Boubou Cissé à Choguel Maiga : « J’ai indiqué au Premier ministre ce que j’ai toujours dit et répété : Ma volonté a toujours été d’être disponible pour AIDER à redresser mon pays »

7

Hier, mercredi 23 juin, le tout nouveau Premier ministre, Choguel Maiga, a rendu une visite de courtoisie au dernier Premier ministre d’IBK, Boubou Cissé. Au cours de cette rencontre, pleine de civilité, Boubou Cissé a dit à l’illustre hôte : « Je voudrai saluer le Premier ministre M. Choguel Kokalla Maiga pour sa visite de courtoisie, pour ce geste républicain et lui souhaiter une bonne réussite dans la conduite de la seconde séquence de la transition.

J’ai indiqué au Premier ministre ce que j’ai toujours dit et répété : “Ma volonté a toujours été d’être disponible pour aider à redresser mon pays. Je crois que rassembler les intelligences et les énergies autour de cet objectif est la bonne façon d’agir. Tout seul on va vite, ensemble on va plus loin. La richesse et la chance du Mali, dans la situation complexe où il se trouve à l’heure actuelle, ce sont les personnes. Nous avons à rassembler pour agir.

Je suis content de voir que le premier ministre partage cette vision. Et je le félicite pour sa nomination. Si je peux aider dans ses actions et aider à rassembler, je le ferai pour le Mali ».

Rappelons que cette visite fait suite à une série de rencontres que Choguel a multipliées depuis sa nomination à l’endroit de ses prédécesseurs, de la classe politique et de la société civile et y compris les religieux.

CT

 

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. C’est ca le problem du Malien.
    Quand une personne aux affaire commet des faute graves, au bout de quelque temps la personne est pardone au non du soit disant “reconciliation” ou du “cousinage”

    Ce pays n’avancera jamais si les fauteurs ne payent pas pour leur fautes et que les victimes soient mises dans leur droits.
    De toutes les façons nous avons suffisamment parler. Les actions réelles ce font attendre. Comme dit un adage américain “Talk is cheap” qui ce traduit plus ou moins par “C’est facile de parler”.

    Alors, ceux qui ont échoué qu’ils acceptent d’ avoir échouer et se mettent de côté. Si Boubou avaient de bonnes idées ils auraient pu les mettent à œuvre.

  2. Celui qui a fait et qui a échoué a beaucoup a apprendre aux autres

    Le bénéfice va revenir au Mali car permettra de tirer les leçons de tous les premiers ministres qui on échoué

    Choguel a été très intelligent dans sa démarche

    Il faut réfléchir avant de publier svp

  3. Celui qui a fait et qui a échoué a beaucoup a apprendre aux autres

    Le bénéfice va revenir au Mali car permettra de tirer les leçons de tous les premiers ministres qui on échoué

    Choguel a été très intelligent dans sa démarche

    Il faut réfléchir avant de publier svp

  4. Il faut faire les audits de. toutes les administrations et société d utilité publique

    Il faut appeler les auditeurs de l entreprise Boston Consulting Group

    Ainsi que nos experts locaux pour hausser le niveau

  5. Ce monsieur vaut mieux que Choguel , un indigne , tu l’as pas vu l’autre jour faire sortir les enfants pour une simple salubrité avec l’image de son mentor, le travail quotidien d’UN maire on vient politiser, c’est ça la refondation pauvre Mali .Au lieu de travailler il passe tout son temps à faire le tourisme entre ceux qui sont à la base de notre déliquescence, ils étaient tous là et ont même participé à la gestion du pays.

  6. Ce que je ne comprend pas chez ces gens, du clan IBK, des soit disans intellectuel, ils sont sourd et aveugle quand ils sont aux affairs, et soudainement ils devienent sage, humble et soucieux de la patrie quand ils perdent le bout du fil.
    Mais, on sans fou de ton aide.
    Vas t’en dormir quelque part. Ou etait ses 3 dernieres annees quand le pauvre peuple malien etait dans l’ agonie sous le regime inconcient d’IBK? Oui- tu etait premier ministre et ministre de finance.
    J’en veux a Choguel d’ avoir accepte de discuter avec ce type.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here