Karim se ridiculise

96
Karim Kéïta
Karim Kéïta; président Commission défense à l'Assemblée nationale

Le fiston national est devenu député grâce au Chérif de Nioro. C’est lui qui a plaidé la cause de Karim auprès de son père, afin qu’il puisse se présenter aux législatives pour devenir député. C’est ce que IBK lui-même a dit dans une interview avec Jeune Afrique. Élu député, Karim s’est battu au sein du RPM sans difficulté pour être président de la commission défense nationale, sécurité et protection civile. Seulement voilà, le fils du président n’est jamais allé au nord, pour s’enquérir des conditions de travail de nos militaires. Il se contente de convoquer les ministres de la Défense et des Anciens combattants, et celui de la Sécurité intérieure. Il cherche aussi pour eux des sociétés de fabrication et de vente d’armes. Dernier fait d’armes, Karim Keïta a interpellé le ministre de la Sécurité intérieure après l’attaque contre Radisson. Selon un député de l’Urd, Katio a violé la procédure, car les questions qu’il a posées ne figuraient pas au nombre des questions remises aux députés. Mieux, l’attentat à Radisson est en cours de traitement judiciaire par un pool de spécialistes des questions terroristes. Ce qui veut dire que le ministre Salif Traoré ne pouvait pas rentrer dans les détails. Mais Karim s’en fout, il veut montrer que c’est lui le fiston national. Pire encore, il n’avait pas de questions pertinentes. Le ministre aussi ne pouvait pas dire plus que ce qu’il avait dit dans ses premières réponses. Voilà comment Karim Keita a mordu la poussière. Il se dit être édifié par les réponses du ministre. La plus courte interpellation…

Des prières rapides

Le vendredi 20 novembre 2015, une date qui restera dans les annales de l’histoire de notre pays. Ce jour, il y avait prière de vendredi comme tous les vendredis. Ce jour, les imams et autres religieux musulmans ont fait des prières rapides, des koutouba (sermons) aussi rapides. Cela par mesures de sécurité. Le vendredi 27 novembre 2015, une semaine après l’attaque à l’hôtel Radisson, les mêmes consignes étaient de vigueur dans certaines mosquées de la capitale. Même s’il faut reconnaître que d’autres imams n’ont rien changé à leurs habitudes. Les musulmans du Mali, par la voix du président du Haut conseil islamique, ont condamné l’attaque à l’hôtel Radisson, et toutes les attaques terroristes à travers le monde. L’Imam Mahamoud Dicko n’a certes pas demandé aux imams de faire rapidement les prières, mais c’est une initiative des responsables des différentes mosquées. Cette décision a été bien appréciée par les fidèles musulmans qui pensent que les mosquées ne sont pas sécurisées ; elles peuvent être des cibles faciles pour les terroristes et autres bandits. Certains fidèles souhaitent la sécurisation des lieux de culte du pays, pas seulement les mosquées, mais aussi les églises et paroisses.

 

 

 

Des corrompus

Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, a été condamné dans le procès des primes en liquide du ministère de l’Intérieur, vendredi 13 novembre, à deux ans de prison avec sursis, à 75 000 euros d’amende et à cinq ans d’interdiction d’exercer toute fonction publique. Il a été reconnu coupable de «complicité de détournement de fonds publics et recel». Pour la justice, il a été «l’initiateur» de ce système de rémunération illicite et ne «pouvait ignorer» la réforme des indemnités de sujétions particulières (ISP), datant de 2012, qui interdisait les versements en espèces aux membres de cabinet. Dans cette affaire, Claude Guéant, 70 ans, était poursuivi pour avoir perçu personnellement et avoir reversé à trois membres de son cabinet, Daniel Canepa, Michel Camux et Gérard Moisselin, des primes en espèces prélevées sur les frais d’enquête et de surveillance (FES) des policiers, alors qu’il était directeur de cabinet du ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy, entre 2002 et 2004. Claude Guéant est notamment soupçonné de s’être fait remettre par l’ex-directeur général de la police nationale Michel Gaudin, alors qu’il était ministre de l’intérieur (2011-2012), 210 000 euros issus de fonds de la police «à des seules fins d’enrichissement personnel». Michel Gaudin, qui aurait «agi par fidélité», selon le tribunal, a été condamné à dix mois de prison avec sursis. Les préfets Michel Camux, Daniel Canepa et Gérard Moisselin ont été respectivement condamnés à des amendes de 42 000, 21 000 et 18 000 euros, correspondant aux sommes qu’ils avaient perçues, avec la menace de voir ces amendes transformées en emprisonnement s’ils n’en acquittent pas de la totalité.

La Minusma pro-terroriste

L’amusement, pardon la Minusma, n’est pas au Mali pour combattre. À toutes les rencontres avec la presse, ses responsables ne cessent de nous rebattre les oreilles avec la même phrase : «Nous ne sommes pas au Mali pour combattre les terroristes». Et, pourtant, tous les actes contre la Minusma sont terroristes. Ce qui fait qu’elle a fait plus de victimes que toutes les missions des Nations unies pour le moment. La Minusma, force d’interposition, on l’a vu tuer des citoyens à Gao, des populations aux mains nues. La même Minusma ne riposte pas aux jets de cailloux des jeunes et femmes instrumentalisés par le Mnla. Comme les touristes de la Minusma ne combattent pas les terroristes, ils seront des cibles faciles pour les terroristes qui n’aiment que des situations de ce genre. La Minusma peut continuer à souffler le chaud et le froid en exposant ses hommes ; la mission onusienne  l’apprendra à ses dépens qu’on ne met pas fin à une crise de ce genre en venant en touriste.

Toujours écourter

Cela fait plus de trois fois que le président de la République du Mali écourte sa mission pour revenir au pays. Parce que les circonstances l’exigent plus ou moins. IBK doit comprendre qu’il est un président en transition dans un pays en voie de sortie de crise. Cela veut dire qu’il ne doit pas être trop loin de la population. La situation est précaire. Les autres ne peuvent se soucier de nous alors que notre président est toujours dans les avions. Cette année, IBK s’est rendu aux USA d’où il a été obligé de revenir. Le 20 novembre dernier à N’Djamenah, pour le sommet du G5 Sahel, il est revenu précipitamment. On  n’a pas fini la gestion de l’attentat à Radisson, il va en France pour la COP21. Alors qu’il y a plusieurs signes d’insécurité dans le pays. À la veille du voyage du président, le samedi 28 novembre à 04 heures du matin, il y a eu une attaque terroriste à Kidal contre le camp de la Minusma. Bilan : 2 mors, 24 blessés dont 4 graves. Pour ne pas écourter encore son déplacement, le président doit rester au Mali. Ça ferait une double économie pour le pays.

IBK et la justice

«Je n’ai jamais interféré dans le traitement d’une affaire. Les magistrats sont tous présents ici..». Cette phrase, IBK l’a répétée à toutes les rencontres avec la famille judiciaire. Il est revenu là-dessus lors de la rentrée solennelle des cours et tribunaux du Mali. Oui, IBK n’intervient dans aucun dossier ; il n’influe sur aucune décision de justice. Un président de la République n’a pas besoin d’influencer les magistrats qu’il nomme. Ils savent déjà ce qu’il aime, ce qu’il veut. Les Maliens n’ont pas besoin de l’implication oui ou non du président de la République. Non, les Maliens veulent une justice équitable, pour ne pas faire du pléonasme, une justice juste, qui ne défend pas les plus forts au détriment des plus faibles. IBK dit être fâché contre l’état actuel des cours et tribunaux dans les localités du pays. Monsieur le président, vous avez été Premier ministre pendant 7 ans, qu’avez-vous fait pour la justice ? Combien de tribunaux ont été reconstruits pendant votre passage à la primature, sous votre impulsion ? En votre qualité de président de l’Assemblée nationale pendant 5 ans, quelles sont les lois votées en faveur de la justice et des tribunaux dans notre pays ? IBK, les Maliens savent que vous n’êtes pas un homme nouveau dans la gestion des affaires au sommet de l’Etat.

Le griot de Baba

Makan Moussa Sissoko, président de la commission de recours de la Femafoot à propos des décisions du TAS : «Yeli Sissoko et consorts n’ont plus d’autres voies de recours…». Après avoir fait le passage le plus catastrophique à l’ANPE, avec l’opération taxi, Makan Moussa Sissoko dont le remplacement avait suscité la colère du comité exécutif de l’Adéma, qui a eu une audience avec IBK sur la question, fait le grand griot pour l’équipe de Baba Diarra, dans l’affaire dite des deux bureaux de la fédération. Makan Moussa, qui ne met que de l’huile sur le feu, doit comprendre qu’un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès. La décision du TAS ne résoudra en rien la crise que traverse la fédération malienne de football. Il faut une solution à l’amiable. Dès lors que la commission mise en place par le comité olympique a fait des propositions. En tout cas, la paix des braves passera par la fin de la suspension des membres de la fédération sous sanctions. Mieux, les clubs suspendus peuvent signer leur retour en ligue avec la prise en charge de l’Etat, comme le propose la commission de crise. Mais si Baba Diarra continue à écouter son griot de circonstance, Makan Moussa Sissoko, il ira droit au mur.

 

PARTAGER

96 COMMENTAIRES

  1. Mais comment vouloir forcement qu’une séance de travail parlementaire soit une séance de question réponse entre Karim le ministre Traoré Salif?
    Vous n’allez donc jamais cesser de créer la polémique dans ce pays?
    Journaliste de pacotille…

  2. Moi je pense à mon humble niveau qu’il faut placer les choses dans leur contexte.
    Cette rencontre entre le ministre Salif Traoré et l’Honorable Karim Kéïta est une séance de travail et non une interpellation.Arrêtons de créer la polémique autour de tout. 🙄 🙄 🙄

  3. Après ces événements tragiques qui on endeuillé tout le pays,il étaient important que le ministre de la sécurité instruisent la commission défense sur les détails de ce qui s’est passé.Et puisque Karim est justement le président de cette commission,il était normale que ce dernier pose des questions pour être mieux éclairé.
    Ne créons pas de polémique car tout est clair à ce niveau.

  4. Chers journalistes,je vous informe que contrairement à ce que vous tentez de faire croire aux gens,il ne s’agissait pas d’une interpellation du ministre de la sécurité de la part de Karim mais plutôt une séance de travail entre ces deux personnalités qui qui travaillent en parfaite synergie pour la sécurité des maliens que nous sommes.
    S’il vous plait,donnez l’information vraie au peuple au lieu de vouloir écrire des articles à sensation.

  5. Merci à Karim d’avoir organisé cette séance de travail avec le ministre Traoré Salif.
    Cette rencontre permettra aux deux personnalités d’avoir un point de vu commun pour endiguer le phénomène terroriste qui veut s’installer dans notre pays.

  6. Cette interpellation intervient dans un contexte particulier après l’attaque terroriste contre l’hôtel Radisson de Bamako, le 20 novembre. L’élu de la nation a posé une série de questions orales (16 au total) au ministre Salif Traoré. Il voulait savoir ce qui s’est réellement passé à l’hôtel Radisson, et s’informer sur les actions concrètes menées contre le terrorisme.

  7. Cette interpellation intervient dans un contexte particulier après l’attaque terroriste contre l’hôtel Radisson de Bamako, le 20 novembre. L’élu de la nation a posé une série de questions orales (16 au total) au ministre Salif Traoré. Il voulait savoir ce qui s’est réellement passé à l’hôtel Radisson, et s’informer sur les actions concrètes menées contre le terrorisme.

  8. Il a été également question de la libre circulation des personnes au sein de l’espace CEDEAO, de l’efficacité de nos services de renseignement ou encore de la montée de l’islamisme radical dans notre pays.
    Le ministre de la sécurité est un homme de terrain le peuple est fier de lui

  9. Où en est-on avec la création du Centre de lute contre terrorisme ? Quel est l’apport des TIC dans cette lutte ? Voici d’autres questions du député qui s’est également inquiété par rapport à ce qu’il considère comme le déficit de communication du gouvernement sur certaines questions dites sensibles.

  10. En réponse le colonel-major Salif Traoré a estimé que c’est pour lui une nouvelle opportunité de donner la bonne information à l’opinion publique. Il a rappelé ses multiples sorties médiatiques sur l’attaque contre le Radisson.
    Répondre

  11. Salif Traoré a assuré que pour le moment, toutes les informations qui contredisent celles données par ses soins ne sont que pures spéculations. Il précisé que l’enquête avance et que l’observation de l’Etat d’urgence y contribue pour beaucoup.

  12. Il n’est pas cacher à qui veut bien le voir que des progrès sont faits dans le domaine de la sécurité. On constate des patrouilles policières un peu à certains carrefours et aux points sensibles de Bamako. Le contrôle des véhicules est dans les habitudes des populations et la brigade de lutte contre la grande criminalité qui n’hésite pas à interpeller des personnes suspectes. Qu’on reconnaisse que quelques chose est en train d’être fait.
    On ne veut plus que ce genre d’actes puissent avoir lieu dans notre pays mais que le paréna arrête son bluff.

  13. C’est ça qu’on appelle un ramassis de bouse de vache. Où est ce que vous trouvez l’inspiration pour sortir des trucs aussi ridicules de vos cervelles. Il y a des journaleux dans ce pays qui ont besoin de greffe du cerveau ; mais à ce que je vois c’est peine perdu car même plusieurs greffes ne changeront rien car la gangrène a atteint la moelle.

  14. Concernant la question de savoir si le Mali dispose d’une stratégie adéquate de lutte contre le terrorisme, le ministre dira qu’elle existe bel et bien et qu’elle est conforme à la politique de défense et de sécurité telle qu’adoptée par le Conseil de défense en décembre 2014

  15. Moi je pense que les enquêtes sont indépendantes et elles donnent toujours leurs conclusions. C’est dans l’intérêt même de la nation que les imposteurs payent de leurs actes donc je crois que la volonté des autorités ne seraient nullement être que ces faits restent totalement impunis.

  16. Lol !!! L’amateurisme de ce journaliste du Reporter est chronique. C’est trop dingue. Il aurait dû l’écrire en Bambara ! ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

    Houbien ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    Ou sont les perdrix ??????? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    • Les perdrix se sont endormis car elles ont fumés l’herbe précieuse procurer par nfp=yugubané afin de pouvoir résister au froid qu’il y a dans leur carton 😛 😛 😛 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 .
      Elles seront debout très tôt pour aller nettoyer les rues 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  17. Je viens de loin……………. 8) 8) 8) 8) 8)

    Cet article est d’une insolence syntaxique qui ne dit pas son nom. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    Le Reporter manque remarquablement de rédacteur en chef. Ce journaliste (Si on peut le dire ainsi) littéralement massacré la grammaire française. 😆 😆 😆 😆 😆

    Même les perdrix s’en sortent parfois, mais là, walaye, j’ai mal à la tête.

    Maliweb, nous savons maintenant que vous n’aimez pas le régime en place, mais pardonnez, pour l’image de notre Maliba, apprenez aussi à censurez les articles des journaleux. 🙁 🙁 🙁

    Parce que je viens de loin ……. 8) 8) 8) 8)

  18. Je pense que la volonté du président de la république de faire de la justice malienne une des plus crédible n’a jamais changé. Il l’a affirmé lors de la campagne et tient toujours à cette promesse qui était à l’ordre du jour des consultations du conseil de gouvernement. Il faut donc accorder le temps nécessaire pour que ces reformes puissent voir le jour et que les procès et autres affaires qui n’avaient pas encore eu de dénouement puissent être tirées au clair.

  19. Il est passionnant cet auteur. Rien que dans l’introduction, on constate le niveau très élevé de sa constipation intellectuelle. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    « .. Élu député, KARIM S’EST BATTU AU SEIN DU RPM SANS DIFFICULTE pour être président de la commission défense nationale, sécurité et protection civile… » ????? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ 😯 😯 😯

    Se battre sa difficulté, c’est déjà quoi comme figure de style ????? 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Pendant que l’autre fait l’apologie du terrorisme dans notre pays, notre journaleux fait l’apologie de son niveau grammatical défaillant. Allons seulement mon frère. 😆 😆 😆 😆 😆

    Votre acharnement vis-à-vis de la famille KEITA affecte vos neurones au point où vous flirter vous-même avec le ridicule. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  20. Le journaliste est visiblement à l’image de son journal. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    Pour un reportage, je pense qu’il devra reporter davantage ses écrits pour éviter de nous contaminer son marasme intellectuel. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

    Un article d’une si grande pauvreté grammaticale donne envie de vomir.

    Ohh ! ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ! La fin de l’année, vivement les vacances. 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  21. « ….C’est ce que IBK lui-même a dit dans une interview avec Jeune Afrique… » 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Je vous présente la phrase d’un journaliste malien. Ou allons-nous dans ce pays ???? ❓ ❓

    Cour gratuit…… 😆 😆 😆 😆 😆

    Petit journaliste. 😯 😯 😯 😯 😯

    – On accorde une interview à un journal 💡 💡 💡 💡

    Cette phrase est le reflet d’une rédaction incompétente. Maliweb veut tellement dénigrer le Président qu’il est prêt à prendre même la bêtise. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  22. Je pense que cet oral du ministre Traoré a permis de lever les zones d’ombres sur le situation sécuritaire du pays et je l’espère comme à son habitude que le chef de la commission défense de l’AN prendra des lois supplémentaires qui permettront au ministre de la sécurité et à ses hommes de bénéficier de plus de moyens pour être plus efficaces et de parer à d’éventuels attaques de ces terroristes.

  23. KARIM SE RIDICULISE: MALADE! CES JOURNALISTES.
    Nos autorités politiques sont en train de nous montrer le visage d’un pays fort. Car cet oral du ministre de la sécurité, que je souhaite, serve d’exemple aux autres ministères, est une bonne politique qui permet au peuple à travers les députés de savoir ce qui se passe réellement dans le pays et permet donc aux députés de légiférer en vue de l’amélioration des conditions de travail des personnes intervenant dans ce domaine.
    C’est une initiative noble de la part du président de la commission défense de l’assemblée nationale.

  24. Je salue la mémoire des personnes qui ont été lâchement abattu il y a de cela une semaine à l’hôtel Radisson et je souhaite que lumière sera faite sur cette affaire pour le bien de tous afin de nous éviter des polémiques inutiles. Merci aux autorités maliennes dans leur effort dans le but de nous apporter la sécurité.

  25. KARIM BA 27 nov 2015 at à 18:48
    148 commentaires

    Je voudrais savoir si le colonel salif traoré avait commis un délit pour être “interpeller ” par Karim keïta. On ne finira jamais donc avec les articles qui sont proches de l’idiotie.
    Karim et Salif travaille de paires donc il y a lieu de revoir l’article dans son intégralité. Vous auriez pu titrer par exemple Oral de Salif traoré à l’hémicycle ou encore le ministre de la sécurité face aux députés au moins cela respecterait la logique de la rencontre.

  26. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!! Karime n’a rien à avoir avec ça !!!

  27. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  28. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  29. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  30. Laissez Karim en dehors de vos conneries, le Monsieur ne vous a absolument rien fait, pourquoi vous acharnez-vous sur lui comme ça ? Ou bien c’est juste dû au fait qu’il soit le fils du président de la république ?

  31. Karim Keïta est un citoyen malien comme nous tous, il a les mêmes droits que nous tous !!! Laissez-le tranquille pour une fois dans votre ch ienne de vie !!!

  32. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  33. Laissez-nous tranquille avec les bêtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre métier mon cher :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  34. Karim a montré son efficacité à la tête de la commission nationale à travers les innovations qu’il a apporté tels que l’identification des numéros téléphoniques et autres actions qui ont favorisé sa réélection dans ladite commission
    Ce qui permettra de fournir une base de données fiables au service de sécurité en contrôlant la communication afin de prévenir une éventuelle attaque. Ce qui a d’ailleurs servi pendant traquer les suspects de l’attaque

  35. On a tous besoin de nos parents pour apprendre mieux.
    Qui est exempt de cette situation, un parent veut le meilleur ou veut le voir grandir une parfaite dynamique. Surtout un plaisir pour tout fils de servir sa patrie
    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  36. On a tous besoin de nos parents pour apprendre mieux.
    Qui est exempt de cette situation, un parent veut le meilleur ou veut le voir grandir une parfaite dynamique. Surtout un plaisir pour tout fils de servir sa patrie

  37. Les mosquées doivent respectées l’état d’urgence même si on ne peut pas interdire les prières mais il faut le faire avec beaucoup de prudence. Ce sont des lieux de rassemblements et nul ne connait la vraie motivation de ces terroristes

  38. Lui au moins sert son pays contrairement à ceux qui dilapidé l’argent du contribuable sous yeux et se sont approprié certains domaines de l’état. Qu’avez-vous dit de ceux-là ?
    Grandissez dans votre profession à moins que vous ne soyez un petit monsieur

  39. IBK ne peut empêcher son fils de briguer à la magistrature de son pays car Karim comme son père ont une vision commune celle de voir un Mali émergent, développé
    Cela ne veut pas dire que le Mali changera le régime pour devenir un monarque d’où un pouvoir du père au fils. C’est une exagération de votre part Monsieur le journaliste. Il veut contribuer au développement en mettant son expérience à contribution de l’état.

  40. Le Mali a une armée républicaine et dévouée et qui ont reçu des équipements depuis l’avènement IBK. Nous souhaitons que se tendra sur toutes les autres forces afin de lutter efficacement contre ce fléau mondial.

  41. Mr le journaliste, je voulais tout d’abord savoir le rôle de Mr le ministre de la sécurité et de la protection civile. Il est seulement même qui est habilité à gérer cette situation. Cela est de son ressort donc pas de confusion car les rôles sont bien définis.

  42. Je remarque qu’on aime accuser les gens qui travaillent dans ce pays. Ces soit disant journalistes qui cherchent à semer la zizanie dans les relations. Je me demande ce qu’il gagnerait en faisant de telles sottises.

  43. Ne devons pas prêter attention à cet idiot de journaliste car je ne sais pas d’où il détient ces genres d’informations. Avant tout d’être ministre, il a été homme de terrain donc il est en parfaite symbiose avec les différents directeurs de service. C’était un travail bien coordonné.

  44. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-être avec ces informations venues du grand marché, là où on dit et n’importe quoi à la fois !!! Vous rêvez en plein midi !!!

  45. Le chef de rédaction ” le reporter” vous êtes journaliste je veux savoir combien de fois vous avez mis pieds au nord pour vous acquérir des réalités.
    Espèces de chien de chasse malintentionné, Vous rédigez des articles incitateur à la haine toujours au conditionnel, pas d’information juste, vous demandez à Karim de s’y rendre?
    Il n’est pas militaire donc il travaille en parfaite symbiose avec le ministre TRAORE et les généraux

  46. Karim keïta fera son travail quoi qu’il arrive, quoi que vous dites, cela n’est pas prêt de changer !!! Vous savez pourquoi ? Parce que les maliens se foutent complètement de ce que vous dites !!! Journalistes de merde !!!

  47. Le journaliste est simplement télécommandé pour souillé le nom de l’honorable Karim Keïta. Ce sont des personnes corrompus et de mauvaises volontés qui veulent seulement porter atteinte à la bonne gérance de Karim Keïta. Le problème est qu’il est obligé d’user de mensonge et de balivernes car il n’y a pas de support sur laquelle ont peu s’associer pour attaquer la compétence de Karim Keïta. Sinon, Les résultats sont vraiment bonne, il est irréprochable.

  48. Est que ce journaliste connait le rôle d’un député, du président de la commission de Sécurité et sans oublier les notions du droit administratif ? Non je ne pense pas, vue son n’article. L’Honorable Karim Keïta n’est pas comme l’ex président ATT qui s’affichait toujours son crâne même dans n’importe quoi. C’est un article pas crédible car elle est insensée. Le journaliste est incompétent.

  49. Cet article est nul, et le journaliste, nous raconte des sottises. C’est un article incitateur à la haine et à la violence. Il est élaboré dans le seul but de porter atteinte aux proches et aux régimes d’IBK en particulier Karim Keita.

  50. Les critiques toujours des critiques, rien que des critiques et encore des critiques à l’encontre de l’État. La presse malienne, depuis fort longtemps a stoppé son rôle primordiale qui reste celui de l’information, elle a maintenant pour rôle de perturber la conscience publique et stabilité politique.

  51. Quand Karim s’est déplacé plusieurs fois et même pour aller choisi des avions de guerre en France, pour quoi vous ne mentionner pas cela dans l’article. Arrêtez de souillé le nom des proches d’IBK cela est insensé, faite preuve de maturité et de professionnalisme.

  52. Je ne comprend pas pourquoi le journalistes créent des polémiques dans l’interpellation du ministre, cela est tout à fait normale. Après la tragédie à l’hôtel Radison, il était nécessaire que le ministre Salif Troaré viennent s’expliquer devant l’assemblée nationale. Si Karim Keïta n’interpellait pas le ministre Salif Traore, je pense que c’est ce qui devait créer le plus de polémique, mais Karim a fait son travail.

  53. Tu raison le journaliste surement contre sa volonté, il ne répondra que Karim dispose bien sûre de la largesse dans son droit et même son devoir d’interpeller le ministre de la sécurité et de la protection civile a donné des explications sur tous situation le concernant.

  54. Une question pertinente pour le journaliste, la suivante: ❗
    L’Honorable Karim Keïta dispose t-il oui ou non de la largesse d’interpeller le ministre de la sécurité et de la protection civil? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  55. Karim n’est point le seul à ne pas aller au nord, combien de nos autorités de la mouvance présidentielle ou de l’opposition n’est aller au nord en ses derniers, a part la visite de Moussa Mara, tous les maliens savent ce qui a suivi de cela. C’est pour des raisons de sécurité que personne ne veut aller au Nord.

  56. Je me demande réellement si cette interpellation est la première depuis que le Mali est devenu un Etat souverain ? Interpeller un ministre n’est et ne doit pas être une manière de se faire des ennemis au seul motif d’être assujetti à son interpellation. L’interpellation chez Karim Keïta est différente de l’interpellation chez les autres députés comme Oumar Maricko, Mamadou Hawa Gassama, Bafotigui Diallo et consorts. 💡 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  57. IBK a voulu éviter ce dont j’appelle de l’acharnement politique à l’encontre de sa personne et de son fils, voilà pourquoi, raison pour laquelle, il y a fallu l’intervention du chérif de Noino, pour qu’il puisse accepter cela. IBK a été franc à ce sujet alors que les journalistes ne déforment point ses propos à leur guises.

  58. Les forces de sécurité et de défense de notre pays sont à saluer, à féliciter et à encourager dans leur mission régalienne. C’est pas parce que nous ne faisions pas confiance à nos forces, c’est parce qu’elles ont impressionné toute la population que nous sommes aujourd’hui convaincus que la cohésion est de retour au sein de ces forces. On sent maintenant que notre sécurité est entre de bonnes mains. Toutes mes félicitations au colonel Salif Traoré. Jamais Karim Keïta ne fera une chose pareille pour vouloir nuire à la personne du ministre. Ce sont vous les journalistes qui sont en train de voir en cette interpellation un acte nuisible de la personne de Karim. 💡 💡 😈 😈

  59. Vive l’armée malienne. Les maliens sont fiers de cette force. Malgré leur condition, elles ont pu faire facilement ce que n’importe quelle armée pouvait difficilement faire pour pouvoir déloger les assaillants qui s’étaient emparés de l’hôtel Radisson, le vendredi. Merci à ces unités et à leur patron, le ministre d la sécurité intérieure et de la protection civile du Mali. Karim Keïta n’est pas sans savoir que la gestion de Salif est sans commentaire et sans reproche. Il a interpellé le ministre pour fournir plus d’informations aux citoyens maliens soucieux de la sécurité. 😥 😥 👿 👿 💡

  60. Le député de la commune II, l’honorable Karim Keïta pas moins fils du président de la république, est loin de ceux qui interpellent pour le simple plaisir ou parce qu’ils veulent humilier la personne qu’ils interpellent. Il veut tout simplement que la population civile malienne soit de plus éclairée sur la gestion de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu. 😯 😯 😯 😯

  61. Karim Keïta n’est pas l’ennemi du ministre de la sécurité, colonel Salif Traoré. Bien au contraire, il est plutôt un ami de ce dernier. Interpelle n’est pas synonyme de vouloir humilier. Si l’on sait qu’on n’a rien à se reprocher pour son travail, être interpellé ne veut rien pour nous. Soyons en sûrs le député élu de la commune II n’a fait que son travail.

  62. Un homme engagé peut faire tout ce qu’il veut. C’est cela qui est plus important. Il faut un minimum d’engagement dans ce que nous faisons. Ibrahim Boubacar Keïta n’a rien à voir avec le colonel major Salif. S’il a fait appel à ce dernier c’est parce qu’il sait de quoi ce monsieur est capable. Le travail qu’ont fait les forces de sécurité et de défense en délogeant les assaillants est une preuve de ce que j’avance dans ce commentaire. Peut importer la réaction de Salif. Le plus important est le résultat obtenu. Ce n’est pas parce que Karim Keïta n’est pas content de sa gestion qu’il l’a interpellé. Juste pour qu’il parle à la nation de cette crise.

  63. C’est tout à fait juste que le ministre Salif Traoré soit Interpellé pour s’expliquer sur la gestion de l’attentat de l’hôtel Radisson Blu de Bamako du 20 novembre dernier. Que ce soit l’honorable Karim Keïta ou un autre député, ce dernier est en droit d’interpeller le ministre tutelle. Cela n’est pas un crime. 😀 😀 😀 😛

  64. Un député a le droit d’interpeller un ministre pour plus d’explications. Nous savons tous que la gestion de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu a fait objet d’une bonne gestion de la part du ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile. Son interpellation ne fera pas de Karim Son ennemi, mais au contraire. 😛 😛 😀 😀

  65. Toutes mes félicitations à l’honorable Karim Keïta pour l’interpellation du ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile. Après la prise d’otages de l’hôtel Radisson Blu, il était nécessaire que le ministre fournisse certains détails au peuple. 😯 😯 😯 😯 😯 😀 😀 😀

  66. Un député a le plein droit d’interpeller qui que ce soit. Cela ne fera en aucun cas de lui l’ennemi de qui que ce soit. Si Karim a interpellé le ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile, ce n’est pas parce qu’il veut de lui quelque chose. C’est pour que celui-ci puisse éclairer de plus l’opinion nationale sur le sujet donnant lieu 😀 à son interpellation. 😀 😀 😀 😀 😛 😛

  67. Ça se voit bien que ce monsieur n’a rien à dire, or, quand ça arrive d’avoir l’inspiration bloqué. La seule solution est de la fermer pour ne pas raconter des bêtises.

  68. A mon humble avis ce Monsieur ne va pas bien dans son corps et son esprit. Je me demande bien comment a pu rédiger un tel article ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

    • Il était sous l’influence de leur nourriture national que Tiébilé leur offre pour qu’ils puissent pondre ces énormités sans s’en rendre compte. Cette bande de lâche ne sait pas ce qu’elle veut 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  69. Journalistes de merde, affamé et ignorant, comme toutes tes autres tout ce qui t’inspire c’est de critiquer le président de la République et sa famille. Si vous pensez que cela est une profession tu te trompes sur toute la ligne. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  70. Karim est sur la bonne voie, même si le Mali devient le cas des paires Eyadema-Faure, Wade-Karim, Oumar-Ali Bongo, Kabila père et fils, Théodoros père et fils, Karim saura comment s’en sortir.
    Il est mieux de choisir la personne qui est née pour devenir que celui que l’on forme pour devenir.*

  71. A bas les journalistes affamés
    A bas les journalistes de merde
    A bas les journalistes clochards

  72. Karim Keïta fait ce qu’il a à faire et nous sommes fiers de lui, il faut tout pour que ses journaliste apportent des défauts sur nos hautes personnalités.

  73. J’ai confiance à Karim et à son avenir politique. Il commence bien, contrairement à ce que d’autres crois sur lui, moi je voie que cet homme vole de ses propres ailes…
    Je pense que même si le Mali devient ses pays dans lesquels le pouvoir est transmis entre père et fils, ça ne serait qu’une continuité des projets.

  74. HOOOyiiii!!! continuez le ridicule ne tue pas : Xavier -Loum -Bamanan- Lassina- Amina- Ami- Toumani- Hama -Alex- Chirac- Sali- mdamiaht- Famoois etc……..! changez de pseudo autant que vous voulez mais vous ne lui rendez pas service et vous vous rendez pas service a vous meme! Aboyez change fois que le nom de Karim est cité!
    Si vous etes en mission, c’est pas la bonne maniere! 😛

  75. Karim Keïta n’est pas comme les autres fils de président des autres pays de l’Afrique. Il n’est pas de ceux qui sont orgueilleux de ceux qui profitent de la position de leurs pères pour se faire des richesses illicite, nous maliens, nous devrions beaucoup nous rejoue de cella.

    Karim malgré sa position a compris qu’il est plus noble de travaillé pour soi-même, que de le faire pour les autres.
    ➡ ➡ 😀

  76. Karim est un bon fils de ce pays, le plus est qu’il sait comment faire les choses pour apporter sa contribution envers un Mali fort et unis.
    Karim que Dieu soit avec vous…

  77. Du courage à Karim le premier fils de ce pays, vous faites des avancer considérable dans la politique malienne et toute la nation est fier de vous. Vous êtes bien différent des autres fils des autres pays Africain qui ne se limitent qu’à bouffé les richesses du pays pour se taire, mais vous tout à fait contraire de ceux-ci, vous avez choisi de servir votre pays et que Dieu vous accompagne.

  78. Contrairement à ce que d’autres peuvent le dire, L’honorable Karim Keïta vol de ses propres ailes, il ne se base pas de la position de son père pour faire quoi que ce soit.
    Karim se défend en politique et il le fait bien.
    Moi personnellement j’admire la politique de Karim, il a des ambitions pour sa patrie.

  79. Au moins lui n’a pas fêté des “milliards” comme l’a fait une fille de président pendant le mandat précédent!

  80. Karim s’est donner à la politique malienne, il a décidé de rendre service à son pays. Nous lui devons une grande confiance pour rien que ça. Car il nous a respectés. Ceux-ci est comme un message, un message envers tous les fils de ce pays et plus particulièrement un message envers la nouvelle génération qui ne savent pas quel choix faudra-t-il faire entre son propre pays et un autre quand le choix nous serons données ?

    Mieux vaut de planter une feuille dans le champ de ton père que de planter des manguiers dans le champ de votre voisin. Construire un nid d’oiseau dans le pays de tes ancêtres au lieu de le faire un château dans ceux des autres….

    Bonne Chance à Karim Keïta, nous sommes fiers de son choix de servir le Mali…

  81. A cause à sa position de premier fils, d’autres se permettent de dire des choses pas douces à entendre…
    Nous devons avoir un minimum de respect envers cet homme, car il le mérite de nous maliens. Pas parce qu’il est fils de président, nous devons du respect à cet homme pour son choix et son amour au peuple, parce que Cet homme a choisi la voie de servir son peuple, contrairement à d’autres fils de président des autres pays de ce même continent.
    Dieu merci Karim joue bien son rôle, il prend bien en charge de la commission de défense.

  82. 😉 😉 😉 😉 Nous devons remercier le bon Dieu De nous avoir donné un fils de président Africain conscient qui garde la tête sur les épaules et sais où aller.
    Karim remplie bien ses devoirs…
    Et ce n’est pas parce qu’on est fils de président qu’on ne remplit pas ses devoirs envers les serments prises.

    Loin de ça…..

    Et si Karim n’avais pas participé à ses obligations, les bouches auront été plus tranchant en critiques que celle-ci.

    Et maintenant qu’il le fait aussi, des journalistes ont quelque chose à dire sur lui,,,,,,,
    Hahahahhahhahhahahahahahha !!!! ma très chère patrie le MALI… Merci..

  83. c’est compliqué de satisfaire le malien,,,,, surtout sa presse.
    il faut le dire, le malien n’est jamais satisfait. Il a toujours quelque chose à dire.

    Karim se donner volontiers à servir le pays, nous devons en premier être fiers de lui et de son choix pour le pays.
    En quoi es ce que Karim se ridiculise, Au contraire Mr. le journaliste c’est plutôt toi qui te ridiculise en écrivant cet article contre un homme bien comme Karim.

  84. Je me demande bien ce que ses journalistes peuvent avoir contre le premier fils du pays Karim Keïta ?
    L’honorable Karim Keïta est Le président de la commission de la défense nationale, de la sécurité et de la protection civile.
    Nous lui devons du respect et de la considération et ce n’est pas gentil de parler mal de nos autorités.

  85. Karim n’est pas comme les autres fils du président qui se mêlent de tout dans le pays et qui s’impose à tout. Karim sait ce qu’il fait et il sait très bien ce qu’il doit faire. Merci Karim et bravo monsieur le ministre de la sécurité intérieure.

  86. C’est ce qu’il doit être fait par toutes les commissions parlementaires, c’est-à-dire collaborer permanemment avec le ministre tutelle de votre commission, discuter et élaborer des plans pour bien gérer ce secteur. Merci KARIM pour tout ce que vous faites pour ce pays.

  87. KARIM est un jeune intellectuel et dynamique, il n’est pas comme certains députés analphabètes de notre AN qui n’aiment qu’humilier les ministres ou semer la pagaille, sans leurs aider à faire sortir le pays dans le blême. Du courage Karim

  88. Merci KARIM, vous ne serez jamais le souhait de vos ennemis. Ils s’attendaient à ce que vous humiliez le ministre de la sécurité intérieure lors de cette interpellation pour qu’ils aboient encore sur vous. Mais malheureusement pour eux cela n’a pas été le cas, mais avec tout cela ces inconscients essayent de tirer une partie d’aboiement dans cette histoire.

  89. Voilà encore un soi-disant journaliste qui est à la quête d’avec quoi à survivre. Pauvre journaliste respectez-vous un peu. Il faut chercher ton argent et laisser le gars en paix. Il a bien fait d’interpeller le ministre et le ministre aussi était à féliciter très bien même. Égoïste que vous êtes.

  90. KARIM est un député et c’est son devoir aussi d’interpeller le ministre sous tutelle de sa commission en cas de problème ou difficulté. Mais pourquoi vous les soi-disant journaliste pratiquants racontent des choses que vous ne maîtrisez pas? Il y’a quoi de mal dans l’interpellation d’un ministre par un député si ce n’est pas pour que le pays avance ou se débarrasse de ses problèmes de ce moment. Que Dieu nous sauve!!!

  91. Que vous voulez ou pas vous verrez KARIM député et bientôt plus haut que cela. Pauvre raconteurs que vous êtes. Il fallait bosser pour ne pas être comme vous êtes. Karim vit le prix de ses efforts, il n’a pas voler. Donc il faut travailler pour lui dépasser.

  92. Il faut dire tout ce que vous voulez sur ce jeune dynamique mais n’oublier pas qu’il a été élu par les habitants de la commune 2 de Bamako. Donc fait gaffe !!!

  93. Laisser le jeune Karim suivre son chemin . Ceux qui l’ont soutenu dans sa démarche politique ou qui l’ont poussé à se présenter , devraient l’aider . Il est débutant et c’est normal qu’il fasse des erreurs .Et un jour il deviendra un pro . Il faudra que les Jeunes du Mali OSENT en politique comme lui . Le Mali a besoin d’une nouvelle génération politique , qui ont une vraie CONVICTION . Nos politiciens actuels n’ ont VRAIMENT et sans EXCEPTION , AUCUNE CONVICTION POLITIQUE . Leur interet perso passe avant celui de la population ; Les preuves sont là et très évidentes : alliance insensée lors des élections , migration entre partis politiques , immobilisme à l’assemblée , incapacité de sensibiliser leurs bases ,etc !!!!! Donc les Jeunes REVEILLEZ VOUS .

Comments are closed.