Commissariat de Mopti : La Police confirme la disparition 33 pistolets mitrailleurs, un suspect en fuite

4

-Maliweb.net- La direction générale de la police  malienne confirme la disparition de 33 pistolets mitrailleurs (PM) dans le magasin d’armement de Mopti, contrairement au 35 annoncés par d’autre presse.  Cette disparition importante des PM a été découverte  lors de la passation de service entre le commissaire sortant et entrant, le 3 juillet 2019. Le policier magasinier incriminé, l’adjudant Lassana a pris  ses jambes au talon. Il est activement recherché  par l’inspection générale de la police qui  non seulement a ouvert une procédure de licenciement contre  ce présumé suspect, mais aussi une procédure d’enquête à son encontre au Brigade d’investigation judiciaire. La direction nationale de la police annonce également l’ouverture d’une enquête administrative contre le commissaire sortant au niveau de l’inspection générale de la police et invite toutes les forces de sécurités à s’engager pour retrouver les 33 PM et le présumé auteur de leur disparation.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. PKagame, quand la corruption entre elle entre partout, on ne peut pas avoir un chef d’état voleur et les policiers qui soient des anges, quand on est dirigent et on nous dit de ne pas faire certaines choses c’est parcequ’elles vont etre repliquees par d’autres, Boua est le Ma de Zonkeba et alors souviens-toi que le poisson pourrit par sa tete! La PEINE DE MORT DOIT ETRE APPLIQUEE A BOUA IBK LE PREMIER!

  2. L’indiscipline chronique dans la police…. ces armes seraient peut-être vendues aux pourvoyeurs des conflits intercommunautaires dans la région de Mopti.. pour servir a tuer des innocents. Ces pays ne verra jamais la paix tant que LA PEINE DE MORT n’est pas appliquée comme demande notre constitution. La criminalité et l’indiscipline ne vont jamais jamais réduire dans ce pays tant que les lois ne sont pas appliquées… il ne faut pas rêver…. au contraire ça sera pire au Mali dans les année avenir …les gens vont tellement gouter a l’enfer terrestre des crimes sanguinaires qu’ils crieront eux-mêmes d’appliquer la PEINE DE MORT sans tarder. La PEINE DE MORT sera appliquée au Mali d’ici 2030 et d’une manière radicale… c’est inévitable!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here