MCEN : Sékou Tamboura nouveau chef de cabinet

0

À l’issue du Conseil des ministres du mercredi 14 avril dernier, le ministère de la Communication et de l’Economie numérique (MCEN) a eu un nouveau chef de cabinet. Il s’agit de notre confère Sékou Tamboura, Directeur de publication du journal Info Soir. Il remplace ainsi à ce poste Alassane Baba Diombélé, nommé Directeur général de l’ORTM.

Ce natif de Bandiagara, né le 25 octobre 1968 est un produit de la prestigieuse École nationale d’Administration du Mali (ENA) où il a décroché une Maîtrise en droit (Option administration publique) avec Mention Assez bien.

Vice-major de sa promotion 1987-1992, il était alors promis à une très belle carrière dans l’administration générale du pays. Mais, l’Homme ne peut se détourner de son destin. Sa passion a toujours été le journalisme, particulièrement le journalisme sportif. D’où le choix de son thème de Thèse de fin d’études supérieures intitulé : « La presse écrite au Mali de la période coloniale à 1992 », soutenu le 29 septembre 1992. Mention du jury : Bien.

Sékou Tamboura est un grand passionné du métier de journaliste. C’est pourquoi, il a commencé à embrasser la profession depuis qu’il était étudiant à l’ENA.

De juin à septembre 1990, il effectue son premier stage préparatoire de mémoire à l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) qui édite le Quotidien national du Mali «L’Essor ». Entre juin et septembre 1991, il fait le même exercice à la RTM (Radio Télévision du Mali).

Sékou Tamboura est un journaliste pétri d’expériences couronnées par un parcours riche. Il est en terrain connu avec trente ans au service du développement des Médias et de la Communication.

Carrière professionnelle : Après sa soutenance, le nouveau chef de cabinet rejoint l’AMAP en octobre 1992 pour une longue période d’apprentissage  de deux décennies et demie dans la presse. Octobre 1992 à Décembre 1993 stagiaire à l’AMAP, affecté à l’Agence de presse, il était chargé de faire la compilation des dépêches des agences Reuter, TASS, Irna et Pana pour le journal L’Essor. De janvier 1994-Juin 1996  il devient journaliste-reporter conventionnaire au Quotidien national « L’Essor ».

De juin 1996-Décembre 1997, il fut membre fondateur et journaliste-reporter au journal « Le Courrier du soir », puis au Groupe de presse « Courrier-Scorpion-Aurore-Nyeleni »

De janvier 1998-Août 2007 : Journaliste-reporter et secrétaire de rédaction au Quotidien « Le Républicain ». De septembre 2007-Avril 2017 : Secrétaire de rédaction et journaliste-reporter puis Rédacteur en chef du journal « L’Aube ».

Décembre 2003-Décembre 2009 : Correspondant permanent du Groupe de communication panafricain « Alter vision International » basé à Ouagadougou (Burkina Faso) et qui éditait les journaux « Construire l’Afrique » et « Jeux d’Afrique » et gérait l’Agence d’information « Altercom ».

Janvier 2010-Juillet 2013 : Correspondant permanent du journal « Notre Afrik » basé à Londres (Angleterre).

10 Juillet 2013-21 Novembre 2013, il devient chargé de mission chargé de communication, au  ministère des Maliens de l’extérieur et l’Intégration africaine.

Depuis Janvier 2017, il est promoteur et Directeur de publication du journal Info Soir

Vie associative : Sékou TAMBOURA a une longue expérience de plus d’un quart de siècle. Il est membre de plusieurs associations et réseaux des journalistes. Coordinateur national du Réseau des Communicateurs en Santé du Mali (RECOMSA) et  Secrétaire général adjoint de l’Association des Journalistes sportifs du Mali.

Formation et perfectionnement :Le nouveau chef de cabinet du MCEN, emmagasine toute une banque de données de 1993 à nos jours à travers des séminaires, ateliers, cours, conférences, symposiums et forums.

Il parle couramment en plus du Français, Peul, Bambara, Sonrhaï,  il est marié et père de 5 enfants dont une fille.

Il est auteur de consultations en communication à la demande de plusieurs services publics et sociétés privées.

Le nouveau chef de cabinet maîtrise les nouvelles technologies. Comme loisirs,  il aime le sport, la lecture et le cinéma.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here