Après avoir laissé plus de 3 milliards Fcfa de fraude et d’irrégularités financières au CHU du Point G : Mamady Sissoko en train de mettre la PPM dans l’agonie

2

On se pose toujours la question de savoir comment M. Mamady Sissoko a pu se retrouver Pdg de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM) malgré ses démêlés de justice, son bilan désastreux, calamiteux et compromettant du Centre Hospitalier Universitaire du Point-G.

elon le rapport du vérificateur général en janvier 2018 et suivant la lettre confidentielle N°conf.0011/2018/BVG du 12 janvier 2018, concernant la vérification des opérations de recettes et de dépenses au niveau du CHU du Point-G pour la période de 2014, 2015 et 2016 (août), le Bureau du Vérificateur général (BVG) a constaté des irrégularités pour un montant total de 3 639 560 767 Fcfa. Il s’agit d’irrégularités relevant de fraudes et d’autres à classer au chapitre de la mauvaise gestion. Ce dossier est toujours en instruction au Pôle économique et financier du tribunal de Grande instance de la commune 3.

Les fraudes ont atteint un montant colossal de 2 353 886 363 Fcfa. Il s’agit de recettes de dialyses non perçues pour un montant de 22 530 250 Fcfa, de recettes de caisse encaissées mais non reversées pour un montant de 36 193 184 Fcfa, de factures déjà acquittées mais réutilisées pour justifier des paiements pour un montant de 872 800 Fcfa,  de kits de dialyse acquis dont l’utilisation n’a pas été justifiée, pour un montant de 500 950 080 Fcfa ; de réceptions de biens et services sans preuve de livraison pour un montant de 1 793 340 049 Fcfa.

A cela, il faut ajouter les irrégularités financières au titre de la mauvaise gestion dont le montant total s’élève à 1 285 674 404 Fcfa.

Depuis son passage à la Direction de l’hôpital du Point G, cet établissement hospitalier de prestige ne s’est plus relevé. Après lui, les différentes administrations qui se sont succédé admettent tous qu’il est à la base des problèmes de fonctionnement. Pour le personnel, il aurait enterré à jamais leur hôpital !

On imagine combien de vies humaines pouvaient être sauvées par ces fonds frauduleux, dilapidés ou détournés pour des intérêts personnels ?  Qui aurait cru à ce bilan catastrophique avant son départ de ce poste à l’hôpital du point G si on s’en tient à des éloges personnels qui servies dans la presse ?  Le CHU du Point- G n’est-il pas toujours demeuré encore plongé dans ce gouffre financier avec ses travers ? Est-ce que ce Mali-Kura tant promu aurait-il besoin de ce genre de cadres sans référence ?

Avec un tel responsable à la tête de la PPM, on ne doit pas être étonné que cette société soit à plus de 26 milliards de dettes fournisseurs/bancaires (plus de 6,5 milliards de dettes en banque et du jamais vu depuis la création de la PPM en 1960). Et un taux de disponibilité faible des produits du panier (médicaments essentiels) reconnu par le dernier comité de gestion et à améliorer. Par exemple, ce taux était moins de (- 50%) au niveau du Département régional PPM le plus performant parmi les autres.

Il faut dire que la PPM n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle ne sert plus la santé des Maliens. Au lieu de s’approvisionner avec ses fournisseurs internationaux et les fabricants traditionnels dont les produits sont préqualifiés, elle est résolue à s’approvisionner paritairement chez les fournisseurs locaux, contrairement à sa politique et à ses missions (accessibilité géographique et financière des produits de qualité).  Elle n’est plus incontournable dans la satisfaction des besoins des hôpitaux et des services de santé publics. En fait, elle ne peut plus respecter ses engagements ni ceux de ses fournisseurs (retards dans le règlement des factures échues depuis 2018 de certains partenaires privilégiés).

Avec ces difficultés et toutes ces incertitudes, le personnel de la PPM a le droit de s’inquiéter de son avenir qui continue de s’assombrir. Le choix des hommes doit tenir compte de leur passé et des valeurs réelles qu’ils incarnent, tel n’a pas été le choix de celui-là qui officie à la PPM actuellement, en tant que Pdg et n’a décidément ni le meilleur profil ni la moralité nécessaire au vu du rapport du Vérificateur général dont les suites sont encore attendues.

                                 La Rédaction

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Peut-etre que l’on pense qu’il n’ a pas assez vole et mal gere alors on lui donne l’occasion d’en faire plus!

Répondre à Kinguiranke Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here