Projet Anw Kata de l’ONG Secours Islamique France (SIF-Mali) : C’est parti pour l’exécution des activités des six commune de Bamako

0

Le  palais de  la culture Amadou  Hampathé Ba, a abrité  les 9  et 10 juin 2020, l’atelier  d’exécution des  activités  du  projet  Anw Kata  de  l’ONG  Secours  Islamique France  Mali  (SIF-Mali), à l’intention   des  maitres  coraniques , des  enfants  et jeunes talibés  de  Bamako. Les  travaux  se sont déroulés  en  présence  de Marie Claire, chargée   de coordination  du projet  Anwkata, de Mohamed Moulaye Niantao , président  de  la Fédération nationale  des Maitres Coraniques du Mali (FENAMEC-Mali), Mahamadou Cissé, représentant  du Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue, représentant d’Enda Mali.

Intervenant depuis 2016 au Mali, dit sa coordinatrice Marie Claire, le projet Anw Kata, les maîtres  coraniques en mouvement  vers l’inclusion  des enfants  et  des jeunes  talibés  dans la société malienne, se veut l’inclusion, l’amélioration des conditions  de  vie et  d’apprentissage   des enfants  et jeunes  talibés, en s’appuyant sur les maitres coraniques. Selon elle, le projet  Anwkata  entre  dans  le cadre du Programme décennal de développement  de  l’éducation  et la formation   professionnelle  deuxième  génération (Prodec 2). L’enjeu  de  Anwkata, ajoute  Marie Claire,  est de fédérer  toutes les parties  prenantes  clés  pour  concilier  la demande  d’éducation  religieuse  pour s’aligner  sur  les  normes  internationales  d’éducation.   Sif-Mali  et  ses partenaires,  souligne  Marie  Claire, veulent apporter à travers Anwkata, des expertises pluridisciplinaires, des méthodes qui favorisent la production  de nouvelles connaissances  et pratiques, le changement de perceptions (préjugés), pour les organisations de maîtres coraniques et les enfants et jeunes talibés. Au-delà de nos engagements à agir  pour l’inclusion  des écoles coraniques dans le système éducatif, promet Marie Claire,  nous nous inscriront dans la dynamique citoyenne, structurante  et redevable vis-à-vis  des parties prenantes  clés  du projet. Le  président  de  la Fenamec-Mali, Mohamed Moulaye Niantao, a salué  la bonne collaboration  qui existe entre  la Fenamec  et  SIF-Mali depuis  le début du projet. « Les valeurs  de l’islam, nos principes  sont  respectés, ils ne  sont  pas  transgressés  par  SIF-Mali  dans  l’exécution du projet. Cela nous va  droit au cœur.  Nous avons  créé   la Fenamec  au sortir  du forum  en 2008 qui a relevé  le peu  d’importance  accordé  à  l’école coranique  par l’État. Le projet  nous aide  à valoriser   l’éducation  de  l’enseignement  coranique, l’éducation  islamique. Comme  SIF Mali, nous exhortons  à tout le monde  de  respecter  ces principes et valeurs  de  l’islam qui sont fondamentales pour nous pour donner des chances égales  à tous  les enfants  du Mali », a déclaré  Mohamed Moulaye Niantao.

Mahamadou Cissé, représentant  du Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue, a rassuré l’accompagnement, le soutien sans faille  du gouvernement  aux côtés  de SIF-Mali, de la Fenamec pour la bonne exécution d’Anwkata.

A  rappeler que  ledit projet a été lancé  en février 2020 . Les zones bénéficiaires sont : Ségou, Mopti, Bamako. Financé  par l’Union Européenne pour trois ans, le montant  du projet  est estimé à 3 585 681 E. Les bénéficiaires sont : les associations  régionales  des maitres d’écoles coraniques, les huit groupements  des maitres d’écoles coraniques  au niveau  du cercle   de Mopti, 30 maitres d’écoles coraniques participant au projet, 30 comités  de soutien aux écoles coraniques, 1650 enfants et jeunes  talibés des 30 écoles  coraniques participant  au projet (enfants  de 4 à 18 ans).

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here