Mali: la lutte contre la corruption mérite mieux que du folklore

3
Lutte contre la corruption

Une campagne nationale de lutte contre la corruption a été lancée la semaine dernière au Mali. Il y a quatre ans, c’était une année entière qui y était dédiée. Deux événements, des faits similaires: cérémonies en grande pompe sous les caméras, des déclarations dans du « gros français » qu’ils sont les seuls à comprendre et surtout une inefficacité criarde. 

Maliweb.net- Du folklore ! Parce qu’au même moment, les mesures initiées qui peuvent porter  fruits sont mises volontairement de côté pour ne pas vexer de fonctionnaires véreux. Les rapports du Vérificateur général dorment dans les tiroirs. On en oublie même leur existence. Au point de se poser des questions sur la nécessité d’un tel bureau dans un pays comme le Mali.

A propos des rapports du BVG, on remarquera qu’entre 2004 et 2017, les irrégularités financières constatées s’élèvent à 741, 43 milliards FCFA. Évidemment, cette somme, même colossale, n’est qu’une goûte d’eau dans l’océan de la corruption où baignent les délinquants à col blanc. A l’office central de lutte contre l’enrichissement illicite, on estime que ces 700 milliards sont l’équivalent de 4.500 Km de route bitumée en raison de 150 millions FCFA par kilomètre (trois fois le trajet Bamako-Gao où les Maliens sont obligés de traverser deux pays de la sous-région pour se rendre); 12 300 centres de santé en raison de 60 millions FCFA par centre où encore 160 000 salles de classe.

Que dire de l’Office national de lutte contre l’enrichissement illicite ? Ce bureau avait intimé à tous les fonctionnaires de déclarer leurs biens sous peine « être révoqué de ses fonctions et d’être interdit d’exercer les fonctions d’assujetti pendant cinq ans ». Les biens, une fois déclarés, devraient ensuite faire l’objet d’une enquête pour vérifier leur origine. Et plus loin, la loi prévoit jusqu’à cinq ans de prison, plus saisie de biens pour les fonctionnaires reconnus corrompus. Mais ce fut une initiative de plus. A la surprise générale, ce sont les fonctionnaires eux-mêmes qui ont mis la pression et tordre le bras aux autorités pour ranger le texte de côté. L’argument principal: « cette loi créera des jaloux et d’ailleurs le président de la République lui-même n’a jamais déclaré ses biens solennellement » comme l’exige la Constitution malienne.

Pour ne citer que ces deux cas, voilà de vrais outils pour lutter contre la délinquance financière qu’il faut encourager. Ce ne sont pas les campagnes absurdes de deux ou trois jours qui feront reculer ce phénomène, mais bien la lutte contre l’impunité avec notamment la rigueur de la loi. Dieu seul sait combien il en existe en la matière !

 

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Le pouvoir, la corruption et la manipulation existent dans toutes les organisations sociales!
    On dit que pour combattre la corruption, il faut l’intervention du pere, de la mere et de l’enseignant. QUE FAIRE SI LES TROIS SONT DES CORROMPUS SOUS NOS CIEUX?
    “… Corruption est worse than prostitution. The latter might endanger the morals of an individuals. The former invariably endangers the morals of the entire country.”

  2. Nous sommes dans le pays du Folklore.
    Alors, tout est folklorique.
    Les campagnes anti-corruption pour rire
    les lois bidons pour rien
    les règlements que tout le monde piétine à loisir
    les ministres de lutte contre la corruption pour faire semblant
    Le BVG de mes deux !!
    Les rapports farfelus qui ne débouchent sur rien
    La justice pour amuser la galérie.
    On se ment depuis des années et surtout, on fait semblant.
    La corruption est devenue la norme. Elle ne se cache pas et ne craint personne. Parce que tout le pays est biberonné avec.
    Le premier des corrompus de tout le pays est au sommet de l’Etat.
    Evidemment, les chargés de lutte contre la corruption ne le voient pas.
    C’est lui qui les a nommés.
    Du cinéma à grand spectacle qui fait rire le monde entier et nous vaut le qualificatif de pays de merde.

  3. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu. First we need immediately acknowledge source of corruption plus by what method is it perpetual. Well source is Old Men in leadership using outdated plus ineffective methods of governing that ability to be enacted is due to oppression. Moreover, incompetent Old Men are passing on their incompetent plus genocidal method to young leaders of tomorrow they are choosing for us however, evolution will soon over come them all with only question remaining is will we direct that evolution or will we allow ourselves to be victimized by evolution that under current direction plus methods applied in governing in Mali clearly favor terrorist overthrow of government of Mali?
    Comrades you must continue In Kind treatment of government of Mali in hope that not only government but also military plus police force duly act on plea by citizens of Mali. Ubuntu Mali very much like whole of Africa will not continue to survive in quickly evolving plus daily becoming more over crowded world where incompetent people are expendable.
    Africa is no place for Old Men to lead if Ubuntu are to survive enjoying modern world class living conditions. We must rid ourselves of Old Men in leadership position or genocide we embrace will deliver us to it. Old Men are all African leaders excess age of sixty. After age sixty president if in office upon such age should finish term plus thereafter retire from politics. If Old Men of Africa were good leaders we would not have most undeveloped living conditions in world. In short we would not be continent of world recognized “shit hole nations”.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here