Analyse. Mali, un coup d’État pour rien

30

Lepoint.fr – 02/04/2012 – Le coup d’État devait préserver le pays de grands malheurs. Il ne fait que le plonger un peu plus dans l’abîme.

Des soldats maliens à Kati, dimanche. © AFP

Les Maliens se demandent s’ils vivent toujours dans le même pays depuis plus d’une semaine que cette démocratie, à bien des titres exemplaire depuis 20 ans, est la proie du chaos. Les putschistes ont enfin décidé le retour à l’ordre constitutionnel, mais trop tard, face à une rébellion touareg de plus en plus incontrôlable. Le pays vit un cauchemar, d’absurdité en absurdité, sur un train d’enfer.

Rappel : la junte composée de soldats dont aucun haut gradé, avec à sa tête le capitaine Amadou Sanogo, s’est emparée du pouvoir le 22 mars dernier en justifiant son coup d’État par la défaite du président Amadou Toumani Touré (“ATT”) face à la situation dans le nord du pays. Cette région est depuis de longs mois, et plus encore depuis le début de l’année, le décor de la rébellion des Touaregs – parents pauvres du Mali – et des terroristes d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).

Quand quelque chose de grave se passe, les femmes africaines se mobilisent. Or ce fut le cas à Bamako, il y a un mois de cela, quand des Maliennes manifestèrent dans la capitale pour dire leur ras-le-bol des conditions dans lesquelles leurs maris et fils soldats de l’armée malienne se trouvaient face aux rebelles du nord : sans moyens, sans armes, sans stratégie. Depuis, le mécontentement montait toujours plus fort, sans que le gouvernement prenne aucune mesure, et jusqu’à une rencontre aussi peu concluante avec le ministre de la Défense le 22 mars. Le jour même, les putschistes passent à l’acte.

Changement nécessaire

Juste après le coup d’État, des voix se sont prononcées en faveur de la junte, non pour saluer cet attentat à la démocratie dans un pays pacifique soucieux de ses institutions et du dialogue démocratique, mais pour reconnaître que s’exprimait là un signe nécessaire du changement de politique, et de la prise en considération sérieuse d’une menace gravissime pour le peuple malien. Mais comment ces hommes ont-ils pu aussi facilement s’en prendre aux tenants du pouvoir, à commencer par ATT lui-même, refusant de donner la riposte pour éviter que des Maliens tirent sur d’autres Maliens ?

Comment le chef de l’État, qui devait quitter le pouvoir au moment des élections en date du 29, a-t-il pu être invalidé si peu avant une échéance politique prévue au calendrier, et dans quel but ? La réponse invoquée : pas d’élections possibles pour les citoyens maliens du nord du pays dans le climat actuel, impossible de les envoyer aux urnes en sécurité. Il faut savoir que de nombreux Maliens vivent depuis des mois hors de leur pays en cherchant refuge contre l’insécurité ambiante dans des conditions de misère effroyables, que ce soit au Niger ou en Mauritanie.

Un coup d’État pour rien

Et maintenant ? Sous la pression internationale, et les menaces de la Cedeao, Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, la junte a enfin capitulé dimanche matin en s’engageant à rétablir l’ordre constitutionnel. Un coup d’État pour rien, ou pour le pire ? Le comble est en effet arrivé lorsque la rébellion touareg, profitant de cette confusion trop longtemps entretenue, s’est empressée de passer à l’attaque : la ville de Kidal, puis celle de Gao et désormais la mythique et pacifique Tombouctou ont été conquises par des hommes armés jusqu’aux dents : nommés “revenants”, ce sont d’anciens kadhafistes qui sont rentrés de Libye après la mort de celui qui, pour eux et pour beaucoup d’autres, était le “roi des rois africains”. Il suffit de se promener dans la capitale du Mali pour voir en termes immobiliers les investissements du Libyen dans le pays.

Difficile de croire à tant de légèreté de la part de ces putschistes, et même de naïveté puisque le capitaine Amadou Sanogo et son CNRDR, Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État, espéraient une négociation avec les rebelles, ou du moins une trêve des opérations… Tout au contraire, bien sûr, le MNLA, Mouvement national de libération de l’Azawad ne l’a pas reconnu comme interlocuteur et fait marcher ses troupes…

Si la situation du nord du pays a bien été sous-estimée, si la Cedeao n’a pas manifesté son soutien jusque-là au Mali dans une situation qui met l’intégrité du pays en danger, si les dommages “collatéraux” de la crise libyenne, avec le déferlement des armes, sont apparus manifestes ces derniers jours, il n’en reste pas moins aujourd’hui que le bilan de la junte est catastrophique : un coup d’État pour rien, une régression désolante pour un des pays les plus stables du continent.

Le Point.fr- Publié le 02/04/2012 à 20:09

 

Commentaires via Facebook :

30 COMMENTAIRES

  1. C’est un coup pour nada, Si le pays était à genoux, ces fuyards l’ont carrément foutu en l’air. Et le comble c’est kils se rendent pas compte de la betise kils ont fait et le tort commis à ce pays.Le Camps de Kati est minime très minime par rapport au Mali et ils n’arrivent meme pas à tenir cette garnison, eux ils veulent kon leur confie la sécurité de ce pays, le comble. Que Dieu sauve ce pays.

  2. bonjour a tous nous vous demandons de partir on a pas besoin de vous la vous ne represnte le mali si vous partè pas nous le malien on va vous faire partir et voter pour queliqu’au la ou vous can ed kati va etre ferme je a ous le maliens de se’en leve cotre ce monseur ce lui notre ennimi 1 er depuis tu est arrive aqmi ete arrive a lintriere de mali
    en + vous une autre nationaliter sanogo di moi coment vous avez trouve cette nationalite

    Répondre

  3. Pour le moment le coup d’état est une catastrophe totale, mais avec ATT la situation allait etre différente pour notre armée:?: Mais je crois a mon fond intérieur que nous pourrions tiré du positif de cette merde en analysant les cause du coup et de la débacle de notre armée

  4. Ce petit capitaine merite d’etre liquide. Pauvre ignorant il gonfle sa poitrinette sans oublier que des generaux s’y sont brules a vouloir coute que coute le fauteuil presidentiel. Tout le monde le suis et apres on le prendra pour un martyr. Cette Afrique ne s’en sortira jamais au grand jamais.
    10 ans passes a arranger tu trouveras toujours un cretins (poids plume) venir demolir et plonger le pays dans un retard de 40 ans. Pour vous qui etes malins quittez ce continent maudit par ses propres fils sinon l’enfer n’est pas loin. Et certains osent soutenir ce morveux

  5. *par ce message j appelle tous les malens au retenu , c est vraie la siuation est allee de mauvais au pire avec ce coup d etat, cest une epreuve tres tres dure pour le mali et les maliens.
    j appelle les maliens de l exterieur a s unir ,pour creer un reseau de soutient , 1 f c est pas peu ,1000f c est pas beaucoup ,comme on le dit souvent chez nous,.la contribution peut etre intellectuelle,financiere et autre. tout maliens interesses par ce message,peut ecrire a cet e mail pour en discuter ,pour creer le reseau le plus rapidement possible.
    [email protected]

  6. je me demende c’est que les militaire malienne attend pour stoper au moins un peux les rebelle en attendent sinon sa va etre un coup d’etat pour rien.le 1er jour de coup d’etat sanogo a dit qu’ils vont cherch’ les rebelle jusqu’a leur dernier demeur 4jour après il demende de negocier,ses coup de bloff on sens fou il faut reagir rapidement sinon sa va etre trop tard :de un on a embargo de deux ils avancent très rapidement de trois que dieu nous protege sinon c’est la famine qui s’intalle ,il faut agir sanogo.Je croix que ton entourage te pousse a faire de n’importe quoi

  7. Sanogo n’est pas venu pour partir ,et le plus grave ils se croient plus malins que tout le monde ,ils ont commu le fatal lorsque qu’ils ont cru bon de saboter l’arrive des chef d’etat ,certainement que ces chefs d’etat ne vont jamais padonner cela ,epuis ils se moquent de qui quand ils disent restaurer les institutions et en meme temps c’est eux qui vont diriger la trensition ,donc il faut arreter cette farce de Sanogo croyez moi c’est un autre Gbagbo qui est la .

    • il est pire que bagbo.laissez le il finiras comme dadiss en sortant par la petite porte.

  8. Je n’ai pas apprécié le coup d’état ; car c’est les urnes qui devaient soigner la gestion corrompues, avec la trahision du pays à tous les niveaux y compris au sein de l’armée. Cependant, si le salut du pays devait aussi venir des urnes, je crois que mes compatriotes maliens et même africains savent que nos présidents nous sommes imposés (ex. ATT, Alpha, ATT…, en Côte d’ivoire: Gbabo et Alassane). Donc, difficilement, la bonne gouvernance, la justice etc, la transparence et le patriotisme de façon générale ne trouvent pas pour le moment leur salut dans les urnes. C’est à dire que notre démocratie est réellement en panne. Notre système démocratique au Mali et même en Afrique de façon générale semble conçu pour connaître la mauvaise gouvernance, l’impunité, et surtout l’instabilité politique, économique et financière (cas de la Guinée, du Burkina, de la Côte d’Ivoire et j’en passe). Le coup d’état n’est pas salutaire, mais il a permis de lever plusieurs zones d’ombre sur la fébrilité de l’armée! En réalité, les Gamous et Meidou auxquels la quasi-totalité des équipements de l’armée ont été donnés étaient les pions et piliers de l’armée auxquels tous étaient donnés! Y’avait-il un deal entre ces deux groupes et ATT? Le coup d’état a permis de savoir qui est réellement avec l’armée ou pas! Alors, après le coup d’état, la junte a certainement réalisé qu’elle n’avait plus d’armée et d’équipements; car les traites avaient tout emportés! En résumé, le coup d’état a permis de savoir qu’il faut absolument refonder et rebatir l’armée, et faire en sorte qu’il n’y ait plus de re-intégration de déserteurs! En fait, une armée soudée n’existe plus et c’est tout ce que le coup d’état a revelé. C’est le seul aspect positif! Vous savez, on ne peut pas bâtir une armée sur le mensonge! En réalité, l’Etat major des armées ne controllait plus rien! les sudistes n’étaient que des boucs émissaires! la preuve est que Gamou, qui s’est barré avec plus d’un tier du peu de matériel militaire que nous avions, et 500 hommes n’a pas perdu d’homme sur le terrain, et n’a non plus eu de victoires, ne fut-ce qu’une seule. Deuxième, l’autre 1/3 du matériel était avec Meidou? Qu’est-il arrivé à ce dernier? Où est-il? Ils étaient tous des pions d’ATT et ne combattaient que pour ATT! C’est juste pour vous dire que nous n’avions pas d’armée et le coup d’état a permis de démasquer tous ces clans! Sinon, comment pouvez-vous comprendre qu’après le coup d’état, 3 jours ont suffi pour mettre en déroute l’armée malienne? Cela n’est pas la faute de la junte, mais je dirais que cela nous a permis de comprendre que depuis le Pacte national, nous n’avons plus d’armée! Mais, le système entretenu depuis 1992 consistait tout simplement à acheter la paix à deux niveaux : 1°) Au niveau des rebels et, 2°) au niveau de ceux (en majorité touareg) chargés de contrer les rebelles! Avec la chute d’ATT, ou avec le coup d’état, ce système s’est effondré ; d’où la prise de trois villes en trois jours! Sinon, s’il n’y avait pas un mauvais système bati sur le messonge au sein de l’armée, je vous assure que trois villes n’allaient pas tomber en trois jours. Cette analyse est une réalité! Maintenant, nous devons travailler à 1°) mettre en place une véritable armée composées de vrais patriotes, prêts à mourrir pour la nation, et 2°) mettre en place un système démocratique transparent par le peuple et pour le peuple assorti d’une bonne gouvernance ; ce qui suppose un travail important en amont, notamment une maîtrise de notre environnement (économique, financier, éducatif, administratif etc.).

    • Je suis désolé mais personne ne nous a imposé ATT.
      Si les maliens ne voulaient pas de lui, à mon avis il n’allait pas atteindre les 1% dans les urnes et dans ce cas même les habitants de la planète mars n’auraient pas pu changer la donne.
      Si Sanogo arrête ses conneries maintenant, puis se présente aux élections prochaines en démissionnant de l’armée, il aura sa chance car beaucoup de gens le soutiennent aujourd’hui. Même dans ce cas de figure, si son bilan est nul, vous allez encore dire que c’est la France qui l’a imposé.
      S’il vous plaît arrêtez de chercher le mal ailleurs. Il est tout près. C’est nous même.

      • Peut-être tu as pensé à la France quand je parle d’imposition. Moi, je n’ai pas parlé de la France, mais si toi tu penses à la France, tant mieux ou tant pix qu’en sais-je?! je veux dire que le peuple est tjrs instrumenté, instrumentalisé (peut-être il a besoin de s’éduquer de façon générale et d’apprendre le fonctionnement de la démocratie et de l’appareil étatique ainsi que des acteurs du développement de façon générale pour mieux apprécier) et qu’il y a tjrs des jeux bizarres juste comme par exemple, celui de Wade en se présentant pour un troisième mandat (2012), et au Mali, en 2002, IBK qui arrive 3ème, parce que, en arrivant 2ème au 1er tour, ATT allait être battu. Je ne dis pas cela parce que j’ai voté pour IBK ou pour ATT, mais c’est cela la triste réalité. Le peuple est tjrs instrumenté avec l’appui du président sortant! Ce n’est pas moi qui disait qu'”on ne peut pas organiser des élections et les perdre”! Réflechis et cherche à déviner celui qui l’avait dit et, je pense, que la démocratie dans son pays confirme ma position. Il faut pas méner la réflexion en regardant juste son nez. Désolé!

  9. Rien n’est jamais pour rien, et cela pourra toujours servir d’exemple pour d’autres pays Africains. Mais si le but était une meilleure protection du Mali, on ne peut pas faire plus rate.

  10. ATT a certes fait des erreurs et la corruption etait mal geré
    Mais ce que le peuple malien doit comprendre est ce que un soldat qui trouve 800Miliions chez un ministre il vient le dire ça dehors non il ne dira jamais il le mettrant dans sa poche
    ça me fait mal de voir que des gens analphabète soutien ce voyou Sanogo ils ont aussi coupable que sanogo, ils ont aussi participé a la destruction de leur pays
    Alpha Blondy a dit ceci ” l’ennemi de l’afrique sont les africains “

    • Bonjour,
      Vous avez bien résumé la situation,ce n’est pas Sanogo,mais plutôt les gens qui le soutiennent.C’est absurde ce qu’ils ont fait,à 1 mois des élections.Prions pour nos parents qui sont sur place,la situation me fait vraiment peur.Arrêtez d’être ennemi de nous même(les africains).

  11. Le coup d’Etat a permis de découvrir l’ampleur de la haute trahison de ATT. Il y a eu beaucoup de découvertes et de revelations à son sujet. Ceci est très important pour le peuple malien.

    • Continue à découvrir pendant que les autres (Sénégal, Burkina et même l’Azawad) cherchent à avancer

  12. il n’ya pas que les grands hommes qui font l’histoire! les nullards “never been” aussi sont de la partie!

  13. “Quand on pose son derrière sur une fourmilière, on se rend compte que celui auquel on succède n’est pas un poltron”. Ces pantins se prennent pour des hommes mais ils ont raison quand on voit nos politiques se presser à leur rencontre ou se terrer.

    Quand la grande majorité des militaires maliens (hauts gradés, sous-officiers et hommes de rang) se terrent par peur ou par indifférence, quand des parents appellent leurs enfants se trouvant au front d’abandonner leur tenue et se mettre en civil pour fuir, où se trouve la grandeur tant clamée d’un Mali de dignité et d’abnégation.

    Quand le plus grand savent de la junte se trouve être un niais et son élément le plus sot se croie savant, on ne pouvait assister qu’à une catastrophe.

    Bref, pour un officier, aussi mal félon soit-il, la situation du Mali n’autorisait même pas une mutinerie à forte raison un coup d’état. Mais je honnis désormais les politiques maliens qui ne font rien pour inciter la population à la désobéissance civile telle que préconisé par l’article 121 de la constitution du 25 février 1992.

    Pour l’heure, il n’y a que Me Kassoum TAPO que je considère être un homme dans ce pays de geulards!!!!!

  14. jamais le Mali n’a subi une telle humiliation!!un coup d’Etat bidon ! en 10 jours tu nous as fait perdre tt le nord !! et c’est toi qui traite d’ATT d’incompetant !! quel rigolade!!
    Avec ton coup d’Etat tu as coupe la chaine de commandement de l’armee ce qui a fait que tout le nord est pris en deux jours . c’est ca la triste realite ! Tu vas nous payer ca tres cher petit!

  15. :mrgreen: 😆 :mrgreen: 😆 💡 💡 😀 😀 😀 😀 😀 😀 vive la cedeao car il demande seulement de ceder le pouvoir à att et ils vont envoyer 2000 à 3000 soldats pour combattre les rebelles aussi nous aider à relancer le pays :mrgreen: 😆 😮 😛 😛 😮 😮 :mrgreen: 😆 😳 😳 😳

    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: nos soldats nous ont humilie face à l’ennemie donc demession de capitaine ou bien il va les combattres pour montrer qu’il est compétant puisque att est imcompetant :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  16. 😆 :mrgreen: 😛 vous avez raison de dire que c’est un coup d’état pour rien et il n’a fait que de mettre le Mali en retard, des pillages, des vols de 4×4 en plein jour et jusqu’à présent le pretentié sanogo et ses soldats de bas niveau croyaient qu’ils pouvaient soulever le problème de notre pays mais au contraire cela n’a que empirer la situation donc il est temps de remettre la raison à att et de lui reconduire au pouvoir pour qu’il puisse continuer son travailler et en même temps la cedeao va envoyer plus de 2000 à 3000 soldats pour combattre les rebelles aussi nous aurons des financements pour relancer le pays ainsi le problème est résolu donc n’allons pas sur mille voie car cela est réciproque et radical :mrgreen: 😆 😛

  17. Certes ATT n’est pas sans reproche , mais c’est naïf voire une cécité de croire à ce Capitaine SANOGO et ses HOMMES. A peine dix jours qu’ils sont aux affaires jamais le MALI n’a été autant au bort du chaos. Ils justifiaient le coup d’ETAT l’incompétence d ‘ATT et son gouvernement à gérer la crise du nord , ensuite ils parlent cherté de la vie l’école etc. Je lance un appel à tous les maliens à commencer par les militaires dignes aimant le MALI prêt à donner leur vie pour l’honneur du pays de se lever pour réclamer le retour d’ un ETAT normal au cas échéant dégager rapidement ce capitaine qu’on se leurre pas ce monsieur n’a aucune solution pour le pays. S’il aime le MALI comme il le prétends il est urgent qu’ il le prouve sinon pour le nord et l’armée jamais les maliens n’ont subi une telle humiliation. En écrivant ces mots je suis meurtri indigné, étant civil je suis prêt disposé de me porter volontaire pour sauver l’honneur de mon pays. Le capitaine SANOGO l’ histoire retiendra pour un coup d’ETAT au motif de sauver le MALI l’a plongé d’avantage dans une humiliation.

  18. je n’est pas ce que faite la bas les maliens devoivent sa levent imediatiment pour vous degager la bas acose de vous le mali est diviser un 2 vous avez ouver tous le porte vert notre pays ainsi que le fachons vous avez maniplait le popilation pour dire que vous aller assure le pays il faut tire sur comis sa on sera tranquille

  19. C’est des enfoirés ces putschiste. Oui le mec dit”on dégage le gouvernement face a son incompétence à gérer la situation au nord et qu’ils vont mater la rébellion” et une semaine plus tard il veut négocier avec les rebelles. Putain il veut nous prendre pour des cons ou quoi ??? en plus ce qui est délirant c’est que la population le soutient. Il faut vraiment être bête pour soutenir une parasite pareille. La maintenant l’armée est divisée et l’ennemi s’approche a cet rythme la ils seront a Bamako d’ici 10 jours. J’espère que ce mec paiera un jour pour ses imbécillités. Que dieu préserve le Mali

    • C’est bien toi l’attarder mental fuillard appatride qui ne s’est rien de ce qui se passe dans son pays et se base sur ce que les journaliste bon a rien rapporte pour dire des betise. Tu la ferme.

  20. Mes chers freres, reveillons nous alors qu’on a le temps de le faire et sachons que le moment est venu pour se lever et s’organiser…se prendre en charge!… Formons sous l’edige de l’armee notre front de defense de la nation FDN et vous verrez le respect qu’n aura partout apres avoir organiser notre propre defense meme si c’est avec des Marfans fusils artisanals des chasseurs!!! 🙁

  21. Vraiment coup detat pour rien il faut qu’il dégage on nés fatigue de leur discours toujours à la télé

    • c’est un gros enculé qui veut juste le pouvoir et crois moi il ne l’aura pas. Soit il ira en prison soit il finira comme l’autre fou furieux de la Guinée. Ce qui est sur : il n’a pas l’étoffe ni la tête de diriger un pays

Comments are closed.