1992, il a joué un grand rôle dans les états généraux du commerce où il a beaucoup fait avancer les choses. Aujourd’hui, c’est grâce à lui que le Conseil malien des chargeurs est le seul établissement public à caractère professionnel qui dispose d’un siège moderne à l’ACI 2000”.

                     Mahamadou TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here