Autonomisation des femmes et des jeunes filles : Le MMH et le RFM renforcent les capacités des femmes en leadership féminin

0

Dans le cadre de la sensibilisation sur l’autonomisation des femmes et des filles, le consortium du Mouvement Mali Hèrè (MMH) et le Réseau des Femmes Médecins (RFM) en partenariat avec MDF (empowering people, creating impact) ont animé une conférence débat de restitution des résultats du projet et d’information de l’opinion nationale sur la pertinence du renforcement de capacités en leadership et développement personnel afin de clôturer le projet sur une compréhension commune. C’était le Samedi 17 septembre à la Maison des Ainés. L’évènement était présidé par Mme Nene Konaté, formatrice du MDF, en présence du secrétaire général du Mouvement Mali Héré, Ismaël Dembélé et de la représentante du RFM, Mme Racky Cissé.

Le but de cette conférence débat était de partager les acquis des sessions de formation et partage d’expériences pratiques sur le leadership de genre et l’autonomisation des femmes.

Rappelons que le mouvement Mali Hèrè est une association des jeunes cadres maliens constituée d’hommes et de femmes de tous les secteurs ayant pour but d’œuvrer pour un Mali prospère. Pour ce faire, il accorde une importance particulière au renforcement du leadership surtout féminin et la redevabilité à tous les niveaux.

Pour ce qui concerne le Réseau des Femmes Médecins du Mali (RFM), elle est une association malienne de femmes médecins, qui se fixe comme mission, l’amélioration des indicateurs de santé relatifs à la santé de la reproduction au Mali en assurant la formation postuniversitaire des femmes médecins et aussi de faciliter l’accès à l’emploi et aux postes de responsabilité.

A l’entame de son propos, la présidente du Réseau des femmes médecins du Mali a indiqué que la formation du leadership authentique de MDF a été instituée pour développer un leadership qui ne dépend pas du titre ou de l’autorité formelle, mais pour soutenir ceux qui occupent des postes de direction ainsi que ceux qui les suivent. Ce, affirme-t-elle, dans le but d’être plus authentiques dans les transactions et pour développer des habitudes, attitudes et compétences qui permettent à la personne et à l’organisation d’accomplir leurs taches au plus haut niveau. Ce qui la fera dire que les leaders authentiques ont une vision personnelle puissante et passent de la parole aux actes en termes de valeurs personnelle qu’organisationnelle tout en motivant et inspirant les autres à dépasser les limites perçues tant sur le plan personnel que professionnel.

A rappeler que ce  projet a été lancé dans le cadre du programme OKP 21 00141 de NUFFIC pour une durée de 7 mois sur financement du Ministère des Affaires des Pays Bas. Il touche les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et du district de Bamako.

Pour sa part,  le Secrétaire général du Mouvement Mali Hèrè a  fait savoir que ce projet de formation a été co-financé par Nuffic et MDF à hauteur de 16 millions de F CFA. Il a pour objectif de contribuer à l’autonomisation des femmes/filles en leadership féminin, genre, ainsi qu’en santé, droits sexuel et de reproduction (SDSR). A cet effet, dira-t-il, 300 jeunes leaders, filles et femmes ont été formées dont 80 membres du MMH et 80 membres du RFM.

Par Fatoumata Coulibaly

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here