Coup de balai d’Assimi Goïta à la Présidence de la République: Une quinzaine de cadres dont un président de parti politique et un ancien ministre congédiés

0

Le président de la transition, Colonel Assimi Goïta a procédé, le 2 juillet dernier, à l’abrogation des décrets de nomination d’une dizaine de cadres de la présidence de la République. Nommés, pour la plupart, sous la présidence d’Ibrahim Boubacar Kéïta et quelques-uns sous Bah N’Daw, ces agents remerciés sont des Conseillers spéciaux, des Conseillers techniques, des Chargés de mission et des Assistants de presse et de réalisation. Parmi les personnes congédiées figurent un président de parti politique et un ancien ministre.

Après avoir procédé à l’abrogation des décrets de nomination de cinq proches collaborateurs du président de la République dès le 26 mai dernier, le président de la transition, Colonel Assimi Gôita continue de nettoyer l’écurie sur la colline du pouvoir. Ainsi,  hier lundi, il a été rendu public le décret n°2021/0422/ PT RM du 2 juillet 2021 qu’il a signé portant l’abrogation de décrets de nomination de plusieurs agents de la présidence. Parmi les personnes concernées, on retrouve M. Louis Cheick Sissoko, Administrateur des affaires, nommé le 22 novembre 2013 en qualité de Chargé de mission au secrétariat général de la présidence de la République, M. Ismaël Sacko, gestionnaire, nommé le 13 févier 2014 comme Chargé de mission (il est également le président du parti PSDA), M. Moulaye Idrissa Touré,  spécialiste en communication, nommé le 7 juillet 2016 en qualité de Chargé de mission, M. Adama Samassékou,  Consultant nommé le 21 février 2017 en qualité de Conseiller spécial du président de la République. Il faut signaler que M. Samassékou est un ancien ministre de l’Education nationale.

S’y ajoutent les conseillers spéciaux, Mme Pierrette Sidibé, Experte en développement et management de projets nommée le 6 juin 2017 et M. Alioune Sall, nommé le 4 juin 2019 ;  les Chargés de mission, M. Ahmadou Mahamar Touré, journaliste et Souboua David Dembélé, journaliste et spécialiste en marketing communication, tous deux nommés le 20 juin 2020, Mme Djikinè Madina Diallo, technicien supérieur de l’élevage,  nommée le 9 octobre 2020.

Sur cette liste de cadres remerciés figure aussi M. Amadou Diallo, inspecteur des services économiques, nommé le 26 juin 2020 en qualité de Conseiller technique.

Des cadres nommés par le président Bah N’Daw n’ont pas aussi été épargnés. On retrouve  Dr Ibrahim Traoré, nommé le 11 mars 2021 en qualité de Conseiller spécial du président de la Transition, Me Fousseyni Doumbia, professeur d’enseignement supérieur,  nommé le 6 avril 2021 en qualité de Conseiller technique au secrétariat général de la présidence, Ibrahima Boubacar Sow, juriste promu le 5 avril 2021 en qualité de conseiller technique et enfin Mme Fatoumata M’Boye Sow, Consultant pluridisciplinaire nommée le 21 avril dernier  comme Conseiller technique.

A cette liste de cadres figurant sur le décret signé par le président de la transition s’ajoute la décision, toujours datée du 5 juillet et signée par le Directeur Administratif et financier de la présidence de la République, Lt-Colonel Cheick Mamadou Cherif Tounkara, portant abrogation de l’affectation de M.  Mamadou Camara, assistant de presse et de réalisation à la Cellule de communication de la présidence.

Ces limogeages ont été précédés de ceux de cinq proches collaborateurs du président de la transition, à travers un décret daté du 26 mai dernier, soit 48 heures seulement après le coup de force qui a conduit à la démission du président Bah N’Daw et de son Premier ministre Moctar Ouane. Ledit décret avait abrogé ceux relatifs aux nominations du Chef de l’Etat-major particulier du président de la République, de l’Intendant des Palais de la Présidence, du Secrétaire général de la présidence,  du Conseiller spécial chargé des questions diplomatiques  et de notre confrère Salif Sanogo, qui avait été nommé seulement le 3 mai 2021 comme Conseiller spécial du président de la transition par Bah N’Daw.

Youssouf CAMARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here