Le DG PMU –Mali interpellé : Le syndicat réclame sa relaxe

0

Une lueur de mélancolie flotte dans les yeux des travailleurs. Ils sont sans nouvelle de leur Directeur général, depuis le lundi 21 décembre dernier, le jour où trois individus se sont introduits dans l’enceinte du Pari mutuel urbain et sont repartis avec Vital Robert Diop sous les yeux impuissants et ahuris du personnel.

Le comité syndical, par la voix de son responsable Fadama Keïta, a vigoureusement protesté contre cette méthode d’interpellation qu’il a qualifiée de séquestration et pointé un doigt sur l’opacité qui a entouré les véritables raisons de sa détention qui, selon lui, viole les lois en vigueur.

Samedi, le comité syndical en a appelé à sa libération immédiate

Niafunké : 

Un terroriste mort accidentellement

La chance ne sourit pas toujours aux ennemis. Un vient d’y perdre des plumes, pardon la vie. En effet, les forces armées maliennes ont annoncé la mort accidentelle d’un individu dimanche dans le secteur de Niafunké, à quelque 10 km de Dofana des suites de mauvaise manipulation d’un engin explosif improvisé.  Le terroriste voulait enterrer l’engin contre le détachement Al Farouk de Soumpi, après sa mission de jonction avec celui Léré, L’armée ne déplore aucun perte en vie humaine ni de dégâts matériels.

Auparavant, plus précisément jeudi, l’armée a indiqué avoir tué une dizaine de terroristes dans le centre du pays, près de la frontière avec le Burkina Faso

L’armée récupère le bétail volé à Dakadjan

Un assaillant tué, un blessé, une moto saisie

Les vols de bétail ne connaissent aucun répit. Et les forces armées après un moment de flottement semblent reprendre du poil de la bête. Dimanche, des hommes armés habillés en tenue traditionnelle de chasseurs,  ont enlevé des animaux dans le village de Dakadjan  situé dans la  commune rurale de Fakala (cercle de Djenné).

Alerté, un détachement militaire a stoppé net leur progression et mis la main sur leur butin après échanges de coups de feu.

Le bilan communiqué fait d’un assaillant tué, un autre blessé et une moto saisie.

 Ségal de la Femafoot limogé

Ibrahim Bathily assure l’intérim

Ibrahim Sangaré paye cher ainsi ses erreurs voire ses fautes dans la gestion du déplacement des juniors au Sénégal dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations de la catégorie. Sur un effectif de 20 joueurs contre 30 autorisés, nombreux ont été testés positifs. Si bien que l’encadrement  avait tenté vainement de recoudre les morceaux. Des joueurs sont appelés à la dernière minute. La cause était perdue.  Selon certaines indiscrétions, le secrétaire général limogé n’était pas informé des possibilités offertes – 30 joueurs et avait ignoré superbement l’information donnée par l’entraîneur à ce sujet.

Rassemblées par la Rédaction 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here