Stromae et Coralie : les mariés de Noël !

0
Stromae et Coralie : les mariés de Noël !

Le chanteur belge a épousé sa costumière et sa muse, qui partage sa vie depuis trois ans. Une cérémonie discrète, mais soigneusement préparée.

Il ne faut pas s’attendre à un communiqué officiel, Stromae ayant horreur de commenter sa vie privée. Mais les autres ont vendu la mèche : à 30 ans, le chanteur belge a épousé sans tambour ni trompette sa compagne Coralie Barbier, une Namuroise encore plus discrète que lui. Un mariage à leur image : surprenant et original. Environ 180 invités ont été conviés dans une ancienne église reconvertie en hôtel haut de gamme, le Martin’s Patershof, à Malines, aux portes de Bruxelles. Personne ne savait qu’ils se retrouvaient en réalité pour un mariage, ils l’ont appris en découvrant un mot personnel dans leur chambre. Stromae leur a demandé de laisser les téléphones portables dans les sacs, afin de ne pas prendre de photos et de ne pas ébruiter l’information avant la fin des festivités. Ce qui fut le cas, avant que le patron de l’établissement ne finisse par confirmer la bonne nouvelle aux médias.

Des chants religieux pour la cérémonie

Une fête apparemment chic mais simple, « sans caviar, ni homard, ni huîtres au menu », a précisé l’un des convives. Une ambiance joyeuse et sympa, avec le père Guy Gilbert pour sceller l’union, le fameux « prêtre des loubards », qui a déjà marié Jamel Debbouze en 2008. « C’était très humain, chaleureux et profondément religieux, l’un des plus beaux mariages que j’ai célébrés dans ma vie », explique le prêtre au Point.fr. Pas de musique signée Stromae pendant la cérémonie, mais une chorale, un orchestre et des chants religieux classiques comme l’Ave Maria ou le Notre Père.

« Stromae m’a contacté il y a six mois pour le mariage, on l’a préparé tous les trois, ils sont venus me voir, précise le père Gilbert. Ils ont choisi des textes autour du don source de partage, comme la musique, et de l’amour, qui ne connaît pas la rancune. » De confession catholique, le couple a échangé ses consentements dans la chapelle conservée de l’hôtel, Coralie en robe blanche, lui en costume, devant les proches et la famille. « Stromae est quelqu’un de timide, de simple », précise Guy Gilbert, qui vient de publier Vie de combat, vie d’amour (éd Philippe Rey). « Il n’a pas du tout voulu se mettre en avant pendant son mariage. On n’a même pas entendu ses tubes pendant le bal ! »

« Avoir un enfant ou adopter »

Voilà maintenant trois ans que Coralie est entrée dans la vie de Stromae, après une relation d’un an avec l’ex-Miss Belgique Tatiana Silva en 2012. Styliste de formation, Coralie fait partie de l’équipe réduite très proche de l’artiste, elle l’influence sur son look et ses choix vestimentaires osés et éclectiques, devenus depuis la marque de fabrique de la star belge qui a même inspiré une ligne de vêtement intitulée Mosaert, l’anagramme de la star. On la retrouve également conseillère sur ses clips, les décors et l’univers décalé de ses concerts. Tous deux sont restés très réservés sur leur relation, à peine se sont-ils affichés pour la fashion week, en janvier dernier à Paris.

Quand Paris Match lui demandait s’il avait enfin trouvé la femme idéale, pendant l’été 2013, Stromae ne s’était pas défilé. « Je ne sais pas mais, en tout cas, c’est en bonne voie, ça se passe bien. Je commence à arriver à l’âge où on fait des enfants, donc à me poser des questions. Avoir un enfant ou adopter, je n’ai pas encore décidé, mais il est peut-être temps… » Après un album phénomène (2,5 millions de ventes pour Racine Carrée) et une tournée marathon (plus de 200 shows et 1,4 million de spectateurs), Stromae a jugé qu’il était sans doute temps de penser à sa vie privée.

PAR MARC FOURNY
Publié le – Modifié le | Le Point.fr

PARTAGER