Caisse malienne de sécurité sociale : Diéminatou Sangaré sous les projecteurs !

0

Patronne du système informatique de la CANAM, cette femme de 53 ans sera désormais aux commandes de la CMSS. Son ancienneté dans le secteur des affaires sociales fait de Dieminatou Sangaré le cadre au profil parfait.

Alors que sa nomination est intervenue en même temps que celle de ses homologues de l’INPS et de la CANAM, Djamy a été comme mise sous le boisseau. Beaucoup se sont focalisés sur le retour de Mahamane Baby qui conduira les réformes de l’AMO dont le système biométrique. Pourtant, c’est justement l’administratrice dudit système qui plie bagage pour la CMSS. Le gouvernement est donc resté fidèle à la promotion du genre au niveau des postes nominatifs. Cette cadre de la CANAM, structure où elle évolue depuis 2011, reste toujours dans son milieu de prédilection. L’Inspectrice de sécurité sociale, qui prendra fonction à la CMSS début Août, selon nos sources, est parfaitement dans son élément pour s’être maintes retrouvée au cœur des réformes de sa structure d’accueil. Même certaines stratégies de l’INPS comportent sa touche. Et, dans un contexte où la bonne gouvernance et la transparence de la vie publique sont de mise, la numérisation sera un outil qu’elle devra mettre en valeur et force est de constater qu’elle l’a réussi hors du territoire. Inspectrice de la sécurité sociale depuis 2001, la nouvelle Directrice de la CMSS fut convoitée par le CIPRES, organe dirigeant des structures de sécurité sociale.

Raison pour laquelle en 2014 Diéminatou fut membre du comité d’experts en charge de la mutualisation des systèmes d’information des Organismes de Prévoyance Sociale des pays membres de la zone commune.

Pourtant, c’est bien avec un diplôme d’Ingénieure économiste à l’Institut des Ingénieurs Economistes, obtenu en 1991 Léningrad (actuelle Université d’État de Saint-Pétersbourg), qui sanctionne ses études universitaire. Ce sera au Canada qu’elle approfondira ses connaissances en système de gestion de bases de données relationnelles entre 1997 et 1999. Une ouverture au monde de l’informatique qui fera de celle que les intimes appellent DJAMI la Cheffe Adjointe du service de l’informatique et de la statique de l’INPS, de 2003 jusqu’à 2011.

On retiendra du parcours la directrice entrante de la CMSS un passage en Côte d’Ivoire où elle sortira Major de la 11ème promotion des Cadres de Sécurité Sociale, une performance qui la rend éligible au second cycle de cette formation à l’Ecole Normale Supérieure de Sécurité Sociale de Saint Etienne en France. Là aussi, elle va ravir la vedette en s’imposant major dudit cycle.

Quoique son parcours et sa riche expérience parle pour elle, Diéminatou est fortement attendue pour ses preuves en tant que première responsable.

Idrissa Keïta 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here