Soulaïmane Traoré, DG de la Police nationale : «mon objectif, c’est éradiquer la criminalité et la délinquance»

3

Le directeur général de la Police nationale, le contrôleur général de police Soulaïmane Traoré, a animé, hier dans les locaux de sa structure, un point de presse au cours duquel il a réaffirmé son engagement à éradiquer la criminalité et la délinquance dans notre pays. Mieux, il entend faire de la police le pire «cauchemar» des criminels et des délinquants, qui «ne connaîtront aucun répit». «Nos cellules seront leur prochain logement», a-t-il promis.

Dans son intervention, le directeur général de la police nationale s’est réjoui de la dotation exceptionnelle des différentes forces de sécurité en 220 véhicules types pickup Toyota, le 27 avril dernier. Sur ce nombre de véhicules, la police nationale en a reçu pour sa part 105, qui ont été affectés à leurs différentes unités qui en avaient le plus besoin à Bamako et dans les régions, a confié Soulaïmane Traoré. «Cette dotation en matériel a été pour nos policiers d’un grand secours», a-t-il témoigné, avant de remercier les hautes autorités pour avoir permis cet effort important.

Rappelant que 2.994 jeunes ont entamé leur formation, le directeur général de la police nationale a annoncé le recrutement en cours de 3.250 nouveaux éléments.
D’après lui, ces recrues seront chargées, une fois qu’elles seront opérationnelles, de la sécurité et de l’ordre public. Ces renforts en effectifs, pour le contrôleur général de police Soulaïmane Traoré, illustrent la volonté politique affichée des autorités de la Transition de sécuriser les habitants de nos villes et d’endiguer la violence et l’insécurité.

Par ailleurs, le principal animateur du point de presse est revenu sur ses récentes visites effectuées dans les 17 commissariats de sécurité publique du District de Bamako. Soulaïmane Traoré a affirmé que ces déplacements sur le terrain lui ont permis de s’entretenir avec les hommes et les femmes qui composent nos forces de sécurité. Il a ajouté avoir saisi l’occasion de rappeler à ces derniers ses directives de fermeté et de «tolérance zéro» pour les malfrats.

Pendant ces visites, le directeur général de la police a indiqué avoir constaté l’insuffisance des moyens mis à la disposition des agents, en ce qui concerne notamment les équipements informatiques. Aussi, le directeur général de la police nationale a révélé avoir rencontré des agents, qui font preuve d’une détermination sans faille à pourchasser les délinquants et à endiguer la criminalité dans le ressort de leur arrondissement. Selon le chef de la police malienne, ce n’est qu’en agissant avec fermeté et sans relâche « que nous maintiendrons le calme dans nos villes ». Pour lui, la peur et l’insécurité doivent changer de camp, assurant que la police s’y emploie permanemment.

Bembablin DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. C’est bien de booster l’effectif de la police …MAIS ..MAIS MAIS au Mali le gros probleme c’est la qualité des éléments recrutés … il faut vraiment une formation en professionnalisme et l’intégrité morale…sinon plus d’ éléments = a plus de problemes! Imagine 3250 nouveaux policiers affamés qui n’ont rien dans leur tête depuis leur enfance que la mentalité de TAGNINI …apprise de leur parents et autres ainés dans leur vie etc… et aussi surtout quand ils payent des pot-vins pour traverser l’école de la police! Donc c’est n’est pas le nombre c’est la qualité qui compte…. il faut vraiment une rupture avec les anciennes habitudes a la malienne surtout au niveau de l’École nationale de la police… cette école qui avait atteint le fond de l’océan dans la corruption insolite sous IBK… rappelez -vous de la recrue enceinte de 9 mois qui a passé ses testes de policière comme apte a cette école.., non? Lol… c’était clairement l’École Nationale de la Police Obstétricienne (ENPO) l’unique au monde..lol..!

    • La recrue avait en fait accouché d’un garçon en pleine formation dans la cour de l’ENPO (École Nationale de la Police Obstétricienne) ..si je me rappelle bien….lol…

      SEUL AU MALIBA

  2. Soulaïmane Traoré, DG de la Police nationale : «mon objectif, c’est éradiquer la criminalité et la délinquance»

    🙂 I KA NA MAA CHI MINEH, KISEH DJIGHIN OU KHAN! 🙂

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here