Prorogation du mandat des députés : le FSD dit niet

0

Le Front pour la sauvegarde de la démocratie rejette la prorogation du mandat des députés. En plus de la violation par le gouvernement de ses propres engagements, les frontistes estiment que c’est une violation flagrante de la constitution. À cela s’ajoute un argument politique bancal qui consiste à dire que «l’évaluation de la situation politique et sécuritaire du pays révèle la persistance des difficultés et contraintes qui ne permettent pas la tenue d’élections législatives régulières et transparentes (…) ». Cette sortie de Soumaïla Cissé et ses amis rallonge la liste des opposants à la prorogation du mandat des députés.

Insécurité : les représentants de l’Etat des huit cercles invités à rejoindre la ville de Mopti

La situation sécuritaire dans la région de Mopti inquiète le Syndicat autonome des administrateurs civils (Synac) et le Syndicat  libre des travailleurs du ministère de l’administration territoriale (sylmat). Ses syndiqués (les préfets et sous-préfets) font très souvent l’objet de  menaces de mort. Face à cette situation, dans un communiqué en date du 17 juin, le Synac et le Sylmat ordonnent aux représentants de l’Etat des huit cercles de la Mopti de rejoindre la ville de Mopti, jusqu’à nouvel ordre.

Attaque de Sobane Da : le conseil des ministres limoge le gouverneur  de Mopti

Le conseil des ministres a procédé le mercredi 13 juin à la révocation du gouverneur de Mopti, le général Sidi Alassane Touré. Une décision qui fait suite à l’attaque odieuse du village de  Sobane  Da dans la commune rurale de Sangha dans le cercle de Bandiagara (région de Mopti), le dimanche 9 juin dans la soirée, qui, il faut le rappeler, a fait trente-cinq morts selon le dernier bilan fourni par les autorités. Le gouvernement justifie la mesure par sa volonté de «tirer les leçons de ce drame», sans donner d’autres détails. Son successeur n’est pas pour le moment connu.

Clarification :

Pendant les assises de la 47e assemblée générale de la Fémafoot, il a été question que l’Ajsm devienne membre de la Fédération malienne de football, avec voix délibérative à l’AG. Cette proposition a été rejetée par les délégués (46 voix contre). L’Ajsm salue ce rejet parce que notre rôle n’est pas de prendre position pour tel ou tel candidat. Nous n’avons pas été contactés au préalable pour cette proposition. Sinon, on allait décliner l’offre avant même l’AG. Le rôle de la presse se limite à recueillir, traiter et diffuser l’information. En récapitulatif, l’Ajsm n’est pas demanderesse et se félicite de ce rejet. Ajsm Mali.

Rassemblées par Sora Bana Sanu  

Source: Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here