Choguel Maïga : “Le peuple malien reconnaissant n’a jamais été et ne sera jamais ingrat”

15

En réponse aux propos de la ministre française des Armées, Florence Parly

” Le peuple malien reconnaissant n’a jamais été et ne sera jamais ingrat ”, a déclaré, mardi, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga qui a regagné Bamako, après avoir participé à la 76e Assemblée générale de l’ONU à New York.

Le chef du gouvernement s’exprimait sur les déclarations de Paris, la ministre française des Armées, Florence Parly, ayant qualifié, lundi, « d’inacceptables » et « d’indécentes », les accusations formulées par Choguel Maïga concernant un « abandon » de la France après la fin de l’opération Barkhane au Sahel.

Dans son allocution, samedi, en marge de la 76e Assemblée générale des Nations Unies, le chef du gouvernement malien, avait dénoncé le retrait de l’opération française Barkhane subitement annoncé, en vue, dit-on, d’une transformation en Coalition internationale dont tous les contours ne sont pas encore connus du Mali.

« C’est beaucoup d’hypocrisie, c’est beaucoup de mauvaise foi, beaucoup d’indécence surtout parce que ces propos ont été tenus le samedi 25 septembre, or le vendredi 24 septembre un 52e militaire français a donné sa vie pour combattre le terrorisme au Sahel », a déclaré Florence Parly.

” A ce stade nous ne souhaitons pas faire de commentaires sur les déclarations de nos partenaires. Nous leur avons dit ce que nous pensons de la situation entre nous en tête en tête. Je crois que les discussions vont continuer aux niveaux les plus appropriés ”, a annoncé, Choguel Kokalla Maïga avant d’ajouter que ” le peuple malien reconnaissant n’a jamais été et ne sera jamais ingrat”.

Il a, en outre, exprimé la volonté du peuple malien d’exercer sa liberté sous l’égide d’un État souverain dans ses prérogatives sur les questions de défense et de sécurité. Le Chef du gouvernement a clairement affirmé qu’il n’existait pas un sentiment anti-MINUSMA ( Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali, NDLR) ni anti-Français au Mali.

Amarana Maiga

Source: aa.com

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Merci KASSIN pour ton intervention intelligente qui renvoie l’imagination sur une perspective historique. Cependant, l’erreur grave que beaucoup d’intellectuels comme toi font sur le cas du Mali est de manquer de saisir que la France n’agit pas avec nos pays comme un pays normal. Donc du coup, chercher a proposer une solution normale revient a l’ absurde. C’est pour te dire que c’est toi qui auras été car tout ce que tu propose aux autorités maliennes actuelle de faire en 2021 serait déjà dans la responsabilité militaro- diplomatique de la France (depuis 2013) censee être un partenaire sincère avec une vision d’avenir d’intérêts win win . Mais désolé ce n’est pas en 2021.. après une faillite humanitaire, politico-securitaire grave que l’on viendra faire raisonner la France a travers une “lettre écrite”…. soyons serieux! Ce genre de solutions sont non seulement bidon mais aussi absurdes au vu de la méthode géostratégique Old France pratiquée dans notre pays.

    L’autre erreur persistante est de toujours focaliser l’œil (positivement ou négativement) sur seules des autorités qui se succèdent est dangereusement oublier la veritable dynamique anti- exploitation et anti- recolonisation du peuple qui de plus en plus se reveuille et se radicalise contre ce qu’il voit comme un jeu géostratégique inhumain qui piétine sa vie et sa dignité humaine. Ce peuple sera toujours la et sa dialectique ne prendra pas un sens régressive vers sa libération et sa dignité. Le Drian 2012 -2017 est une terrible gaffe militaire irréparable … le double jeu aux portes de Kidal est “une erreur” selon Mr Nicolas Normand.

    Kassin, ne demandons pas alors aux seules nos autorités de trouver une solution a cette hémorragie politico- diplomatique -médiatique … elles ne sont pas les seules responsables; c’est a la France aussi d’être proactive en terme de recherche de solution .. a commencer par se débarrasser de la méthode Old France (de forcing, de chantage, menaces et d’insultes Parlyennes).. employer un sens d’humanisme et d’amitié sincère afin de pouvoir convaincre le peuple malien qui croit désormais que Paris serait dans le complot contre le Mali… accepter de réviser l’accorde de défense colonialiste etc.. pour un début de dénouement. Par contre, un bras de fer avec le peuple ne sera non seulement pas soutenable mais aussi dangereux avec beaucoup de conséquences “blind spots” dans les années avenir!

    CONCLUSION

    Les agissements actuels (lutte anti-corruption, recherche de partenaires fiables pour l’amélioration de la securite nationale) de nos autorités de la transition sont tout a fait logiques et patriotiques qui ne suivent que la dynamique de la volonté du peuple… qui a chassé IBK qui contrariait cette dynamique et qui ne tolérera plus une autorité soumise a l’impunité ou au dicta extérieur. Il ne faut donc pas trop en vouloir a nos autorités actuelles. C’est a la France de voir et accepter la réalité et donc choisir la voie qui lui évitera de confronter la jeunesse malienne et , de ce fait, la jeunesse africaine, dans les années a venir…une bataille qu’elle ne gagnera sur aucun plan.

    • Mon frère Paul Kagame, merci de m’avoir donné l’occasion de débattre avec quelqu’un d’intellectuel et de manière civilisée car c’est rare sur maliweb.

      Je crains que tu confonds opinion publique et peuple.

      La différence?

      L’opinion publique change tout temps mais le peuple ne change pas.

      C’est l’erreur fondamentale que tu fais dans ton analyse.

      Peut être que es à Kigali maintenant (lol je te taquine).

      Mais il faut savoir que le jour où le peuple serait privé de nourriture ou même de carburant ou de guichet bancaire de la BCEAO pour cause de sanctions ou de suspension de la coopération française.

      C’est ce jour que tu connaîtras le malien.
      Son opinion va changer radicalement sur la France et sur les autorités de cette transition et tu risquerais d’être très déconcerté.

      Donc regarde plutôt le bien du peuple malien visible et invisible dans toutes ses dimensions et non pas seulement dans une seule direction et comme cela tu me comprendras.

      Salam!

      • Mr Kassin
        Nice touch ✍️✍️

        Il faut laisser ces démiurges qui vouent la France-une puissance qui fabrique des armes et qui a aidé ce pays à un moment crucial de son existence-aux génomies du diable comme Ils veulent.
        Ils ne savent pas ce qu’ils disent sauf à manifester leurs convulsions célebrales.🐕😃😆😷

        Conséquences:
        Chacun est responsable de ses actes.

  2. Stratégie et défense nationale, Choguel et la transition Militaire sont-ils en train de perdre une occasion en or pour sécuriser le Mali?

    I. Rapport de forces et références historiques

    1. A l’international

    On ne peut pas parler de stratégie dans un conflit armé sans évoquer l’épisode de la crise des missiles de Cuba en octobre 1962.

    Le président Kennedy était face à un choix cornélien quand l’union soviétique de Nikita Khrouchtchev décida après l’échec du débarquement de la baie des co..chons contre le régime de Fidel Castro, d’installer des missiles nucléaires sur l’île de Cuba à 200 km seulement des côtes de la Floride aux USA.

    Face à cette menace grave sur la sécurité des États-Unis, Kennedy devrait choisir entre l’affrontement (donc prendre le risque de la responsabilité d’une guerre nucléaire qui serait probablement la 3ème guerre mondiale entre le bloc soviétique et le monde occidental) ou procéder à un blocus maritime autour de l’île de Cuba pour empêcher les navires de guerre soviétique d’approvisionner l’île en engins nucléaires (et de ce fait obliger Khrouchtchev à déclencher la guerre nucléaire et à en prendre la responsabilité devant l’histoire ou renoncer à approvisionner l’île et se faire ridiculiser).

    La suite est connue, Khrouchtchev demanda, in extremis, à ses navires de faire demi tour contre la promesse américaine de ne pas envahir Cuba. Promesse tenue jusqu’aujourd’hui.
    Mais l’épilogue de cette crise a été un grand succès pour le jeune président Kennedy face au vieux Khrouchtchev.

    2. Le cas d’espèce du Mali

    Dans les rapports de forces entre les pays africains indépendants et la France, la balance a très souvent été du côté de la France depuis 1960.

    Illustration:

    Quand le président Modibo Keïta a fait sa réforme monétaire en août 1962 pour sortir de la zone franc et du franc CFA, il fut contraint en 1967 de renégocier en position de faiblesse (avec à la clé une dévaluation de 50% du franc malien face au franc cfa) pour réintégrer la zone franc.
    Et en novembre 1968, il fut renversé par une junte militaire dirigée par le Lieutenant Moussa Traoré, formé en France.
    En 1984 le régime du Général d’armée Moussa Traoré, a finalement abandonné le franc malien au profit du franc cfa.
    6 ans plus tard, le président Moussa Traoré a dit à Mitterrand en 1990 que “la démocratie n’est pas une camisole de force” et qu’il va “mettre le Mali à l’école du Japon ».
    En mars 1991 il a été renversé par un coup d’état par ATT qui rentrait d’une formation en France.

    Alpha Oumar Konaré a dit qu’il n’ira pas accueillir Jacques Chirac, président français à Dakar.
    Selon lui, Chirac doit venir à Bamako s’il veut parler aux dirigeants Maliens.
    Cela fut perçu comme un affront à l’Élysée et Alpha a été obligé de louer les bons offices d’Oumar Bongo, le président du Gabon pour se réconcilier avec Chirac.

    En 2011, ATT a refusé vertement de soutenir la croisade de Nicolas Sarkozy contre Kadhafi contrairement au sénégalais Abdoulaye Wade. En janvier 2012, la rébellion Mnla éclata au nord du Mali et en mars 2012, ATT fut renversé par la junte militaire du capitaine Amadou Aya Sanogo.

    Le président Macron a décidé de visiter les troupes françaises à Gao sans passer par Bamako et obliger IBK d’aller l’accueillir sur le tarmac de l’aéroport de Gao à plus de 1000 km de Bamako.

    Le déroulé de l’histoire montre clairement qu’entre les dirigeants maliens et les dirigeants français c’est une affaire du pot de terre contre le pot de fer et c’est visiblement les dirigeants maliens qui sont le pot de terre dû à la situation socio économique de notre pays mais aussi à la myopie stratégique de nos dirigeants successifs.

    II. Pourquoi Assimi et Choguel avaient une chance de renverser la vapeur face à Macron?

    1. Les objectifs affichés du Mali : Le Mali veut juste vivre en paix dans un état unique et indivisible de Kayes à Kidal.
    Depuis la punition de Sarkozy contre ATT, cet objectif simple au prime abord, est devenu le serpent de mer des dirigeants maliens.

    2. L’inefficacité apparente de Barkhane et de la Minusma dans la sécurisation du Mali: L’insécurité s’étend chaque jour du nord au sud du pays en passant par le centre en dépits de 5000 soldats de Barkhane et 13000 de l’ONU au point qu’aucune localité du Mali ne connaît actuellement une sécurité totale. Ça n’existe plus.

    3. Les moyens mis en œuvre par les gouvernements successifs du Mali pour remettre l’armée malienne d’aplomb peinent à reconstruire une vraie armée combattante. L’armée malienne est plutôt sur la défensive dans la plupart des situations de combat et se fait régulièrement surprendre par des mines anti personnelles et des embuscades voir des attaques frontales de ces positions avancées ou isolées.

    4. Un manque criard de renseignement sur les terroristes et leurs tanières (bases arrières, circuits d’approvisionnement en vivres, en carburant et en armes, camps d’entraînement, réseaux de recrutement, aires ou entrepôts de stockage ou zone de caches d’armes et de logistique divers, etc.

    5. Inadaptation de l’armée malienne à la guerre asymétrique: Insuffisance logistique de l’armée surtout dans le redéploiement aérien et l’assistance aérienne aux combats et au renseignement

    6. Forte corruption dans la chaîne de commandement et gestion financière et matérielle et gestion des ressources humaines très approximatives et budgétivores de l’armée malienne

    7. Absence d’appuis des forces étrangères (Barkhane, Takouba, Minusma) pour neutraliser les terroristes du centre et du sud du Mali notamment dans la zone du pays dogon, la zone de Tenekou et Djenné, la zone Office du Niger (niono, Dogofry, Farabougou, Kolongo, Macina, etc)

    Au vu des 7 points ci-dessus, le gouvernement transitoire de Choguel pouvait mettre dans la balance la possibilité de faire intervenir d’autres partenaires ETATIQUES comme la Chine; l’Afrique du sud; la Russie et la Turquie pour renforcer son front sud et central face à la flambée de l’insécurité dans le pays et le faire savoir clairement par écrit dans une lettre officielle motivée au gouvernement français et au conseil de sécurité de l’ONU.

    En procédant ainsi, Assimi et Choguel pouvaient contraindre Macron de faire son choix entre quitter le Mali ou s’engager vraiment à apporter plus d’appuis aux forces armées maliennes au centre et au sud pays soit par du renseignement indispensable sur les terroristes et leurs agissements soit par l’assistance aérienne pour les traquer partout qui font défaut cruellement à l’armée malienne à bien des égards.

    A l’état actuel des enjeux sécuritaires du Sahel, Macron n’allait pas choisir de partir sauf à prendre le risque de donner la possibilité à d’autres pays d’avoir plus d’influence que la France au Mali et se prendre la mouche ensuite aux élections présidentielles françaises d’avril et Mai 2022.

    Ce qui le mettrait devant un choix cornélien et dans une posture comparable à celle de Nikita Khrouchtchev en octobre 1962.

    Donc il serait obligé de se plier pour apporter plus de soutien légitime à l’armée malienne là où elle est actuellement en grande difficultés sur le terrain.

    III. Pourquoi Assimi et Choguel sont en train de perdre cette chance inouïe qu’ils avaient de faire plier stratégiquement Macron?

    D’abord il se sont mis naïvement dans une posture de réactionnaires de la rue qui font d’eux des sortes de rebelles récalcitrants voulant flirter dangereusement avec des groupes privés paramilitaires assez nébuleux et énigmatiques.

    Ensuite, les joutes verbales inopportunes à l’ONU « abandon en plein vol » alors que les soldats français ne sont pas encore partis du territoire malien: ne constitue pas un argument crédible et valable aux yeux des observateurs internationaux sérieux.

    Ensuite la surenchère à Bamako « le peuple malien n’a jamais été ingrat » en réponse aux déclarations fortes de la ministre française des armées, Florence Parly, au sénat français: « inacceptables» ; « indécent», pour qualifier les propos de Choguel à l’ONU.

    Florence Parly n’a pas parlé du «peuple malien » au sénat français, comme Choguel veut nous faire croire.
    Elle a commenté les propos de Choguel à l’ONU. C’est différent.

    Voilà ce qu’elle a dit:

    https://youtu.be/0LPbRBijZRM

    Ces faits montrent clairement qu’on est rentré dans une logique d’affrontement diplomatique avec ceux-là mêmes qui sont censés nous aider pour obtenir notre objectif de vivre en paix dans notre pays, sécurisé un et indivisible.

    Le risque pour nous maliens dans cette logique d’affrontement diplomatique avec la France est une fâcheuse exacerbation du cafouillage sécuritaire sur notre sol et surtout un discrédit international et un isolement sur la scène internationale car nous sommes en position historique de faiblesse face cette France qui a plus de moyens diplomatiques, financiers et militaires pour nous mettre en posture du pot de terre dans beaucoup de domaines vitaux pour notre cher pays.

    Et après près de 10 de crises aiguës qui ont eu raison de tous les fondements de notre pays et de sa nation, notre enclavement au sein de l’Afrique occidentale sans accès à la mer, nous met une pression supplémentaire dans cette posture du pot de terre contre le pot de fer.

    Soyons plus astucieux, calmons le jeu et rabattons les cartes de la stratégie et sortons de la posture réactionnaire « Aeemiste » pour nous assurer une position plus confortable et plus responsable face à Macron et aux autres partenaires internationaux et faisons tout pour fédérer toutes les synergies autour du Mali et pour le Mali mais jamais contre le Mali.

    Que Dieu veille!

    Salute

  3. Le PM Choguel n’a dit que la vérité. Nous avions applaudit l’intervention Serval ici en 2013 et restés reconnaissants a la France jusqu’au moment où elle a opté en 2013 pour un double jeu en faveur du MNLA et donc oublié l’entité légitime (le MALI) qui l’avait légalement fait appel ….(“une erreur” selon l’ honnête Nicolas Normand). Nous sommes et restons un peuple hospitalier et reconnaissant …c’est dans notre culture!

  4. Merci, mon roi. Je ne peux que vous dire merci. Thank you very much. You are a truly king Bambara. Des aventuriers politiques vont faire de notre pays un champ de bataille entre puissance et nous seront cernés. Les mercenaires russes ne pourront jamais quoi que ce soit, à part assurer la sécurité de colonels et de Choguel, leur marionnettes incompétent, irresponsables. Bientôt, les 20 000 mercenaires de Libye vont venir s’ajouter à ce qui nous écrasent déjà. Wagner n’a aucun moyen de les arrêter, sinon il n’aurait pas échoué en Libye où il a échoué quand même, puisque les belligérants ont été obligés de négocier. Voilà ce que ça amène d’amener des mercenaires dans un pays. Une armée d’Etat peut être sommée de répondre de ses actes, pas des mercenaires.
    Mais je sais qu’on a tellement clochardisé ce peuple qu’il pourra difficilement vous comprendre, mon roi.

    • “Merci, mon roi.” ….lol …attention Aziza il faut d’abord consulter le doyen Kinguiranke avant de dire des choses douces comme ça a RBS…. si tu seulement tu savais ce qu’il a fait aux femmes …lol

    • @Aziza,
      les russes ont echoue en Lybie? difficile a dire mais ce qui est clair et reconnu par les auteurs ce sont les 20 ans d’echec en Afghanistan. Et vous voulez qu’on reste avec eux? Ton Niamakoro ne sortira jamais de la boue! Franchement il faut etre clair avec ce que l’on veut! Saches que meme si tu te caches chez toi sans rien faire la mort te fauchera la bas naturellement. Comment peut on vivre sans prendre de risque? Seuls les enfants des barons de l’Adema pensent ainsi walahi bilahi! Ayiwa nous on veut avancer, offrir a ce pays un vrai avenir qui est a battir dans le sang et la sueur. En avant!

  5. NON CHOGUEL, NOUS NE SOMMES PAS RECONNAISSANTS, NON! CES GENS NE SONT PAS VENUS POUR NOUS AIDER MAIS BIEN POUR NOUS ENVAHIR ET NOUS REMETTRE A GENOUX! ALORS QUELLE RECONNAISSANCE?! M E R D E !!!!

    CES MEMES GENS ONT TUE COMBIEN DE MALIEN ET D AFRICAINS DEPUIS DES SIECLES DE COMBATS COLONIAUX ET DE MAINTIEN DE LA COLONISATION, COMBIEN MEURENT DU CFA ET DES LA PAUVRETEE ENGENDREE? DES M i L L I O N S

  6. Le vaillant peuple malien n’est jamais ingrat mais les dirigeants actuels qui se sont impose’s a’ notre peuple par la force du canon, ne savent pas les consequences des actes qu’ils sont entrain de poser (c’est le cas des militaires usurpateurs du pouvoir du peuple malien) ou sont DEMAGOGUES, INCONSCIENTS ET IRRESPONSABLES (c’est le le cas du PM Choguel et son gouvernement djihado-communiste du M5/RFP)!
    CHOGUEL, ON PARLE DE VOUS ET NON DU PEUPLE! VOUS AVEZ USURPE’ LE POUVOIR DU PEUPLE MALIEN! VOUS N’AVEZ AUCUN MANDAT DE NOTRE PEUPLE POUR PARLER EN SON NOM!!!! TOUTES LES ACTIONS QUE VOUS ETES ENTRAIN DE POSER, VONT CONTRE LES INTERETS SUPERIEURS DU PEUPLE MALIEN! SHAME ON YOU! IT’S ALL ABOUT YOU! YOU DON’T CARE ABOUT OUR BELOVED MALIAN PEOPLE! SHAME ON YOU!

    • On the bad side of History… tu as soutenu les soldats ratés de KATI (sous ton pseudo “Capitaine Sanogho”) bec et ongle

      Le Capitaine Sanogho 29 Avr 2013 at 15:13

      “Vous pouvez continuer vos erections emotionnelles et vos ejaculations ignorantes mais LE CAPITAINE SANOGO N’IRA NULLE PART. IL SERT SA PATRIE BIEN AIME’E LE MALI AUJOURD’HUI ET IL CONTINUERA A’ LA SERVIR DEMAIN!!!!
      CE SONT VOS VIEUX COCHONS QUI SERONT FORCE’S D’ALLER A’ LA RETRAITE!!!!
      DITES CE QUE VOUS VOULEZ LES FAITS RESTENT TETUS!!!”

    • @Biton
      On va t’interdire ce nom. C’est tres decevant que la plupart des commentaires sur cet article sont frappes dececite intellectuelle ou la peur. Je crois que je vais abandonner maliweb, ca sent de la constipation ici, peut etre que vous etes tous de la diaspora qui ne connait que de loin ce que vit le Mali d’aujroud’hui. Bref, sachez que nous sommes deja dans le Malikoura, votre Mali et votre PM sont morts il y a longtemps, vous etes en dephasage total! Il faut dire a Madame de vous preparer un peu de tÖ au gombo pour vous reveiller de la torpeur! Allahou Akbar, vous vous etes encore la?

  7. Kassin et Biton sont ici incroyablement décevants. 1) vous justifiez les injures de Parly en affirmant qu’il ne s’agit pas du peuple malien mais de Choguel, 2) vous avez peur pour l’avenir parce que la France joue un grand rôle dans les décaissements.
    Donc on doit baisser éternellement la culotte.
    Choguel est qui ? C’est le PM actuel du Mali. Qu’a-t-il dit d’indécent ? ” La France abandonne le Mali.” Où est l’indécence. La France elle-même affirme avoir quitté toutes les bases du Nord. On fait quoi ? On se tait ? On ne fait rien ? C’est comme une femme qui te quitte et qui s’inquiète de la qualité de celle qui doit la remplacer.
    Parly peut-elle s’adresser ainsi à Castex ? Non. Comme elle est en territoire conquis elle peut le faire au Mali face à notre PM. L’insulter et tracer une ligne rouge, alors que leurs forces sont là depuis plus de huit ans sans résultats tangibles malgré toute leur capacité technique et technologique, leur drone, leur satellite, leurs hélicoptères de combat, leurs avions de guerre. Pas de résultats. Ils sont même incapables de voir la colonne de motos traversant le pays de part en part, ces motos qui s’approvisionnent en carburant où ? Qui communiquent comment ?
    Non seulement la France empêche nos avions de décoller, elle nous empêche d’aller à Kidal.
    On fait Quoi ? On se tait dans l’indignité parce que la France décaisse et on oublie ce qu’elle vole. De grâce, su vous avez peur, taisez-vous. Une nouvelle génération de patriotes est prête à mourir pour ce peuple qui a honte, ce peuple qui souffre.
    Taisez-vous. Nous sommes prêts à nous battre avec qui on veut en toute INDÉPENDANCE. Nous ne sommes pas pas la propriété de la France. Nous ne sommes pas des esclaves. Nous disons NON.

    • N’MA DJIGUI ASSIMI LA! LES COLONELS DU CNSP SONT DES JEUNES QUI NE SAVENT PAS CE QU’ILS FONT. CHOGUEL EST UN VIEUX POLITICIEN QUI EST SENSE’ COMPRENDRE CERTAINES CHOSES. DANS UNE SITUATION NORMALE J’AURAIS DEFENDU CHOGUEL CAR NOUS AVONS EN COMMUN NOTRE AMOUR POUR MOUSSA TRAORE’ QUI AIMAIT BIEN LE MALI ET QUI ETAIT UN GRAND STRATEGE! CHOGUEL NE DOIT JAMAIS ENCOURAGER CES JEUNES COLONELS A’ RECRUTER 1 000 MERCENAIRES RUSSES AU PRIX DE 5000 DOLLARS AMERICAINS PAR MERCENAIRE ET PAR MOIS ET PERDRE PRES DE 17 000 SOLDATS FRANCAIS ET ONUSIENS QUI SONT ENTRAIN DE NOUS AIDER A’ STABILISER NOTRE FASO! LE MALI NE DOIT JAMAIS INVITER DES CHIENS DE GUERRE DANS LA REGION. IL FAUT METTRE FIN A’ CETTE FOLIE! JE N’AI RIEN DE PERSONNEL CONTRE LES COLONELS MAIS JE NE SUPPORTERAI AUCUNE ACTION QUI PORTERA ATTEINTE AUX INTERETS SUPERIEURS DU MALI! LE M5/RFP EST COMPOSE’ DE JIHADO-COMMUNISTES ET DE POLITICIENS DEMAGOGUES ET IRRESPONSABLES! L’ARGENT QU’ILS VEULENT UTILISER POUR RECRUTER DES MERCENAIRES RUSSES, PEUT ETRE UTILISE’ POUR RECRUTER 50 000 JEUNES MALIENS AU SEIN DES FAMAS! IL FAUT ARRETER CETTE FOLIE!!!!! LE MALI EST UN PAYS SERIEUX! NOTRE PEUPLE EST UN PEUPLE SERIEUX!!!!! IL FAUT IMPERATIVEMENT ARRETER LES ACTIONS QUI PORTENT ATTEINTE AUX INTERETS SUPERIEURS DU VAILLANT PEUPLE MALIEN!
      VIVE LE VAILLANT PEUPLE MALIEN!
      VIVE LE MALI!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here