Mali: une plateforme d’organisations syndicales demande l’’annulation trois marchés routiers d’un coût de 140, 4 milliards FCFA

13

Le président  de la plateforme des organisations syndicales de lutte contre la corruption, Issa Synayoko, dans une lettre ouverte adressée aux autorités de la transition, alerte sur l’attribution frauduleuse de trois projets  routiers pour un coût total de 140 400 140 705 FCFA et demande  l’annulation des dits marchés.

maliweb.net -C’est une lettre ouverte inédite intitulée ‘’demande d’annulation des marchés illicitement attribués  que ce syndicaliste-inspecteur du trésor a adressée au Premier ministre et les autres autorités de la transition et leur demande explicitement  d’investir sur les procédures d’attributions de trois marchés de projets routiers.

Il s’agit du projet de construction Kayes-Sandaré long de 135 Km pour un coût total de 85 milliards FCFA dont le payement s’étale sur une période de 5 ans. De celui de Dioro-Banankoro  long de 45 Km attribué par la Direction générale des marchés publics par lettre numéro 057 du 12 janvier 2021 pour un mont de  22 798 453 640 FCFA (Toutes taxes comprises) dont le paiement s’étale sur l’exercice des budgets 2021 à 2023. Et le dernier concerne  l’axe Sévaré-Mopti long de 10 km de voirie dont  5 km dans les deux villes. A cela s’ajoute la construction  du contournement de l’aéroport de Mopti  pour un montant total de 32 601 687 065 FCFA (hors Taxes).

Le hic est que ces  trois marchés dont le syndicat  dénonce les conditions  de passation des marchés  ont été attribués par les mêmes autorités de la transition.  « Ces trois projets routiers ont été attribués en catimini en violation de la procédure  de passation locale et sous-régionale », a déclaré le syndicaliste Issa Synayoko . Lequel a interpellé le premier ministre, Moctar Ouane,  sur les  cas de corruption dans le département des transports et des équipements. « Mon département a assez souffert de la gestion calamiteuse des cadres dépourvus de dignité et de conscience  professionnelle depuis une décennie », proteste-t-il en demandant toujours au chef du gouvernement de profiter de la formation de la nouvelle équipe gouvernementale pour approfondir les enquêtes de moralité des futurs ministres.  Cet inspecteur de trésor qui constate une gestion calamiteuse des projets routiers demande au gouvernement d’arrêter  les avenants  qui rentrent purement dans le cadre de la corruption.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. LES SYNDICATS SONT DES BUSINESS! LES SYNDICATS MALIENS SONT DES BUSINESS CRIMINELS!
    LES SYNDICATS SONT DES PARTIS POLITIQUES! LES SYNDICATS SONT DES MAFIAS POLITIQUES!
    LES SYNDICATS SE SUBSTITUENT A LA JUSTICE! LES SYNDICATS FONT L AUTOJUSTICE!
    LES SYNDICATS REPRESENTENT SOUVENT DES FENEANTS! LES SYNDICATS BOURES DE FENEANTS!
    LA FONCTION PUBLIQUE C EST UN CANCER! LA FONCTION PUBLIQUE MAINTIENT CFA,ET DOMINATION!

  2. In having observed Malian unions make protests in past of similar conditions one should conclude some very serious corruption is found about to take place if contracts are not revised in accordance with proposed work real value versus set cost. It is most likely for same cost we should be getting tens if not hundreds of kilometers more of high quality roads as well as increase in number of workers to partake in construction of roads.
    Trust unions with this condition but scrutinize what union do.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Kinguiranke, GMT que tu continue a critiquer t avait commence avant 1990 a mettre en prisons les voleurs de societes d’etat.PDG, DG, financiers et comptables.J’en connais au moins une dizaines dont 2 cousins a l’egergie du Mali et a la cimenterie de Diamou region de Kayes.
    J’en connais meme un du cote de Kati, un comptable handicape des 2 pieds.Son nom Christophe Diarra Diarra.
    Sans oublier les dirigeants des zones C.M.D.T, chef de zer, moniteur, DG….
    Et GMT ne se contentait pas seulement de les mettre en prison.Leurs biens mal acquis etaient mis a la disposition de l’etat.
    Le Directeur de l’OPAM de Kouitala a l’epoque sachant qu’il allait en prison vait fui au Togo en laissant ses biens, femmes et enfants.
    Depuis AOK, qu’est ce que les democrates ont fait des voleurs?

    • Seydou les démocrates n’ont fait que produire et entretenir les voleurs. En cela le parti ADEMA est le cancer du Mali qui a metastasé en MIRIA,RPM,URD,ASMA-CFP et les ganglions satellites tels l’UDD, APR, CODEM, PS YEELEN COURA etc… Vous ne verrez jamais un membre ce ces partis parler de lutte contre la corruption. Et malheurement tel un cancer chaque fois qu’on les décime ils repoussent de plus belle comme actuellement avec les colonels voleurs apatrides indignes. Ce sont des oiseaux du même plumage que ces derniers. La seule solution c’est labattage systématique de tous les corrompus par la prison et la saisie des biens volés et leur exposition publique comme ennemi de la nation et du peuple. Je vous assure tant qu’on ne reviendra pas aux methodes revolutionnaires le Mali finira dans 5 ans maximum

  4. Nous Maliens devrons apprendre que voler n’ est pas bien et n’ est pas beau, allons chercher nos vertus ancestrales comme societe, sinon nous allons perdre notre Nation. Les nations ne se developpent pas dans le vol, le nepotisme et la corrutption.

  5. Pkagame: C'EST SIMPLE DÈS QU'ON PARVIENT A VOLER ASSEZ DE l'ARGENT PUBLIC (HARAM) ON EST ELU ROI AU MALI, PAYS DE L'IMPUNITE CHRONIQUE!

    Il s’agit de quelques cas parmi plusieurs centaines de cas d’attribution mafieuse de marché publics. POURQUOI C’est maintenant seulement que les organisation syndicales réclament une annulation??????????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Or même plus les naïfs savent que 95% de cas d’enrichissement illicite des fonctionnaires et cadres maliens viennent directement ou par ricochet de RÉTROCOMMISSIONS DE MARCHES PUBLICS ATTRIBUÉS DE FAÇON MALHONNÊTE ET CLIENTÉLISTE! La pratique de détournement directe de l’argent public est révolue depuis 40 ans au Mali , vu que a l’ère de l’informatique l’on risque d’être facilement épinglé avec preuves irréfutables!

    Le jour où l’on parvient a fermer le TROU DE L’ATTRIBUTION ILLÉGALE ET SURFACTURÉE DE MARCHES PUBLICS ET, DE CE FAIT, ÉLIMINER LES RÉTROCOMMISSIONS (L’ELDORADO DE NOS DIRIGEANTS POLITICO- ADMINISTRATIFS) je vous jure de DIEU c’est SERA la fin définitive de la CORRUPTION AU MALI!!! ET l’on ne verra plus jamais les gens convoiter les postes de ministre ou de DG, DFM etc au Mali!

    Ces trois marchés ne sont qu’un sideshow a cote des centaines attribués sous IBK, y compris l’exemple de celui de la formation de 15 pilotes a 3.5 milliards a Singapour ( + 200 million/pilote) au lieu (35 a 40 million/ pilote..aux USA, Allemagne etc.. total 600 million au max)!

    Encore ces trois marchés, s’il s’avèrent irréguliers , montrent que la Transition dans son comportement n’est qu’une extension du régime IBK… car on n’ aura vu aucun changement nulle part dans sa gestion publique… étant donné qu’on est toujours dans logique de la corruption chronique!

    ————————————————————————————————————————-
    Au Mali nul n’est en dessous de la loi….sauf les petits voleurs de moto jakarta (qui sont brulés vifs pour maintenir la rigueur infernale de la “loi”)

    • Si nos organisation syndicales surveillaient les pillages publics a travers les marche publics depuis le temps de AOK, ATT et notamment IBK le MALI AURAIT SAUVÉ 10 000 (DIX MILLE) MILLIARDS DE FCFA dans les dernière trois décennies! Nous pouvons le démontrer très facilement par calcul statistiques!!! Mais hélas où étaient nos syndicats ….. ne sont ils pas complices de cette GRANDE HÉMORRAGIE FINANCIÈRE QUI A LITTÉRALEMENT DÉTRUIT LE MALI….car qui dit un pays digne et fort dit sa foultitude et santé financières! Imagine un pays dont 50% de revenus repartent en fumée a travers de marchés publics fictifs et surfacturés! Quand est ce qu’un tel pays pourra se relever de la faillite ??????????????????????????????????????????????????????????????????????!!!

  6. Il s’agit de quelques cas parmi plusieurs centaines de cas d’attribution mafieuse de marché publics. *POURQUOI* C’est maintenant seulement que les organisation syndicales réclament une annulation??????????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Or même plus naïfs savent que 95% de cas d’enrichissement illicite des fonctionnaires et cadres maliens viennent directement ou ricochet de RÉTROCOMMISSIONS DE MARCHES PUBLICS ATTRIBUÉS DE FAÇON MALHONNÊTE ET CLIENTÉLISTE! Le détournement directe de l’argent est révolu depuis 40 ans au Mali , vu que a l’ère de l’informatique l’on risque d’être facilement épinglé avec preuves irréfutables!

    Le jour où l’on parvient a fermer le TROU DE L’ATTRIBUTION ILLÉGALE ET SURFACTURÉE DE MARCHES PUBLICS ET, DE CE FAIT, ÉLIMINER LES RÉTROCOMMISSION (L’ELDORADO DE NOS DIRIGEANTS POLITICO- ADMINISTRATIFS) je vous jure de DIEU c’est la fin définitive de la CORRUPTION AU MALI!!! ET l’on ne verra plus jamais les gens convoiter les postes de ministre ou de DG, DFM etc au Mali!

    Ces trois marchés ne sont qu’un sideshow a cote des centaines attribués sous IBK, y compris l’exemple de celui de la formation de 15 pilotes a 3.5 milliards a Singapour ( + 200 million/pilote) au lieu (35 a 40 million/ pilote..aux USA, Allemagne etc.. total 600 million au max)!

    Encore ces trois marchés, s’il s’avèrent irréguliers , montrent que la transition dans son comportement n’est qu’une extension du régime IBK car on n’ aura vu aucun changement nulle part…on est toujours dans logique de la corruption chronique!

  7. Djibril, une question pourquoi au Mali on n’utilise jamais le geogrill.C’est une membrane en grille plastique HDPE sous forme de rouleau de 50-100metres.On dirait du filet mais avec de grosses mailles.On le pose au sol avant de mettre le bitume.Cela permet d’amortir les charges de camions et assure une longue vie à la route.
    Les routes se degradent tres vite chez nous.

  8. ÉMENTS LARGEUR MIN. MAX.
    Trottoir 1,8 m 1,5 m* N/A
    Voie (automobiles) 3,2 m 3 m** 3,5 m***
    Voie (autobus et véhicules lourds) 3,6 3 m 4 m
    Bande cyclable (unidirectionnelle) 1,8 m 1,5 m**** 2 m

  9. voici les largeurs d une seule voie c est a a dire seul sens de circulation

    les routes c est

    ÉMENTS LARGEUR MIN. MAX.
    Trottoir 1,8 m 1,5 m* N/A
    Voie (automobiles) 3,2 m 3 m** 3,5 m***
    Voie (autobus véhicules lourds) 3,6 3 m 4 m
    Bande cyclable (unidirectionnelle) 1,8 m 1,5 m**** 2 m

  10. Le prix moyen au mètre carré d’un goudronnage
    Compte tenu de ces nombreux facteurs, le prix au mètre carré d’un goudronnage est extrêmement variable. En moyenne, un goudronnage composé de deux couches, chaque couche étant constituée d’une couche d’émulsion de bitume et d’une couche de gravier, coûte entre 30 et 70 euros par mètre carré. Ce tarif comprend déjà le terrassement, la fourniture du bitume et du gravier ainsi que la mise en œuvre.

    Qu’est-ce que l’enrobé ?
    De nombreuses solutions existent pour l’aménagement d’un accès véhicule au sein d’une propriété, d’un accès maison, etc. En dehors du goudronnage, vous pouvez opter pour l’enrobé. Cette technique est parfaite pour les accès extérieurs, tant pour la qualité et l’esthétique du rendu que pour sa durabilité dans le temps.

    Les utilisations possibles de l’enrobé
    Également appelé enrobé bitumeux, l’enrobé est un mélange de sable, de graviers et d’un liant hydrocarboné. Appliqué en une ou plusieurs couches, il permet de réaliser des aménagements extérieurs tels que la création d’une allée de jardin, le revêtement d’une cour, les travaux de terrassement ou même la rénovation de chaussée. Dans certains cas, il est appliqué un liquide bitumineux pour améliorer sa prise.

    L’enrobé est devenu une solution de revêtement extérieur courante grâce sa résistance élevée, même à de fort trafic. De plus, son utilisation est vaste. En effet, il est possible d’enrober les accès de véhicules, les parkings ou encore les connexions des habitations à la voie publique. Plus onéreux que le goudronnage, il a par contre une durée de vie beaucoup plus longue.

    Les avantages de l’enrobé
    Malgré un coût de revient plus important par rapport au goudronnage, l’enrobé est un revêtement extérieur attractif à plus d’un titre. Il présente de nombreux avantages :

    Durée de vie entre 10 et 20 ans ;
    Revêtement de sol économique ;
    Performances d’adhérence élevées ;
    Meilleure visibilité des marquages au sol ;
    Simplicité de la pose selon le type d’enrobé ;
    Intégration parfaite à l’aménagement extérieur grâce à son aspect esthétique ;
    Épaisseurs variables (à partir de 2 cm pour les enrobés à froid et 6 à 8 cm pour les enrobés à chaud).
    Quel est le prix moyen d’un enrobé ?
    Le coût de la pose d’un enrobé varie d’un chantier à un autre. Plusieurs facteurs entrent en jeu dans l’estimation de votre budget :

    Le type de pose ;
    La surface à recouvrir ;
    L’épaisseur de l’enrobé ;
    La couleur de finition de l’enrobé ;
    Le choix de votre entreprise de pose.
    Les paramètres ayant une influence sur le prix de pose d’un enrobé
    Il existe deux types de pose d’enrobé :

    L’enrobé à chaud ;
    L’enrobé à froid.
    Comme son nom l’indique, l’enrobé à chaud est appliqué directement à chaud, à environ 180 °C. Cette technique est beaucoup plus efficace. Par contre, l’enrobé à froid est mis en œuvre à température ambiante. Ce qui le rend beaucoup plus malléable lors de la pose. À l’inverse de l’enrobé à chaud, il est beaucoup plus utilisé en rénovation que dans le neuf. En termes de coût, l’enrobé à chaud a un prix plus élevé que l’enrobé à froid.

    Outre le type de pose, la surface à recouvrir constitue un facteur important. Le coût au mètre carré de l’enrobé est inversement proportionnel à la superficie du terrain. Plus la surface à couvrir est grande, plus l’entreprise de pose d’enrobé est encline à consentir des efforts sur ses tarifs.

    De même, l’épaisseur de votre enrobé est essentielle dans l’estimation de votre budget de pose. Plus celui-ci est épais, plus sa pose est onéreuse. En réalité, l’épaisseur de votre enrobé va dépendre de sa destination et de vos besoins.

    CONSEIL DE NOTRE EXPERT
    Sur le marché, deux couleurs de finition sont couramment proposées : le noir et le rouge. Si vous souhaitez réduire vos dépenses, il est préconisé de privilégier l’enrobé noir. Sa mise en œuvre par un professionnel est beaucoup plus accessible.
    Demander un devis
    Le prix moyen d’un enrobé en fonction du type de pose
    Tel que vu précédemment, un enrobé peut être appliqué à chaud ou à froid. Le choix de la technique de pose influe sur le coût de votre chantier.

    Le prix moyen d’un enrobé à chaud
    Le terme « enrobé à chaud » regroupe les produits chauffés avant et/ou pendant leur mise en œuvre. Selon le type de bitume, la température de chauffe varie entre 150 et 180 °C. Plus complexe, la pose d’un enrobé à chaud est également plus coûteuse. Cette technique de pose nécessite l’utilisation de matériels spécifiques dont un simple particulier ne dispose pas et ne maitrise pas le mode d’emploi.

    Pour la pose d’enrobé à chaud, il faut compter dans les 40 à 55 euros le mètre carré. Ce tarif comprend la fourniture et la mise en œuvre, mais n’inclut pas les travaux de préparation du terrain.

    Le prix moyen d’un enrobé à froid
    La pose d’enrobé à froid revient toujours moins cher que la mise en œuvre d’un enrobé à chaud. Réalisée à température ambiante, l’opération est plus facile et plus rapide à exécuter. Une entreprise de pose d’enrobé vous la facturera en moyenne entre 25 et 35 euros le mètre carré. Il s’achète aussi par tonne ou par kilogramme. 25 kg d’enrobé à froid est proposé à 30 euros en moyenne.

    Cependant, il ne faut pas oublier qu’un enrobé appliqué à froid ne garantit pas la solidité et la durabilité dans le temps de votre ouvrage. Très limité, ce type de pose convient plus comme solution temporaire pour les réparations ou les rénovations. Cette méthode n’est pas fiable pour la réalisation de revêtement neuf.

    Ci-dessous un tableau comparatif de l’enrobé à chaud et de l’enrobé à froid :

    Types d’enrobé Enrobé à chaud Enrobé à froid
    Spécifications – Fabrication et pose à chaud
    – Épaisseur : 5 à 6 cm

    – Pose à température ambiante
    – Épaisseur : à partir de 2 cm

    Avantages – Compact
    – Forte adhérence

    – Plusieurs qualités disponibles

    – Pose simplifiée
    – Moins cher que les produits à chaud

    Inconvénients – Plus coûteux
    – Temps de chauffe et de séchage contraignant

    – Solution provisoire
    – Faible maniabilité

    – Faible tenue dans le temps

    Applications Neuf et rénovation Entretien et rénovation
    Prix moyen Entre 40 et 55 € / m² Entre 25 et 35 € / m²
    ou

    30 € le sceau de 25 kg

    Le prix moyen d’un enrobé selon la variante

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here