Adhésion massive à L’ASMA-CFP à Koulikoro : Une vague de marée rouge-blanc pour agrandir la famille

0

Depuis un certain temps, le parti de Soumeylou Boubeye Maiga est devenu le centre d’attraction des militants de plusieurs partis politiques du pays. Après plusieurs communes de la région de Koulikoro, c’était la commune urbaine de Koulikoro, des communes rurales de Dinandougou et Koula, qui étaient concernées la semaine dernière.

Si les observateurs s’attendaient à ce scénario dans la commune urbaine de Koulikoro à cause du très charismatique et généreux candidat aux dernières législatives, Modibo DiarraH, peu d’observateurs prévoyaient une adhésion massive dans les autres communes de la région. Que s’est-il passé ? Les populations ont-elles réalisé après les élections contestées que leur salut passera par la présence du fils du premier député maire à l’hémicycle nationale, ou c’est Soumeylou Boubeye Maiga lui-même qui continue à charmer les populations maliennes par ses actions sur le terrain ? Avant Koulikoro, le président du part ASMA-CFP et sa délégation avaient déjà fait un tour dans certaines communes de Kati. Dans ces différentes localités, le Président du parti avait fait dons d’une ambulance à Faladje et de moulins aux populations nécessiteuses. Il a donc tenu à assister personnellement à la cérémonie d’adhésions de plusieurs militants à Koulikoro. Ils étaient nombreux à opter ce jour pour l’ASMA-CFP. D’abord le puissant maire de la commune rurale de Dinandougou, qui se trouve parmi les plus grands de l’électorat de la région. Le maire Oumarou Haidara quitte ainsi le parti de l’ex Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, le RPM, pour déposer sa valise au parti de Soumeylou B Maiga avec plusieurs de ses conseillers. Le jeune maire, le très bouillant Madou Fomba de la commune rurale de Koula, qui avait donné du fil à tordre aux candidats ASMA-CODEM aux législatives passées, a aussi fait son adhésion. Le jeune Fomba dit donc adieu à la CODEM pour rejoindre la famille de Modibo DiarraH et de Soumeylou Boubeye Maiga. La troisième personne est la présidente des femmes URD de la commune urbaine de Koulikoro qui a validé sa venue au parti comme annoncé par nos soins dans notre précédente parution. Madame Diarra Maimouna Traoré, puisqu’il s’agit d’elle, a aussi choisi la famille rouge-blanc de Koulikoro. La coordinatrice des FARE n’est pas restée en marge, madame Koné Bintou Dembélé aussi, qui a été très active aux législatives passées, a signé son adhésion. Aussi, selon nos informations, plusieurs autres adhésions se profilent à l’horizon en faveur du parti de Modibo DiarraH, fils du premier député maire de la région et qui préside désormais l’association des ressortissants de Koulikoro. Qui prochainement pourra battre ce parti à Koulikoro ? C’est la question qui se trouve aujourd’hui sur toutes les lèvres dans la capitale du Meguetan. Interrogé par nos soins sur ses impressions après la cérémonie, le Président Soumeylou Boubeye Maiga, visiblement satisfait, nous confiera : « Notre grande satisfaction est que nous assistons à l’adhésion des gens confirmés puisque ayant des bases solides. C’est cela le souhait de notre parti. Je suis très satisfait du travail abattu à Koulikoro et je les exhorte à poursuivre sur cette lancée ». Voilà qui est bien dit de la part du premier responsable du parti. En tous les cas, le parti ASMA-CFP est bien parti pour devenir la première force politique de la deuxième région administrative du Mali. En attendant, la saignée se poursuit dans le parti de Soumaila Cissé avec le départ de l’influent jeune Abdoul Kadr Bouaré, pour créer son parti. Nous y reviendrons dans nos prochaines parutions.

Bakara Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here