Le Général Alhaji Gamou éteint le feu

0

Le Général Alhaji Gamou a effectué une mission de bons offices auprès des populations du Gourma qui avaient occupé et interrompu le trafic sur le tronçon Gao-Gossi à cause des assassinats ignobles suivis par l’incinération des corps de trois personnes. La mission s’est rendue à Tinassamed, Ilatane et Intahaka auprès des populations éprouvées qui ont exigé l’arrestation, le jugement des auteurs de ces ignobles crimes et le dédommagement des ayant-droits des victimes. Le Général Alhaji Gamou a présenté ses condoléances attristées et témoigné de sa compassion et celles des autorités de notre pays aux familles et aux populations du secteur. Il a prôné la retenue et le retour au calme. Le Général a promis qu’il transmettra toutes les doléances des populations aux autorités compétentes et se fera le devoir de suivre le traitement qui leur sera réservé. Après les prières et les bénédictions, les populations ont accepté de libérer la voie pour la reprise du trafic, tout en insistant sur l’attente des suites qui seront données à leurs doléances qui ne sont que l’application des lois en vigueur.

Mariko n’est pas d’accord

Oumar Mariko a manqué les négociations sur l’accord politique. Il était à Moscou, mais suivait les négociations. «Les points 2 à 4 sont-ils inscrits dans le dialogue politique ou seront réalisés par le gouvernement consensuel ?  Sur quoi portera le dialogue politique ? Tous ces points soulignés étaient des priorités du premier mandat d’IBK. Et tous ceux qui discutent de cela dans l’accord politique ont assumé des responsabilités quant à sa gestion… Alors, comment cela peut se gérer à nouveau avec les mêmes qui n’ont pas présenté de bilan de leur gestion assorti d’étalage de leur insuffisance? Nous avons vu les PSPR d’Alpha, le consensus d’ATT,  le contrat de gestion de Tatam Ly, la Convention de la Majorité Présidentielle de Moussa Mara et du RPM et maintenant, l’accord politique FSD COFOP IBK. Même discours, mêmes personnalités, même profession de foi. Terrible non ?»

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here