Le syndicat de l’Ortm : “Miss ortm se tiendra vaille que vaille le 5 décembre !”

2

 Après l’interdiction de l’élection “Miss ORTM” par le gouvernement malien qui, lui-même, déférait aux pressions du Haut Conseil Islamique, le syndicat des travailleurs de l’ORTM a déposé, comme nous l’annoncions, un préavis de grève le lundi 24 novembre 2014.  Le syndicat a rencontré, le samedi 29 novembre 2014, les autres journalistes du Mali pour leur expliquer les raisons qui  le conduisent à refuser catégoriquement d’annuler un événement traditionnel de la station  médiatique publique.

Selon le conférencier, Abdramane Touré, chef du comité syndical de l’ORTM,  le ministre de tutelle, Mahamadou Camara, a justifié l’interdiction de  “Miss-ORTM” par des “raisons d’Etat” et que l’interdiction avait été décidée  en conseil des ministres. “Or, selon nos informations,  le président IBK a répondu à l’imam Mahmoud Dicko venu solliciter l’interdiction, que nous étions dans un pays laïc et que chacun avait le droit de mener ses activités dans le cadre de la légalité. Un jour après ce niet d’IBK, le jeudi 20  novembre 2014, le ministre Camara a demandé de surseoir à la tenue de l’événement. Finalement, qui croire : nos sources ou Camara ? Comment une décision prise en conseil des ministres peut-elle échapper au président de la République que l’on dit favorable à la tenue de l’événement ? Je croisqu’on nous cache la vérité de manière diplomatique”.  Le leader syndical se dit d’autant plus désappointé   que lors de la sélection de la “Miss Ségou”, il y a un mois, le ministre du Développement rural, Boubacar Téréta, était présent, à l’instar des représentants de l’administration et des notabilités régionales. “Pour la finale “Miss ORTM”, qui devait se tenir le vendredi 21 novembre 2014,plusieurs ministères avaient donné à l’ORTM une contribution financière et un soutien actif. Comment, dès lors, prétendre, comme le ministre Camara l’a fait, que l’interdiction avait été décidée en conseil des ministres ?”, s’insurge Abdramane Touré. Qui rappelle qu’en vue de la finale, le syndicat a exposé des frais énormes. “Samedi 29 novembre 2014, le ministre Camara nous a donné son accord verbal de laisser l’événement se tenir le 5 décembre 2014; mais nous maintenons notre mot d’ordrede grève de 48 heures jusqu’à ce que nous soyons convaincus des promesses du ministre Mahamadou Camara”, révèle le conférencier.

Le syndicat prévoit, ce lundi 1er décembre, la mise en place d’une commission de conciliation afin de gérer la crise en cours avec le gouvernement. “Si le gouvernement persiste à annuler la tenue de la “Nuit ORTM”, les travailleurs iront en grève; les Maliens ne verront que des points noirs sur leur petit écran !, annonce le conférencier. Nous couperons même les rediffuseurs. Je l’ai dit au ministre Camara: l’Etat va devoir marcher sur nos cadavres pour nous empêcher de tenir l’événement. Qu’il pleuve ou qu’il neige, il “Miss ORTM” se tiendra le 5 décembre, Inch Allah!”.

 

Abdoulaye Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Miss ORTM….. ce n’est meme pas Miss Mali….. ORTM je suis tente de dire que vous avez raison, mais mes convictions religieuses me font douter de la pertinence de vous supporter….. dans cet exercice qui encourage une debauche rampante dans ce pays ou les vieillards aiment seulement….. la chair fraiche des mineures…..

    Seigneur aie pitié d’eux car ils ne savent pas ce qu’ils font….

  2. pour que tout se passe bieen ,il suffit de mettre des imams comme jurés !!! et ils auront meme le droit de toucher la marchandise à la sortie 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.