Trafic d’influence, marchandage, abus de pouvoir et corruption au trésor public malien : Ministres, secrétaires généraux et famille présidentielle coupables

7

Le trésor public malien, la vache laitière par excellence, est prise d’assaut, depuis quelque temps, par des déprédateurs ou mercantilistes financiers, qui à long terme, porteront une estocade à la pairie générale, si rien n’est fait. Selon des informations, le trésor est harcelé au quotidien par des personnes en proie au gain facile et qui interviennent auprès de la structure au profit de leurs connaissances, proches ou amies mais au détriment de l’orthodoxie financière de gestion qui s’érige autour du paiement selon l’ordre d’arrivée du mandat et en fonction de la taille du montant.

 

 

Des appels incessants intimant l’ordre à tel ou tel agent de libérer tel ou tel mandant sont monnaie courante. Les travailleurs ne savent plus à quel saint se vouer. La pratique existait déjà, mais elle s’est amplifiée ces derniers mois.

 

 

Depuis son érection en direction générale des impôts en 2002, l’administration fiscale a adopté une nouvelle vision à la dimension de ses ambitions. A savoir : une administration fiscale moderne et efficace à l’écoute des citoyens s’appuyant sur les normes de la CEDEAO. L’objectif était de se donner une ligne de conduite et des repères en vue de l’application d’un système intégré de gestion des taxes et assimilées. Il s’agissait pour l »administration fiscale de doter les agents d’une culture de gestion de l’impôt pour l’atteinte des objectifs annuels de recettes. Depuis 2009, la direction des impôts les objectifs assignés par le gouvernement s’élève à plus de 320 milliards de FCFA.

 

 

La direction des impôts était déjà sujette à ce genre  d’exercice, mais la situation est devenue catastrophique sous IBK 1er. Les cadres des impôts ne parviennent plus à travailler correctement. Outre la pression de certains responsables, la pairie générale est victime des appels téléphoniques des ministres ou des secrétaires généraux des départements ministériels ou des personnes spécialement envoyées par des proches de la famille IBK.

 

 

 

Selon nos informations, il semble qu’au trésor public, les paiements de mandats se font selon l’arrivée des courriers et par mensualité en fonction de tel ou tel montant. Il semble aussi que certains petits chefs privilégiaient des mandats sur lesquels ils pouvaient spéculer. Les autorités du trésor étaient en train de trouver une solution à cette situation. Mais quand la décision vient d’En – Haut, l’exécution est automatique au risque de perdre son poste.

 

 

Aujourd’hui, l’agent du trésor est contraint d’ajourner ou de surseoir au paiement d’un mandat datant de décembre pour régler illico la facture d’un ami du ministre, d’un proche du locataire de Koulouba ou du secrétaire général d’un ministère. La pratique se fait dans certains ministères et d’autres indésirables se recrutent aussi parmi les porte – étendard de la famille présidentielle. C’est surtout au ministère des finances que le gros du lot existe. Le ministre des finances est interpellé.

 

 

 

Cette situation ne peut perdurer au risque d’enfoncer dans un gouffre noir l’un des super argentiers maliens qui constituent notre fierté et notre espoir. Voilà bien un domaine où IBK doit avoir un droit de regard. Il est regrettable que des prestataires de service accordent des pots de vin à ceux qui abusent de leur position dominante pour se faire payer au trésor. A titre d’exemple, il nous est revenu de constater que, sur un mandat de 330 millions, l’Appelant (ministre, SG, amis du Prince) bénéficie les 30 millions sur le montant. Où est donc l’intérêt général à l’origine de la notion même du service public ?

 

Issiaka Sidibé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Sidibé ça fait longtemps qu’on t’entend pas donc ils t’ont encore donné quelque chose.Ne sois pas égoïste dis au jeune qui se trouve au niveau de la division comptabilité que l’actuel receveur aime les travailleurs donc de travailler au lieu de suivre le vieux Ongoïba qui part à la retraite l’année prochaine.

  2. Sidibé tu fais honte au peul.l’ex DGA ongoïba t’a donné combien.je regrette la dernière fois le vieux de la RGD a enlevé sa part ainsi que le petit de la RGD ils t’ont donné de la misère.Sois patriote vas voir au niveau de la RGD si c’est des travailleurs.
    Demande à la paierie si le jeune teint clair qui te donne des sous peut faire deux heures de temps au service.Il a été recruté par l’ex Président sans concour.Mr Sidibé,je crois que tu est intelligent mais à cause de 200 000fcfa tu te prostitues.
    Je n’ai jamais aimé IBK mais j’aime le Mali et je soutiens tout acte posé pour le mali.Mais je vois pourquoi vous avons perdu la bataille de Gao,de Tombouctou et de KIdal.
    Tu te souviens quand tu es allé voir un DG du MEF pour qu’il te donne de l’argent afin de le protégé contre la presse nous avons causé au sécretariat donc je te connais.Sois courageux vas travailler tu as le temps sinon un jour viendra où le peuple fin à ses pratiques.

  3. Le changement de comportement c’est toi, moi et tous les autres. Et comme on le dit, l’habitude est une seconde nature. Tel que je connais IBK, il ne se mêlera jamais dans de telles pratiques. Comme vous le savez, le malien aime trop le trafic d’influence, beaucoup, comme hier, aujourd’hui et demain profiteront de leur position pour influencer des agents honnêtes, même s’ils ne sont pas très nombreux, des services. C’est à ceux-ci de résister au trafic d’influence des cadres malhonnêtes qui ils soient.

  4. IBK reste fidèle à sa devise: la famille d’abord! Que voulez-vous, les promesses n’engagent que ceux qui y croient! Il faut bien que les gens du RPM se rattrapent car ils disent avoir perdu trop de temps et d’argent en étant loin de la mangeoire! Que dieu sauve le Mali

    • Le Trésor Public et la Douane sont des “Pandora boxes” ou boîtes de “fortune cookies” de l’Administration malienne où on ne peut pas chasser les démons au risque de les faire disparaître. 👿

  5. Cet imbecile petit menteur calomniateur a recommencé ses mensonges. Ce sont des aigris à la solde de l’ancien Dga Ongoiba renvoyé qui commanditent de tels articles. Le Tresor demeure la seule admnistration ou les operateurs sont payés à des milliards sans qu’ils se deplacent. Le système a été mis par l’ancien Payeur aujourd’hui Directeur National du Trésor, que Dieu le benisse. Du courage, Thiam, le nouveau Payeur et ta nouvelle equipe. Le malien aujourd’hui est devenu mechant ne reconnaissant jamais le bienfait mais toujours prompt à parler mal des autres alors qu’il est le plus pourri.

    • Tu sembles bien connaitre la boite, donc tu en profites. Tt le monde sait la pratique au Trésor et elle n’a pas changé: 10% du montant à débloquer

Comments are closed.