Amazone de la semaine : Docteur Dagnogo Assitan Koné

0

Médecin pédiatre, promotrice de la clinique médicale privée  « Notre Santé » à Banankabougou Sema, Mme DagnogoAssitan Koné est une femme exceptionnelle qui a su transformer ses rêves en réalité.

Depuis étudiante, Assitan voulait s’installer à son propre compte : « Je voyais des aînés qui étaient en chômage, je me suis dit qu’à la fin de mes études, l’idéal pour moi serait de travailler à mon propre compte ». Elle a tenu sa thèse à l’hôpital Gabriel Touré où elle était dans le service de pédiatrie, ce qui a permis à notre Amazone d’avoir une très belle expérience dans le domaine. Et pensant qu’elle posait ses valises à l’hôpital du quartier Mali, avec l’aide de son époux qui est pharmacien, la clinique était en construction. Une fois la construction terminée, Mme Dagnogo a commencé seule à travailler dans sa clinique et à son rythme alors qu’elle continuait son stage.

Deux mois plus tard, elle engagea une infirmière. A force de courage et de détermination,  en seulement onze ans de carrière dans le privé, Assitan embauche aujourd’hui une quarantaine de médecins qui travaillent au sein de sa clinique.

Dans la clinique médicale «  Notre Santé », les patients sont globalement satisfaits grâce à la grande variété des spécialités (ophtalmologie, cardiologie, pédiatrie, obstétrique…). Selon Assitan,  le secret pour la bonne santé d’une entreprise, c’est de ne jamais dépenser au-delà de ce que vous gagnez. Elle est salariée comme tous les travailleurs de sa clinique. Elle se paye à la fin de chaque mois, et elle utilise le reste des revenus pour améliorer les équipements de sa clinique. Toujours selon Assitan, pour réussir dans l’entrepreneuriat, il faut vraiment être organisé.

On peut dire que notre Amazone de la semaine contribue vraiment au développement de son pays parce qu’à travers le nombre d’employés dans sa clinique, elle contribue quelque peu à la réduction du chômage.

Mme Dagnogo passe la journée dans sa clinique ou elle veille à ce que le travail se passe normalement, dans la rigueur, et surtout pour la satisfaction des patients.

Pour elle, la rigueur dans le travail est indispensable. Il s’agit de l’élément essentiel qui permet d’examiner de plus en plus de patients.

Pour finir, notre Amazone de la semaine encourage beaucoup le privé : « tout le monde ne peut être embauché par le gouvernement. Il faut avoir l’esprit créatif, croire en soi, en son projet et foncer. Seul le travail paye ».

                                                                                                         

HaouaOuane

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here