Mali: le nouveau découpage administratif au cœur d’une polémique

9
L'Assemblée nationale du Mali à Bamako
L'Assemblée nationale du Mali à Bamako. © HABIBOU KOUYATE / AFP

Depuis mercredi, un document de l’Assemblée nationale malienne a fuité sur les réseaux sociaux. Il s’agit du projet de loi sur la décentralisation à l’étude en ce moment par le gouvernement. Il prévoit notamment de doubler le nombre de régions administratives.

Vingt régions. C’est ce que prévoit ce document de l’Assemblée nationale qui n’est pas signé. Pour l’heure, le Mali dispose de dix régions : Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ménaka, Taoudénit, Kidal, Gao, Tombouctou, Ségou et Mopti.

A celles-ci, s’ajouteront donc Bougouni, Dïoïla, Nioro, Koutiala, Gourma, Douentza, San, Bandiagara, Niala et Kita. Ces régions sont composées de cercles, qui deviennent des « collectivités territoriales de cercle », et qui prendront le nom de leur chef-lieu.

Quant à Bamako, la capitale, il est prévu qu’elle soit divisée en dix communes urbaines. Le district de Bamako ayant toujours joui d’un statut particulier.

D’ores et déjà, cette ébauche de réforme fait grincer des dents. Il faut dire que l’enjeu est de taille. Prévue dans l’accord de paix de 2015, qui a mis un terme à la crise dans le Nord, la décentralisation est censée transférer des compétences comme la gestion de l’hydraulique, l’éducation ou la santé. Et surtout des ressources financières aux collectivités territoriales. Cette décentralisation devrait donc définir de nouvelles règles dans le jeu de pouvoir entre Etat central et régions.

Par RFI Publié le 12-10-2018 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Quelle Polémique ??
    On vous dit que vous pouvez multiplier le nombre de régions par 24 si vous n’avez rien d’autre à faire.
    Il y a un gaspilleur illégitime au sommet de l’Etat qui dilapide des milliards dans des voyages et on veut nous distraire par un faut problème de nombre de région.
    Qu’est ce que cela change pour un pays comme le Mali d’avoir 10, 20, 40 ou 300 régions ?

    • On voit que Toi, tu es surement un Citadin un Urbain si tu veux, mais pas un Rural…
      Demande à un paysan en plein travaux champêtres d’abandonner son champs, et de s’absenter pendant des jours pour aller se procurer un document administratif dans un Chef lieu administratif qui se trouve à des dizaines de kilomètres voir plus de cent kilomètres de son village. Quand son Chef-lieu administratif est plus près de son village, ça lui évite bien des désagréments ( pour les déplacements en tout cas ). On demande pas que son Arrondissement ou son Cercle devienne un Chef-lieu de Région, rien que pour frimer, mais ça répond bien à un besoin.

      • “de s’absenter pendant des jours pour aller se procurer un document administratif dans un Chef lieu administratif qui se trouve à des dizaines de kilomètres ”

        Réfléchis 30 secondes, tu crois que cela va changer avec les histoires de 20 régions???
        —————————-> Absolument pas!!!

        C’est encore des milliards pour ces vieux politichiens et leurs familles et des postes pour caser les chefs rebelles, c’est tout!

        Le peuple ne gagne rien dans ces 20 régions!!!

        Le pays auquel nos sous dirigeants sont soumis comme des esclaves, la franSS, n’a que 13 régions et pourtant, chaque citoyens est à moins de “15 km” d’un tribunal, d’un poste de police/gendarmerie, les écoles ont tous des cantines et des toilettes, la vente des terres est régulée, les multinationales ne peuvent pas s’accaparer d’immense terres etc…

        Ces histoires de 20 régions est un piège:
        -ça éloigne les gens des uns des autres, puisque les gens vont se replier ethniquement sur leur région
        Parce exemple, certains touaregs veulent des régions où ils pourront avoir tout le pouvoir: politique, Economique, administratif etc… c’est une des étapes vers l’autonomie, ensuite l’indépendance…
        Mais vous, vous ne pouvez pas voir ça…

  2. 1- . . . .Et la CMA fait semblant dans un communiqué laconique qu’elle n’est pas d’accord avec ce projet de “mauritanisation” du Mali, pour n’avoir, soi-disant, pas été consultée par M IBK . . . . . !

    2- On sera vraiment curieux de savoir la réaction de cette bande de gangsters si on supprimait la formation de cercles qui seront affiliés à ces nouvelles régions en attribuant à celles-ci le statut de département comme en France, au Sénégal. . . . .!

  3. ” … Vingt régions. C’est ce que prévoit ce document de l’Assemblée nationale qui n’est pas signé. Pour l’heure, le Mali dispose de dix régions … ” … /// …
    :
    Le nombre de Vingt n’est pas le problème. L’on pourrait même faire cinq ou six Régions de plus. Le problème, il est que le Gouvernement Malien, les Gouvernants Maliens, ont cette tendance à privilégier les Régions en rebellion contre l’ETAT. Sinon comment expliquer que dans le projet de loi, Kéniéba devienne un Cercle de la future Région administrative de Kita…
    Kéniéba est encore plus loin de Kita que de Kayes. Allez comprendre pourquoi ce découpage… Il est nul.
    Qu’est ce qui fait que Kéniéba ne puisse pas devenir un Chef lieu de Région administrative… ?

    • “Le nombre de Vingt n’est pas le problème”

      Je ne partage pas du tout ton point de vue!!!

      ça ne sert à rien de multiplier les régions???
      Qui va financer le train de vie de tous ces vieux monsieurs qui vont passer leur vie en grands habits blancs, à péter dans des bureaux cliatisés, alors que le peuple vit dans la poussière…

      Plus de régions, ça veut encore plus d’argent pour nos vieux qui ne font rien pour le peuple… et donc moin d’argent qui va directement au peuple….
      Au mali en 2018, on n’a toujours pas resolu les problèmes de coupures d’eau et d’électricit, mais par contre ils veulent faire 20 régions… tout ça pour placer les rebelles et leurs familles…

      Le mali n’a pas besoin de 20 régions!!!
      Même la france que nos dirigeants aiment bêtement copier n’a pas 20 régions mais 13!!!

      • 13 Régions en France, c’est récent. Il y avait 22 Régions. Et les 13 Régions…, il n’est pas du tout sûr que le nombre reste en l’état si un jour il arrive un Président de la République de Droite. Les Habitants et les élus locaux des anciennes Régions réduites en sous-Préfectures ne sont pas contents du découpage récent faisant 13 Régions.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here