Yèko ni Foko : Les brèves du Ségovien

0

SADIO KOUYATE VEND LA MAISON D’HERITAGE

L’affaire a sidéré plus d’un mais les commentaires se font plus prosaïques. La grande chanteuse, Sadio Kouyaté, fille du célèbre Babaye Kouyaté, beaucoup plus en séjour à Paris qu’à Ségou est impliquée dans la vente de la maison Kouyaté sise à Darsalam. Les échos qui y sortent de cette sulfureuse vente que n’apprécie pas le commun des ségoviens, même si c’est une propriété privée (reconnaissons que la maison et les acteurs sont quand même des symboles à Ségou) rapportent ceci : le Chef de famille, Babaye Kouyaté a décidé de vendre sa maison contre le gré de la plupart de ses enfants. Un autre son de cloche. Il en a décidé ainsi en réalité puisque la maison ne lui appartient pas et c’était plus le vœu d’une de ses femmes (la mère de Sadio), elle-même héritière de ladite concession. Tout compte fait et ce qui est vrai et patent c’est que la maison qui bénéficie de bitume et d’éclairage public, située à Darsalam sur la Route de l’Hôpital à 800 mètres de ce local a été bien vendue pour une valeur de 8 millions de F CFA à l’usurier Madou Sy. Ce dernier leur a cédé un terrain nu vers le Centre Vicenta Maria pour plus de trois millions. Ce qui revient à dire que la famille Kouyaté devrait se reconstruire une maison avec le restant de l’argent et tuer d’un coup un symbole pour tout visiteur de Darsalam qui fait de cette maison un repère !

 

SOROFIN : UNE FEMME A CHEVAL SUR SES PRINCIPES             

Elle est Commerçante de son état. Elle abandonne son domicile conjugal depuis le matin pour ne revenir que la nuit. Elle s’appelle Sorofin. Elle vit à Hamdallaye ‘’B’’. Principale caractéristique dans le quartier : placeuse de servante. Mais ce qui la distingue de ses autres consoeurs c’est qu’elle est réputée être une vraie tuteure des servantes venant de tous les coins. Et pour cela, elle défend si bien leurs intérêts que sa maison ne désemplit pas. Tous les Jeudi par exemple à partir de 18h30, son domicile est la convoitise des dames de Ségou qui envahissaient ses lieux à l’attente des servantes. Dès que le minibus qui  transporte les servantes pointe du doigt son nez, c’est la ruée vers les portières et dans l’obscurité celles qui sont plus rusées parviennent à tenir le bras d’une ou d’une autre, puis commencent les moments de négociation. Comme au temps des marchands d’esclaves ! Sorofin veille quand même à ses protégées. Si vous acceptez ses conditions vous ne tardez pas chez elle. Celles-ci se résument à : Pas d’insultes, pas de châtiments corporels, ses bonnes ne font pas de petits commerces et enfin vous êtes tenus d’apporter leur salaire à chaque fin du mois à son domicile. Sacrée Sorofin !

 

LE MESSAGE DU HEZBOLLAH DE SEGOU

Le report de Miss ORTM 2006 à sa date du 2 Décembre est consécutif en réalité à la poussée de fièvre qui s’est emparée des jeunes islamistes de Ségou, surtout incarnée ce Mercredi 29 Novembre par un message délivré par un certain Mouvement des Jeunes Islamistes du Mali. L’un des défenseurs de ce mouvement, Moussa Sidibé, Professeur de Technique Bancaire et Comptabilité dans plusieurs Ecoles Techniques de Ségou avait été même arrêté et gardé à vue au Commissariat de Police. Voici le Message en intégralité qu’il voulait faire passer dans les écoles et partout à Ségou : « Le Mouvement des Jeunes Islamistes du Mali est une révolution islamique conduite par les jeunes et ayant à sa tête un Emir (un Chef). Son objectif s’affiche sur deux points essentiels : Redynamisation de l’Islam, Création d’un Etat Islamique avec à sa tête « Un Khalifat ». Il est et demeure un mouvement pacifique à partir du moment où une force quelconque n’essaye pas de lui barrer le chemin. Sa Devise est l’Islam ou la Mort, nous vaincrons ! Sa Force : Allah (SWT) – Son Prophète (SWS) – Les Croyants Vertueux. Le MJIM invite tous les jeunes musulmans et tous les vieux sages de se rallier à lui, car ce mouvement n’est autre que « le parti de Dieu » d’où l’appellation en Arabe « Ezboula Malien ». (L’Union fait la force). Qu’Allah (SWT) nous aide ! Signé Mouvement des Jeunes Islamistes du Mali   

SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA A SEGOU……

Celui qui était jusqu’à la semaine dernière 1er Vice Président de l’Adema PASJ puis suspendu parce qu’une semaine plutôt il avait lancé le mouvement « Convergences 2007 » arrive à Ségou le 23 Décembre prochain. Soumeylou Boubeye Maiga qui n’est pas dans la logique que l’Adema vient de se tracer (soutenir ATT à l’élection présidentielle) entend ratisser large à Ségou pour convaincre tous ceux qui défendent ses idées à faire front commun contre l’unanisme politique au Mali.

 

BREMA THIERO A LA MECQUE

Le Maire de Ségou, Brema Thiero qui s’est rincé les yeux avec la plus belle fille de Ségou le week end dernier s’envolera pour la Mecque. L’édile de Ségou accomplit ainsi un des piliers de l’Islam. Bon voyage et bon retour !

Commentaires via Facebook :

PARTAGER