Programme d’Appui à la Gouvernance Locale : Les réalisations présentées aux partenaires

0

Le ministère des collectivités territoriales et l’USAID, à travers le Programme d’Appui à la Gouvernance Locale, ont présenté le   vendredi 16 février 2018, la revue annuelle de l’an 2 dudit programme. C’était au Centre de Formation des Collectivités Territoriales (CFCT), sous la Présidence du ministre tutelle, Alhassanne Ag Hamed Moussa, en présence de l’ambassadeur des Etats Unis au Mali, Paul Folmsbi, du maire de la commune urbaine de Kati Yoro Oueléguem ainsi que la Directrice résidente  du programme, Mme Touré Kadidia Dienta.

L’objectif de cette rencontre était de présenter aux partenaires le bilan des activités réalisées par le programme Mali SNGP au cours de sa deuxième année de mise en œuvre et de formuler des recommandations pour lever les difficultés et contraintes rencontrées en vue d’améliorer les performances du programme pour la réalisation des activités en perspectives pour la troisième année. Ainsi, le but du programme est de contribuer à l’avancement du processus de la décentralisation au Mali en améliorant les procédures de gestion des finances publiques afin de prévenir la corruption et renforcer la collaboration entre l’Etat central et les collectivités territoriales ; et instaurer la transparence dans la gestion des fonds publics et l’efficacité des prestations de service sociaux de base. Dans son intervention, le maire de la commune urbaine de Kati, Yoro Oueleguem, a fait savoir que le programme a connu des résultats probants depuis sa mise en œuvre, ce qui dénote, selon lui, la pertinence de ses objectifs ainsi que sa cohérence avec les visions et orientations stratégiques des autorités. Pour la Directrice du programme, Mme Touré Kadidia Dienta, cette rencontre est une occasion de donner et de recevoir. Par ailleurs, elle est  revenue sur certaines réalisations du programme, notamment l’organisation d’une caravane de presse  qui a fait le tour de toutes les régions du Mali pour la découverte des ADR,  l’organisation de débats publics sur le processus budgétaire des collectivités territoriales. Ainsi, la directrice dira que malgré les défis sécuritaires qu’ils ont pu mener des actions dans certaines zones et dans toutes les régions du Mali avec l’implication des autorités traditionnelles, religieuses et les dirigeants des collectivités pour discuter sur les questions de développement. Aussi, elle a évoqué le renforcement des capacités des élus, tout en soulignant que la question du genre est au cœur de leurs interventions. Cependant, l’ambassadeur des Etats Unis au Mali, Paul Folmsbi, a expliqué qu’a travers ce programme, qu’ils continuent à accompagner les efforts du gouvernement malien pour faire avancer le processus de décentralisation et de régionalisation. De même, le diplomate américain a déclaré que les Etats Unis adhèrent pleinement aux objectifs du gouvernement malien, notamment en matière de décentralisation financière et diverses autres lois qui régissent le transfert des compétences et des ressources financières aux collectivités territoriales en appui à la mise en œuvre des accords de paix. Au dire du ministre des collectivités territoriales, Alhassanne Ag Hamed Moussa, ce programme est un bel exemple de collaboration fructueuse entre les deux gouvernements. Plus loin, il dira que c’est un programme pragmatique et efficace. En ce sens, il dira que pour le gouvernement du Mali, la décentralisation s’inscrit dans un cadre de reforme politique indispensable à la consolidation de la démocratie et à l’impulsion de développement harmonieux du Mali, conformément à l’esprit de l’accord pour la paix et la réconciliation et que ce programme intervient à un moment où le gouvernement est plus que jamais résolument engager à parachever le processus de régionalisation.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here