Assemblée nationale : Le parti SADI somme ses députés « de se retirer de la majorité présidentielle »

20

La réaction du Parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance ne se fait pas attendre  quelques heures après que leurs députés ont rejoint le groupe parlementaire ‘’Benso’’,  membre de la majorité présidentielle.   Dans un communiqué publié, hier mercredi,  ce parti politique somme ses trois élus à l’hémicycle de se retirer de  la majorité présidentielle.

Maliweb.net – Quelques heures après la formation des groupes parlementaires de la sixième législature ayant enregistré  des revirements spectaculaires de certains  députés de l’opposition  à  la majorité présidentielle,  les réactions ne se font pas  attendre.

Le parti Sadi dont le président Dr Oumar Mariko est l’un des pourfendeurs du régime a vu ses trois élus rejoindre la majorité présidentielle  contre toute attente. Hier mercredi, une réunion extraordinaire du Bureau Politique, élargie aux sections et Coordinations SADI de Niono et Koutiala, pour apprécier la décision des députés de rejoindre le Groupe parlementaire Benson, appartenant à la Majorité présidentielle.

Contrairement  à la décision des trois députés, le parti  SADI a décidé d’inscrire résolument sa lutte dans l’opposition  contre le  régime d’Ibrahim Boubacar Keita. Ce, dit-il, conformément aux résolutions du 5 ème Congrès ordinaire du parti, tenu à Koutiala, les 23 et 24 mars 2019

Par ailleurs,  le dit Parti indique que « l’acte posé par les élus SADI de rejoindre le groupe parlementaire Benso  viole les résolutions du Congrès, des directives du Bureau Politique ainsi que les procédures de concertation mises en place dans l’appréciation et l’analyse de la situation politique nationale et internationale. »  Le parti dirigé par Dr Oumar Mariko, connu pour ses prises de position  contre la gouvernance actuelle,   ne tarit  pas de reproches contre le régime actuel, qu’il qualifie   « de poser chaque jour des actes de trahison des intérêts du  pays »

Ainsi,  le  Bureau Politique demande instamment  à  « ses élus de se retirer du Groupe parlementaire ‘’Benso’’ afin de se conformer à la volonté démocratique et souveraine du Parti.»

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. > Que gagneront ces honorables à suivre MARICKO, cet idiot haineux-là ?
    > Seuls les damnés oublient leurs intérêts en politique.
    > Si MARICKO continue à s’aveugler d’aigreur, son SADI sera sans député à l’AN .

  2. Il faut que les, populations les chasse de leurs circonscriptions qu ils reste à bko avec Katioucha futur président du mal timbine n est qu une vitrine dedu début de la succession de ibk, (scénario du Gabon) Interdire de mettre pied à koutiala et les autres villes ou ils été élus.

  3. Sangare et Mali jouent de la comedie . Vous ne pouvez pas changer l’histoire en nous enfoncant de plus le clou de la democratie de 1991

  4. L’erreur de Mariko a été de refuser de créer le groupe parlementaire avec Moussa Mara. Il fallait pas rejeter la main tendue de Mara. C’était un moyen d’être audible malgré le petit nombre de député mais hélas à force de toujours s’opposer il a rater l’essentiel. Sur ce Mariko n’a pas du tout été stratégique, il devait s’associer à Mara et autres. Parce que Mara a compris qu’il faut vite se retrouver avec les petits partis en petit nombre de députés en formant un groupe parlementaire on peut donner son avis et on peut être entendu. C’est là où il a été mangé par sa propre politique.

  5. En général je ne suis pas sur la ligne du sadi , mais pour ce coup là Mr OMAR MARICO a mille fois raison , vraiment il ya des gens sans gêne et sans scrupule , comment peut-on faire faire campagne avec les thèmes d’un parti et son logo , et trahir après une fois elu ? Il ya beaucoup opportunistes dans la politique malienne , mais c’est une première qui date à l’assemblée nationale je crois?

  6. C’est dommage d’avoir des dirigeants sans vision et qui ne savent rien de leur société et avec des fils qui font honte à travers leur pratique

  7. Ces 3 deputes ont leurs pieds sur terre et vont pas suivre Barou le fou Mariko. Il faut faire la conclusion que le SADI, le CNID, le FARE de Modibo Sidibe, le parti de Zorro et le parti de Choguel Maiga sont tous finis et meme l’URD a trebuche avec ses deputes votant pour Timbine comme president de l’Assemblee Nationale!

  8. Ces deputes SADI s’ils sont frondreurs doivent etre exclus du parti apres un temps d’avertissement. La consequence a tire par Dr Mariko et son bureau politque c’est qu’il y a des membres de son parti qui ne comprennent pas la direction et les ideaux du parti.
    SADI doit mesurer a sa juste valeur ce comportement dangereux pour le parti qui se trouve affaibli si les consignes du bureau national ne sont pas suivis. Ces 3 deputes vont vite dechenter s’ils refusent en s’obtinant a suivre la mouvance presidentielle mourrante.

  9. Il est difficile de conduire un parti politique dans une société malsaine façonnée par la PRIMAUTÉ de l’intérêt INDIVIDUEL.
    FAUT IL S’EN PRENDRE AUX DÉPUTÉS QUI ONT FAIT LE CHOIX DE LEURS INTÉRÊTS INDIVIDUELS CONTRE CEUX DU PARTI?
    Ce n’est pas dans cette société qu’on accuse un bon citoyen D’ENFANT PERDU s’il ramasse un sac rempli de billets de banque préfère aller le donner dans un commissariat de la place que de le garder?
    ON EST PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE SOCIÉTÉ TRÈS DEGRADABLE DE NOTRE SOCIÉTÉ.
    Autant un enfant né dans un ENVIRONNEMENTAL TRUFFÉ DE BANDITISME n’échappe pas au banditisme, autant un citoyen façonné dans une société mercantiliste n’échappe pas à la cupidité.
    TOUS LES CHEFS DE PARTI, QUELQUE SOIT SA QUALITÉ, SONT CONFRONTÉS AU PHÉNOMÈNE DE CUPIDITÉ DES REPRÉSENTANTS DE LEURS PARTIS.
    C’est notre société qui est malade.
    QUI DOIT SOIGNER CETTE SOCIÉTÉ?
    Le président de la république est élu pour donner une orientation à la société.
    Il doit poser des actes en ce sens.
    En décidant d’utiliser l’argent public pour attirer les représentants de ses adversaires, est il entrain d’améliorer la qualité de notre société?
    N’est ce pas par ces méthodes d’utilisation des représentants du peuple que notre société a commencé à se matérialiser à partir du 19 novembre 1968?
    À partir du 26 mars 1991,nos leaders politiques, au lieu de donner la priorité à l’amélioration de la qualité de notre société, se sont adonnés aux querelles de conquête de pouvoir.
    MODIBO KEITA AVAIT INSTITUÉ LE MOUVEMENT NATIONAL DES PIONNIERS POUR DÉCOLONISER L’ESPRIT DE L’HOMME MALIEN.
    À partir de cette expérience, on devrait constitutionnaliser ce mouvement obligeant tous les hommes politiques élus à s’en servir.
    LE MOUVEMENT DES PIONNIERS, C’EST AGIR PRIORITAIREMENT POUR LE COLLECTIF.
    À partir du 19 novembre 1968,ON AGIT POUR SES INTÉRÊTS INDIVIDUELS.
    Un homme politique qui demande le suffrage des maliens pour améliorer leur qualité de vie a le devoir d’entamer UNE RÉFORME DE L’ESPRIT FAÇONNÉ À PARTIR DU 19 NOVEMBRE 1968.
    Sans cette réforme, tout acte politique posé, malgré ses avancées pour le pays, est systématique rejeté.
    L’esprit façonné à partir du 19 novembre 1968 fait que tout malien qui ne ressent pas un changement dans sa vie personnelle pense que le Mali ne bouge pas.
    C’est ce qui est arrivé avec ALPHA OUMAR KONARE car malgré les avancées notables, une majorité relative pense qu’il n’a rien fait.
    Celui qui n’a pas constaté sa situation personnelle s’améliorer accuse ceux qui ont bénéficié des avancées du régime de voleurs.
    CET ESPRIT FAÇONNÉ FAIT QUE CERTAINS NE VOIENT LES AVANCÉES DU PAYS QUE DANS LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION.
    C’est le cas principal de OUMAR MARIKO.
    LA CORRUPTION RALENTIT LE RYTHME DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU PAYS, MAIS N’EMPÊCHE PAS LE DÉVELOPPEMENT.
    Ce qui compte dans le développement d’un pays, ce sont les IDÉES et la CONVICTION DE LES METTRE EN OEUVRE.
    Les critiques doivent porter sur la pertinence des IDÉES proposées et leurs mises en œuvres.
    Un régime peut avoir en son sein des délinquants dont la motivation est de se servir, mais sans empêcher l’application des IDÉES proposées.
    CE SONT LES IDÉES QUI FONT BOUGER LES LIGNES.
    Ces délinquants ralentissent le rythme d’application des réformes, ternissent même l’image du régime, mais ne peuvent pas empêcher la conviction de les traduire en action de développement.
    Un homme de conviction, ALPHA OUMAR KONARE, a exercé dans cet environment de société malsaine de 1992 à 2002.
    Elle l’a empêché d’avancer rapidement, mais ne l’a pas empêché de donner au Mali la CRÉDIBILITÉ PERDUE par les pratiques des officiers subalternes du 19 novembre 1968.
    UN HOMME SANS CONVICTION POLITIQUE L’A SUCCÉDÉ QUI A ÉTÉ SUCCÉDÉ PAR CELUI QUI A INCARNÉ LES DÉLINQUANTS DE SON RÉGIME.
    Dix Dix-huit ans après, on est revenu à la case de départ c’est à dire la veille du 26 MARS 1991.
    On est informé que l’État est incapable d’assurer ses engagements, que les entrepreneurs hésitent à postuler aux marchés proposés comme exactement à la veille du 26 MARS 1991
    On aurait institué le MOUVEMENT NATIONAL DES PIONNIERS à partir du 26 MARS 1991,notre société se serait amélioré notablement aujourd’hui.
    C’EST LA SOCIÉTÉ QUI LUTTE CONTRE LA CORRUPTION, PAS LES STRUCTURES ÉTATIQUES.
    Une société saine se préoccupe de l’origine de la richesse de ses membres.
    Dans une société saine, la honte de tout membre de la famille est de constater un des leurs s’enrichir indûment.
    Dans une société saine, la richesse n’est pas la priorité des membres de la famille, mais la préservation de son honneur.
    C’est pourquoi des métiers qui préservent de la tentation de profiter des deniers publics sont privilégiés.
    Dans une société saine, il serait inimaginable de voir les députés aller contre les instructions du parti car ils leurs seraient impossibles de marcher dans la rue, de même intégrer la cellule familiale.
    Pendant l’ère du régime socialiste jusqu’à la moitié des années 1970,il était difficile pour un agent de la douane de se mouvoir convenablement dans la société.
    Un inspecteur des douanes très connu m’a exprimé son étonnement de constater la jeune génération,en 1993,enviée la douane, que lui a caché sa profession à son père pendant une bonne dizaine d’année.
    C’EST LA CONSÉQUENCE D’UNE SOCIÉTÉ FAÇONNÉE PAR LE RÉGIME MILITAIRE.
    Elle s’est amplifiée pendant l’ère démocratique car rien n’a été entrepris pour corriger le tir.
    IBK l’a perpétué.
    C’est lui qu’il faut blâmer, pas les députés.
    C’est lui qui a donné engagement d’en finir avec cette situation.
    Il doit poser des actes permettant d’améliorer la qualité de la société.
    Les députés subissent sans doute la pression venant d’une société malsaine.
    C’est notre président de la république qui est une honte pour la nation.
    Il se sert de cette société malsaine contre ses adversaires politiques.
    Il se sent bien dans cette société d’où cette amitié avec celui qui l’a façonné MOUSSA TRAORÉ.
    C’est pourquoi, il faut nécessairement un soulèvement populaire pour se donner la possibilité de réformer la société.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.
    La lutte continue.

    • Voici au moins un Malien qui a les pieds sur terre,par cette analyse vous avez touché du doigt le mal qui a gangrené notre société.Pour avancer il faut bien sûr prendre son élan ,cet élan nous l’avons raté depuis 1968.Le démarrage, le décollage,d’une nation se fait par la préparation ,du citoyen à la bonne cause,comme un laboureur qui prépare son champs dans l’espoir de faire une bonne récolte.Les idées ,les convictions des pères de notre indépendance ont très vite été abandonnées par insouciance,la paresse,la dépravation,le vol,la tricherie l’ignorance,l’oubli de soi.Ces vices ayant pris le monopole dans notre société :la confiance ,la honte sont désormais dépourvues de nos pratiques.Le député,le ministre ,bref toutes les couches laborieuses de la nation ,sont forcément issues d’une famille ,qui est la cellule de base de la nation.Je ne connais pas ,ou peu de famille cherche la provenance de qu’elle mange.Ceux qui même prétendent lutter contre la corruption ,la malveillance sont eux mêmes corrompus,on ne sait plus à quel Saint se fier.Donc un MALI nouveau s’impose,un mali de la décolonisation des esprits,un Mali des vertus ,un Mali du travail,un mali de l’honnêteté ,un M ALI DE LA DROITURE,un Mali intègre.La facture du Mali nouveau est dure à honorer ,mais notre bonheur y est rattaché.C’est aussi le fait d’adapter tout à notre propre réalité et s’y conformer assidûment,sans relâche. Se plaire dans la peau de l’autre,c’est de souffrir perpétuellement.

    • WALAY LE FRERE SANGARE’ ME FAIT RIRE!!! LE MR VIT SUR LA PLANETE MARXISTE DES ANNE’ES 1960!!!
      Tout ce qui manque au post du camade Sangare’ Brejnev est: CAMARADES, L’HEURE EST GRAVE! PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS UNISSEZ-VOUS!!! RIRE!!!!!!
      SANGARE’ VEUT UN MALI DE DROIT…E MAIS IL TIENT A’ IMPOSER LA PHILASOPHIE DEPASSE’E ET REJETE’E DE LA GAUCHE!!!!
      SANGARE’, SABALI!!!!!!

      • Échec de la Gestion France africaine de la mafia de la Inter socialiste qui dirige le Mali depuis 91

  10. Dr Mariko Kankeletigui . Vrai fils de son père Karamoko Mariko . Tu fais honneur a la democratie malienne . Des députés moutons qui ne savent mëme pas ou aller .
    Le monde va t’il en envers ? . Le vrai nom de Kolondièba est Tiendougou ( village de verité) . Comme peut on voter pour un homme sale , un voleur comme Siriki N’Fa Konaté qui allait être poursuivi par la justice par un homme veridique comme Dr Mariko .
    Daouda Mory Koné Félicitation . Siriki a gagné grace a toi .

    • Nous avons fini avec les legislatives!
      Tu laisseras Barou en paix! J’aimerais bien le voir dans le gouvernement! On peut lui donner le poste de Baber Gano!!!!

  11. Quelle leçon ceux-ci vont donner à leurs enfants . Car dans leur vocabulaire le “mot trahison ” ne doit poser de problème, quel honte des adultes qui osent violer tout un consensus. Est ce pour faire plaisir au président de la république ou pour des fins personnel . Revenez sur vôtre décision pour sauver le parti, ces visions , idéaux et principe . sinon vous serrez mis en quarantaines par vos propre militants et militantes .

    • The party is over depuis le temps de Gorbachev!
      SADI est la boutique de Barou!!!!
      Mon ZAMI, il n’ y a pas de parti politique credible au Mali!!! LE PARTI POLITIQUE EST POUR LE CHEF. UNE FOIS QUE LE CHEF QUITTE, LE PARTI QUITTE AVEC LUI!!! IT’S THE WILD WILD WEST AVEC DES GANGSTERS COMME MARIKO QUI SONT PROPRIETAIRES DES PARTIS!!!
      J’applaudis ces pauvres depute’s qui sont alle’s chercher protection aupres du Mande’ Massa qui connait tous les gangsters et sait comment les neutraliser!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here