Incident diplomatique entre Bamako-Paris : Tiébilé Dramé dépêché pour apaiser la tension

4

Le déplacement du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, pour donner des clarifications sur les propos de l’ambassadeur du Mali en France, a permis d’apaiser la tension. Le ministre est revenu à Bamako avec son ambassadeur encombrant le vendredi dernier.

Suite aux propos déplacés de l’ambassadeur du Mali en France, Toumani Djimé Diallo, stigmatisant le comportement de militaires français déployés au Mali, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, a été dépêché par le président de la République à Paris, le vendredi dernier, pour apporter des clarifications indispensables après les propos tenus par l’ambassadeur du Mali en France lors d’une audition devant la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat.

Pour rappel, l’ambassadeur Toumani Djimé Diallo avait stigmatisé le comportement de militaires français déployés au Mali.

En pompier à Paris, Tiébilé Dramé a successivement rencontré Mme Marielle De Sarnez, présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale ; Gerard Larcher, président du Sénat ; Mme Florence Parly, ministre des Armées ;
Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Au cours des entretiens, le ministre Dramé a réitéré l’amitié et la profonde gratitude du Mali à l’endroit du peuple, du gouvernement et des Armées françaises pour leur solidarité à l’égard du peuple malien.

« De Damien Boiteux à Pierre Bockel, le sang versé par les soldats français pour la liberté du Mali est le ciment de l’amitié entre les peuples malien et français » a insisté le ministre.

À l’issue de cette journée, le ministre Dramé a été reçu à l’Elysée par le président Emmanuel Macron, à qui il a remis un message du président Ibrahim Boubacar Keïta.

Cette mission du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale à Paris a permis de clore l’incident né de l’audition de l’ambassadeur du Mali au Sénat, le 26 février 2020.

Wassolo

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Sans la france le Mali survivra! Arrêtez de nous prendre pour des cons!! La france est à la base de tous nos problèmes aujourd’hui, je suis désolé et ibk la calamité personnifiée!!
    La france nous a plutôt bien enculé depuis des décennies et plus encore depuis 2013. D’abord des djihadistes dont on parle aujourd’hui il n’y en pas et l’intervention de 2013 n’a pas été faite comme le Mali l’avait souhaité (juste une aide aérienne pas de soldats au sol!). La france est entrain danois faire payer la résistance de Modibo Keita, AOK, ATT à lui fournir la base de Tessalit et avec ATT de signer les accords de rapatriement ainsi ue son soutien à Kadafi. Il n’y a rien de sincère dans les relations avec la france!

  2. L’ammbassadeur a fais une erreur , maintenant je compte et j’ai confiance en IBK pour préserver nos relations avec la France

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here