Avis de nomination du nouveau Directeur Général Adjoint

4
Orange-Mali

Le Conseil d’Administration de la société Orange Mali SA, opérateur global, leader du marché des télécommunications au Mali, en sa séance du 22 avril 2016 a nommé Monsieur Lamine Seydou TRAORE, au poste de Directeur Général Adjoint (DGA) de la société à compter du 02 mai 2016 en remplacement de Monsieur Ousmane Boly TRAORE, qui prend le poste de Directeur Général Adjoint de Orange Guinée.

Agé de 36 ans, Lamine Seydou TRAORE, est titulaire du Diplôme d’Etudes Supérieures de Comptabilité et Gestion Financière (DESCOGEF) du cursus DECOFI (Diplôme d’Expertise Comptable et Financière de l’Union Economique et Monétaire OuestAfricaine UEMOA). Consacré meilleur bachelier du Mali en 1998 après de brillantes études primaires et secondaires, Lamine Seydou TRAORE obtint une bourse d’excellence de l’Etat du Mali sur le Maroc d’où il revient avec un diplôme d’ingénieur ès Sciences et Techniques Comptables et Financières.

Dès son retour au Mali en 2002, il rejoint IKATEL nouvellement créé (actuel Orange Mali) où il va successivement occuper les postes de cadre comptable, chef de service comptabilité et trésorerie, responsable de la division comptabilité et finances et Directeur Financier à ce jour en cumul de fonction avec le poste de Directeur Général de la société Orange Money Mali SA qui est l’établissement de monnaie électronique créé par Orange Mali pour le développement de son service « Mobile Money » agréé par la BCEAO.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Orange Mali fait la promotion des cadres maliens . Cela veut dire que cette entreprise a signé un long bail avec le pays d’ou la necessité de la protéger .

  2. Hmm, on ne peut que se réjouir pour ce Monsieur. Mais de quelle session est-il précisément question, en parlant de “meilleur bachelier du Mali en 1998” ? De mémoire, ça ne doit certainement pas être la session du bac de 97 – 98, dont le meilleur bachelier a une toute autre identité. En tout cas, vives félicitations à Monsieur Traoré !

    Pensées rebelles.

Comments are closed.