Top secret : Le ministre Zahabi à propos de réconciliation En tout cas il a les mots

2
Zahabi Ould Sidi Mohamed - relancer - étape
Zahabi Ould Sidi Mohamed,

En effet, dans sa tournée de restitution et d’explication entamée à l’intérieur du pays, partout le ministre Zahabi a su trouver les mots pour convaincre de l’urgence de la paix pour les populations fatiguées de cette guerre. En outre le discours est très approprié dans sa bouche, lui qui parle d’un sujet qu’il maitrise parfaitement. En effet, le ministre Zahabi connait bien ce dossier pour en avoir été dans le temps un des acteurs. Ainsi, aujourd’hui il est très à l’aise et apporte une contribution très substantielle à
l’action gouvernementale et du coup donne au passage une leçon de patriotisme à certaines populations qui peinent encore à s’insérer dans la république, le bien commun des Maliens qui ne prévoit pas de catégorisation, donc personne n’est plus Maliens que l’autre et ça il faut le savoir.
Encore ce tapis rouge
A la faveur du lancement officiel de la campagne de vaccination contre la rougeole, le tapis rouge avait réapparu pour le mandé mansa qui très fièrement marchait dessus comme en terrain conquis. Pourtant la cérémonie qu’il présidait était essentiellement  de la volonté des donateurs qui apportent l’essentiel des financements pour protéger la vie de milliers de nos enfants. C’est ça justement le paradoxe, c’est-à-dire le président d’un pays pauvre qui se comporte comme le prince d’un pays nanti. La dernière fois que le tapis rouge était sorti, c’était à la faveur d’une autre vaccination à Marakakoungo à plus de 80 km de Bamako. Il importe de dénoncer les paradoxes et autres dérives des gouvernants surtout l’actuelle équipe dont le chef est le champion du futile et des apparats dont la valeur ajoutée est nulle. Alors qu’apporte le tapis rouge à une cérémonie de vaccination d’enfants contre la rougeole. Il est impératif de
circonscrire la vie de notre nation en allant aux choses qui ont de la valeur ajoutée, c’est de ça que nous avons besoin. En plus toutes ces extravagances coutent de l’argent aux contribuables et très souvent des sommes conséquentes dans un pays aussi exempt que le nôtre, franchement il ya mieux à faire que le tapis rouge.


Le ministre Tieman de la défense
De l’approximatif très inopportun

Actuellement en visite de terrain dans les garnisons du nord du pays, le ministre Tiéman Huber Coulibaly de la défense surprend par sa capacité de compréhension de sa mission de ministre de la défense. Ainsi, il s’habille en militaire, marche en militaire et tente de parler en militaire, non il ne s’agit de rien de tout cela. Il s’agit d’apporter des réponses claires aux soucis de l’armée qui a plus que jamais besoin d’un leadership approprié pour apporter des solutions aux défis de l’heure. Alors si l’on veut être indulgent on va essayer de comprendre le ministre qui est juste récompensé pour son soutien de première heure au Mandé Mansa qui ne badine pas avec la loyauté. En tout cas en voyant l’actuel ministre de la défense à l’œuvre, on se demande si notre défense n’est pas une fois de plus au rabais dans un contexte d’incertitude et de questionnements. En tout état de cause, l’approximatif ne marche pas dans un secteur aussi
sensible que la défense où les erreurs et autres manques de certitude se payent cache. Franchement plein d’autres personnalités auraient pu assumer cette fonction, autre que ce plaisantin de Tiéman, duquel les Maliens ont un très mauvais souvenir lors de la campagne présidentielle.

qui habille le PM ?
Il est désormais urgent de revoir les costumes du premier ministre qui apparait bizarre dès lors qu’il est habillé en costume. Le doyen n’est aucunement bizarre en costume, seulement il porte des costumes bizarres  jusqu’à susciter des discussions au sein de la population. Certains estimant que ce sont ses anciens costumes (donc dépassés), qu’il porte de nos jours, d’autres estimant que ses services sont mal inspirés pour lui conseiller de telles absurdités vestimentaires. En tout cas le doyen doit très vite revoir sa copie, changer ses costumes ou alors il arrête d’en porter, car il est très beau en boubou toutes catégories surtout les 3 pièces. Nous estimons ne devoir rien à payer en terme d’amende (cola), car nous rendons service en rapportant utilement ce qui se murmure en coulisse à l’encontre du doyen, lui-même  pourra vérifier les faits en sollicitant l’avis d’un de ses petits fils, il sera surpris des conclusions. A bon entendeur
appliquer !

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ce ministre est Touareg , il est une figure…. ce sont des actes comme ceux ci
    qu’il faut …

    Les populations de Kidal et du Nord doivent espérer la Paix…

    • Non il est Arabe!Fais gaffe à confondre ces deux ethnies! 😯 😯 😯

Comments are closed.