Chronique : A quand un institut pour former les présidents africains ?

26
Burundi : le renoncement de l'Union africaine
Présidents et responsables africains posent pour une photo de famille le 30 janvier 2016 lors du sommet de l'UA à Addis Abeba. © AFP/TONY KARUMBA

Les présidents africains ont aujourd’hui, plus que jamais, besoin d’une école de formation. Un institut continental où ils iraient apprendre la bonne gouvernance et le respect de la constitution. Sans oublier des modules de formations sur l’alternance, le bien public, et le respect de la liberté de presse. De la sorte, les meilleurs d’entre eux pourraient légitimement prétendre à gouverner nos pays! Cet institut, s’il voyait le jour, éviterait l’amateurisme que l’on constate à tous les niveaux de la gestion de nos Etats. Sinon qu’est-ce qu’un journalisme bien formé dans un Etat mal gouverné? Que peut faire la presse censé incarner le 4ème pouvoir si les 3 autres que sont l’exécutif, le législatif et le judiciaire sont inféodés au président de la République et à son entourage ? Le journaliste, dans de telles circonstances, devient le plus souvent un «empêcheur de manger en rond», un ennemi qu’il faut absolument réduire au silence, par tous les moyens y compris l’assassinat.

A dire vrai, trop de présidents africains ne méritent pas d’être aux places  qu’ils occupent présentement. Ils ignorent jusqu’à l’éthique et la déontologie de leur «métier». Tout ce qu’ils savent, c’est se faire obéir. Combien parmi eux sont entrés par effraction dans l’espace public? Combien s’y maintiennent à la baïonnette? Combien ont transformé leur pays en monarchies de fait? Ils sont prêts à tout. Sauf à abandonner le pouvoir. Après eux, il faut que ce soit le désert. L’Etat, la justice, le parlement l’économie, ce sont eux! Le bien et le mal ce sont encore eux qui en décident.

L’Afrique est riche de ses nombreuses compétences. Mais elle est pauvre de ses innombrables chefs! De ses chefs qui ont toujours besoin de la France, et dont la France «besoindra» (sic)  pour assurer son hégémonie. La vraie école, ce n’est pas celle que l’on impose aux autres,  du haut de son fauteuil, parce que convaincus de leurs insuffisances. C’est  d’abord, celle que l’on s’impose à soi-même au vu de ses propres manquements. Une telle conception fait appel à de la retenue et à un sens élevé du devoir. C’est pour cela que certaines personnes sont mal placées pour donner des leçons aux autres. Elles-mêmes n’étant pas de bons exemples en la matière, leur point de vue ne peut que manquer d’objectivité.

L’attention accordée par les régimes africains dits démocratiques à la question du professionnalisme dans les médias africains n’aura un début de réalité que lorsque les présidents africains comprendront que le journaliste est un rempart de la démocratie. Autrement, tout ce que nous voyons se dire et se faire en faveur des média ne sera que folklore et gesticulations sans lendemain.

 

Henri Levent

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

26 COMMENTAIRES

    • pas toujours, il ya bien des ecoles de voleurs par excellence dans toutes les parties du monde, et le vol professionel existe bel et bien, le vol institutionel existe bel et bien , le vol systemic existe bel et bien, le vol moral existe bel et bien, le vol culturel existe bel et bien, le vol religieux existe bel et bien….

      QU’ EST CE QUE LE VOL A VOTRE AVIS, ….LE VOL….. JE LE LIS A L’ ENVERS ….J’ AI LOV….LEV…..LEU ….LEO…..LION…..HAHAHAHA…..

  1. Comrades this is asinine idea. We do not need a Barack Obama. We need leaders who are not corrupt plus inhumane. Where we find throughout this world all other essentials of a prosperous modern living nation timely develop. Let us not fool ourselves we will not train away corruption thus should take any means necessary approach to dealing with it. That would be in best interest of people throughout Africa. Very sincere, Henry Author Price Junior aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

    • better have robots than have trained negro-presidents,…the trained civil administrators from Bamko ENA are just helpless…not creative people

  2. Quand on aura une Ecole de Formation des Presidents d’Europe, de l’Asie et des Ameriques alors l’Afrique va s’en procurer aussi, quel article bidon qui est ecrit par un sans cerveau.

    • Merci mon frère. Cet article a été “pondu” par un raciste et un psychopathe qui voit l’Afrique à travers le prisme des préjugés et du sentiment de supériorité.

  3. TANT QUE VOUS NE LIBEREZ PAS VOS POPULATIONS DE L’ ISLAM ET DES RELIGIONS ABRAHAMIQUES VOUS N’ AUREZ JAMAIS DE LEADERS DIGNES…..JAMAIS

  4. Les Leaders Africains sont des plus bénis et sont exactement ceux que nous méritons ! Ce sont les peuples Africains (véritables têtes de cancre de l’humanité) qui ont besoin de formation pour qu’ils puissent faire la différence entre ce qui les nourrit et ce qui les tue.

    Regardez le cas du Mali, nous nous plaignons de IBK jour et nuit alors qu’il n’y a rien de nouveau dans son comportement. Depuis plus d’un quart de siècle qu’il occupe le devant, il n’a rien prouvé si c’est pas sa corruption que l’on voit maintenant. Il nous a rien promis, il a même décliné le débat entre candidats parce que vu son parcours il n’avait rien à dire au peuple Malien. Nous-mêmes avons menti sur lui, fait du Roi pleureur un homme à poigne, fait du corrompu qu’il est un homme intègre … Jusqu’à le plébisciter pour ensuite nous mettre à pleurer le jour d’après.

    • FRERE YUGUBANE!
      JE SUIS ENTIEREMENT D’ ACCORD AVEC VOTRE REMARQUE SUR LE PEUPLE ET SES DIRIGENTS – REELEMENT LES DIRIGENTS VIENNENT DU PEUPLE ….TEL DIRIGENT TEL PEUPLE ET VIS VERSA.

      DONC DE CETTE LOGIQUE IBK N’ Y EST POUR RIEN, SI NOUS APRENIONS A ETRE NOUS MEMES, RETOURNER A NOS CULTURES ET CREATIVITES ET VALEURS PROPRES DONC NOUS SAURONS DONNER A L’ HUMANITE DONC GERER SOI MEME ET SE FAIRE RESPECTES PAR AUTRES….
      AUJOURDHUI C’ EST LE CONTRAIRE….

      COMMENT PEUT-ON PRIER LES ANCETRES DES AUTRES , CINQ FOIS PAR JOUR SE TOURNER VERS LEUR LIEU DE PROVENANCE ET CHANTER DANS LEUR LANGUE LA GLOIRE A LEURS COMBATTANTS ET DESTRUCTEURS DE NOS CULTURES ET DE TOUT CE QUE NOS ANCETRES ONT CREE DES MILLENAIRES D’ EXISTANCE…. ET. ET…..ET….PRETENDRE A DONNER A NOS PEUPLES DES LEADERS…..?????????

      COMMENT??????? JE ME TUE A REPETER ….JE NE FATIGUERAI JAMAIS…..

      TANT QUE VOUS NE LIBEREZ PAS VOS POPULATIONS DE L’ ISLAM ET DES RELIGIONS ABRAHAMIQUES VOUS N’ AUREZ JAMAIS DE LEADERS DIGNES…..JAMAIS

      • Une civilisation est constitue’e du gouvernement, de la religion, des classes sociales, de l’art/architecture, des villes/villages, des routes/ponts/temples/autres travaux publics, de l’alphabetisation et des emplois.
        IL N’Y A PAS UNE CIVILISATIONS DANS LE MONDE MAIS NOUS AVONS DES CIVILISATIONS SUR NOTRE PLANETE TERRE.
        Mr. Suarez, je vous conseille d’etre tolerant envers les Hommes et leurs religions respectives. L’extremisme n’est pas bien!
        Nous avons bien des leaders en Afrique et nous les comptons par millions. Un leader n’est pas necessairement quelqu’un qui dirige un etat. TU PEUX ETRE LEADER AU SEIN DE TA FAMILLE, DE TON CLAN, DE TON VILLAGE, DE TA VILLE, DE TA REGION ET DE TA COMPAGNIE…etc.
        Le bon leader sait les besoins de sa population, a la vision necessaire et s’entoure d’une bonne equipe pour developper des strategies qui visent a’ satisfaire lesdits besoin!
        Suarez, JUST TAKE IT EASY CAR TOUT EST RELATIF!!!!!

        • D’AUTRES NE SONT LA QU’ A TENTER DE RESOUDRE LES PROBLEMES INTERMEDIARES QUE LEUR CAUSENT LEURS ADVERSAIRES POUR NE PAS DIRE LEURS ENEMYS, CES GENS DONT VOUS PARLEZ NE SONT PAS DES VISIONAIRES, MAIS DES TECHNICIENS POUR RESOUDRE A COURT TERME DES PROBLEMES RECURANTS, MAIS NE SORTENT JAMAIS DES CYCLES IMPOSES, VOUS VOYEZ CHER FRERE BITON….

          IL YA BIEN leader ET lEaDeR et LEADER ET AUSSI LLEEAADDEERR!!!! VOUS COMPRENEZ!!!!!

          QUAND AUX RELIGIONS CHAQUE PEUPLE A CODIFIE SON MONDE DEPUIS DES MILLENAIRES, CHANGER CES CODES AUX CODES D’ AUTRUI- C’ EST BIEN DETRUIRE CE PEUPLE, CAR IL NE DECHIFRERA JAMAIS LES FONCTION F{G(X,Y,Z,m,n,t,CODES(Temps))} des autres…..

          frere BITON vous me comprennez?!

  5. C’est en Afrique de l’Ouest qu’il y a le plus d’alternance au sommet des ETATS. En Afrique central, tous les Présidents ou presque sont installés à vie au pouvoir. ça fait en moyenne entre 25 à 30, voir plus de 30 qu’ils ont accédé à la Présidence de leur pays…
    De là à dire qu’il y a plus de démocratie en Afrique de l’Ouest que dans certaines autres parties de l’Afrique, on peut se poser la question. Cela ne veut pas dire que les pays de l’Afrique de l’Ouest sont mieux gérés, mais il y a plus d’alternance.
    Un institut pour former les présidents africains… ?
    En France, ils y a l’ENA ( l’Ecole Nationale d’Administration ), la SORBONE ( Ecole Normale Supérieure ), SCIENCES-Po ( Ecole des Sciences Politiques ) Qui s’appelait FNSP ( Fondation Nationale des Sciences Politiques ) ou l’IEP ( Institut d’Etudes Politiques ). Ecole Polytechnique, etc etc… En France on a rarement vu un Président de la République Française qui ne soit pas diplômé d’une des ces Ecoles.
    Ces Ecoles ont leur équivalents dans certains pays d’Afrique, mais parait-il, leur niveau serait à désirer… C’est surement des mauvaises langues qui disent ça… ! Le hic est que en Afrique on peut devenir Président de la République sans être diplômé d’une Ecole de hautes études… Non… ?

    • ils sont tous des fantoches de l’occident ,pas de leur peuple.Ils etaient tous des eleves et ils ont bien assimiles.Nos dirideants sont des produits fini des ecoles etrangeres.
      Comment felix Boigny c’est tire d’affaire ? hassan2 aussi c’est cette ecole qu’il faut qu’ils aillent

    • “C’est en Afrique de l’Ouest qu’il y a le plus d’alternance au sommet des ETATS”? ————————-> ça se discutte, je ne suis pas tout a fait convaincu… L’Afrique de l’ouest n’est pas mieux que le reste de l’Afrique…

      Les bons clients: Senegal, ghana, Nigéria, benin
      Entre deux: niger, sierra leone, liberia
      Les mauvais clients: mauritanie, gambie, burkina, côte d’ivoire, togo, mali (c sont les mêmes gens qui se passent le pouvoir: att à alpha, alpha à att, la parenthèse du capi, dioncounda, ibk: tous la même famille de vautour…)

  6. PEUT ON CREER EN UN HUMAIN L’ AMOUR QU’ IL NE RESENT PAS ….?
    UN PRESIDENT -C’ EST UN AMOUREUX DE SON PEUPLE, UN VISIONAIRE POUR SON PEUPLE COMME ON PEUT L’ ETRE POUR SES ENFANTS….LEUR DEVENIR….

    CA S’ APPREND PAS A L’ ECOLE- PEUT ETRE UN MANAGER, DONC IL PEUT EN AVOIR DE TOUTES SORTES S’ IL EST ENTOURE DE PAREILS MAIS SPECIALISES….MAIS AUSSI AMOUREUX COMME LUI MEME….

    LES PRESENTS LEADERS ONT ETE VACCINES A SERVIR LEURS MAITRES FRANCO-ARABES

  7. Plutôt un institut pour extraire les maux que “l’oxydant” les ont inoculé

  8. ILS NE SAVENT PAS CE QU’ILS FONT .LES AUTRES SE MOCKENT D’EUX.
    ILS FONT LEURS DEVOIR MAIS DOIT AVOIR LE DROIT DE TRICHER A L’EXAMEN DE DIRIGER AU PAYS DACOTE COMMENT EUX ILS NE VOLENT PAS
    ILS NE PRENENT PAS LEURS SALAIRES, ILS CREENT DU TRAVAIL POUR LEUR CITOYENS ET ASSURENT LEURS SECURITE.SEULEMENT LE BON SENS POUR ETRE PRESIDENT.

  9. Les présidents africains ont aujourd’hui, plus que jamais, besoin d’une école de formation. Un institut continental où ils iraient apprendre la bonne gouvernance et le respect de la constitution. Sans oublier des modules de formations sur l’alternance, le bien public, et le respect de la liberté de presse. De la sorte, les meilleurs d’entre eux pourraient légitimement prétendre à gouverner nos pays!

    HOOOUUUU LALALA HENRY LEVENT !! QU’ EST CE QUE VOUS DITES LA?
    >DE CES INSTITUTS SORTIRONT PIRE QUE CE QUE NOUS AVONS A PRESENT….
    >REGARDEZ LE RESULTAT SUR LES ECOLES NATIONALES D’ ADMINISTRATION
    >DE CES INSTITUTS A PRESIDENTS SORTIRONT DES ROBOTS, DES MACHINES DIRIGERAIENT MIEUX NOS PEUPLES…
    >QUELLES BOUSCULADES JOURNALIERES ALORS AUX PORTES DE CES INSTITUTS OU UNIVERSITES

    🙂 LE TITRE SEUL M’ A OUUUFFFE ET J’ AI PAS LU , MAIS JE VOUS PROMETS DE LIRE ET ….REVENIR SOUTENIR OU PAS MAIS L’ IDEE SEMBLE MAUVAISE :hangman:

    RETOURNEZ A VOS VALEURS ET VOUS PRODUIREZ PLUS DE LEADER VRAIS QUE VOUS EN AVEZ BESOIN, CESSEZ D’ ETRE DES RELIGIEUX ABRAHAMIQUES , OUFFFF DES MOUTONS TOUT JUSTE!!!!!

  10. On n’a pas besoin d’un Institut pour avoir de telle formation, l’apprentissage est rapide car il ne repose sur aucun principe scientifique, il suffit de savoir mentir, voler, tricher corrompre, dire ce que l’on ne pense pas et penser ce que l’on ne dit pas. Il suffit d’être faux face à soit même et face à son peuple et refuser de partir en tuant de paisibles citoyens pour se maintenir coûte que coûte. Voici la recette, a-t-on besoin d’une formation au sein d’un institut pour être ce qui vient d’être indiqué ci-dessus? Non, non il suffit de regarder les autres qui sont au tour de vous et vous apprendrez d’ailleurs plus rapidement qu’eux.

  11. Pas besoin d’un institut de formation. Les dirigent s Africains n’ont pas l’amour de leur pays et n’ont pas de conscience surtout en Afrique de l’ouest et particulièrement au mali. Le cas du Mali dépasse tout commentaire. Depuis la venue de la democratie le Mali recule de jour en jour.

    • “Les dirigent s Africains n’ont pas l’amour de leur pays et n’ont pas de conscience surtout en Afrique de l’ouest et particulièrement au mali”
      ———————–> Aucun amour pour leur peuple, tout pour l’argent et le luxe du pouvoir, comme ibcon…

      “Pas besoin d’un institut de formation”
      ———————–> Il en existe déjà un institut de formation, surtout dans les pays sous domination franSSaise: ça s’appelle la franSSafric!
      La 1ere des leçons pour nos minables président: se soumettre à la franSS: monétairement, économiquement, militairement, culturellement…

  12. À quand un institut de formation des peuples Africains pour qu’ils deviennent des humains comme les autres ? C’est-à-dire être conscients des menaces Les chefs d’États n’ont pas besoin d’un institut pour apprendre la bonne gouvernance car la bonne gouvernance n’a jamais été leur objectif..

  13. 1- Ce n’est pas sûr que la nécessité de fréquenter un institut ou la création d’une labo d’éducation s’impose,de nature à susciter l’amour patriotique d’un citoyen. Après tout ils sont tous des présidents issus des grands instituts des pays dits démocratiques…

    2- Il faut être simplement responsable devant son peuple, être à son écoute qui passe par le don de soi, le respect de soi et celui du bien commun…

Comments are closed.