Mouvement d’humeur dans les représentations diplomatiques du Mali : Le personnel lève le ton

9
Kamissa Camara
Kamissa Camara, la ministre malienne des Affaires étrangères, le 8 novembre 2018 à Paris. © Vincent Fournier / Jeune Afrique

En prélude à la conférence des Ambassadeurs et consuls initialement prévue à la mi-février, le personnel des Ambassades et consulats du Mali lève le ton et dénonce une gestion défaillante.
Ils sont nombreux à dénoncer le retard dans les paiements occasionnant du coup de graves préjudices. De façon générale, le retard dans les paiements de loyers dans de nombreux pays d’Europe et aux Etats-Unis occasionne des pénalités.
A ce retard, s’ajoute l’insuffisance des moyens octroyés. C’est une question de rapport entre le coût de la vie dans ces contrées et les moyens octroyés par l’Etat malien. Des moyens considérés comme dérisoires.
Enfin, le personnel de certaines ambassades se plaint, tantôt du trafic d’influence, tantôt du désintérêt de leurs ambassadeurs respectifs.
Les premiers, surtout parmi ceux-là expressément nommés par le Président de la République ou «la Famille», mettent plutôt en avant leurs relations privilégiées avec Bamako, ou du moins avec Sébénicoro pour justifier leur gestion chaotique ; et les seconds brillent surtout par leur carence et total désintérêt vis-à-vis de leurs compatriotes à l’extérieur.
Il nous revient que le personnel de toutes les représentations diplomatiques maliennes a décidé de réagir face à ces situations à l’occasion de la conférence des Ambassadeurs initialement prévue à la mi-février.
B.S. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Mais pourquoi ils n’ont pas vérifier son diplôme avant d’afficher le résultat cela montre le manque de sérieux et dans les centre d’examen Mr Daou n’a pas pu simplement donner d’argent pour les corrompre c’est tout .Dieu ne dort pas ce que celui qui a bac +5 n’a pas le niveau il a un diplôme. acheter aussi

  2. Avoir un ambassadeur dans un pays est certes important car sa presence est un symbole de l’importance des relations entre deux pays! Certains ambassadeurs sont nomme’s parce qu’ils ont des expertises et d’autres sont nomme’s parce qu’on veut les eloigner pour une raison ou une autres. Il y a une troisieme categorie d’ambassadeurs; les elements de cette categorie existent par le simple plaisir du president! Memes les presidents des grandes democraties du monde nomment des ambassadeurs de la troisieme categorie. Des fois, c’est parce qu’ils ont fait campagne pour le president durant l’election presidentielle et des fois ils ont fait une grande contribution financiere pour elire le president.
    La question fondamentale qui se pose est: EST-CE QUE NOS PAYS AFRICAINS ONT LES MOYENS FINANCIERS POUR SOUTENIR LES BUDGETS DE LEURS MISSIONS DIPLOMATIQUES A’ L’ETRANGER?
    La reponse a’ cette question depend des missions que la mission diplomatique doit executer! Je prefere ne pas donner des details pour des raisons evidentes! Je suis convaincu que plusieurs ambassades maliennes a’ travers le monde, peuvent etre ferme’es sans porter atteinte aux interets du Mali! Les methodes existent pour representer les interets maliens aupres des pays ou’ l’ambassade du Mali sera ferme’e. Je ne vais pas me mettre derriere mon ordinateur pour dire les noms des ambassades qui doivent etre ferme’es parce que ce sont des experts des affaires etrangeres, de la defense, du commerce, des transports et de l’economie et des finances qui doivent avoir une dicussion serieuse entre eux pour decider si une ambassade merite de rester ouverte ou non!
    Mes amis, le cote’ humain aussi existe! Le reve de plusieurs fonctionnaires des Affaires Etrangeres est de travailler dans une mission diplomatique! QU’ALLONS NOUS FAIRE DES REVES QUI SERONT BRISE’S? To make a long story short, we need only the following three things in our beloved African countries:
    1- Social development
    2- Economic development
    3- The respect of the rule of the law
    TOUT LE RESTE N’EST QUE FOUTAISE!!!!!!!!

  3. Le PM devait d’abord s’interesser a ces nominations bidons de faux diplomates aux frais du contribuable malien avant de couper les dotatio’ns carburant et produits alimentaires des services
    Si nos ambassades et consulats étaient animés par les seul diplomates de carrière on n’en serait pas a ce ‘nombre pléthorique d’ambassade et de consulats inuitlles

  4. M kinguiranke, effectivement le Mali n a pas besoin de 50 ambassades et consulats avec un budget de fonctionnement moyen de 400 millions par an pour chaque ambassade SANS COMPTER le traitement de CES SOIT DISANTS diplomates . En réalité , le problème est que toutes ces ambassades et consulats sont en fait des centres de placement où tu trouveras tout sauf des diplomates, je veux dire les fonctionnaires des affaires étrangères. en effet 80% du personnel dans ces ambassades et consulats sont venus d’ailleurs. Cela est facile a vérifier; DE QUELLE DIPLOMATIE PARLE T ON FINALEMENT?????????
    Si les travailleurs même des affaires étrangères ne revendiquent pas leurs droits ce n est pas la peine de s”apitoyer sur leur sort

    • Nous n’avons pas besoin de diplomates qui vivent de cacahouettes et de Coca-Cola, nous disons oui a la concentration et oui a la diplomatie pour les interests superieurs du Mali.

  5. Maninka, tu as raison il faut rationaliser, fermer l’Ambassade du Mali a Paris est une tres bonne decision, la garder ouverte a Bruxelle (Union Europeene), New Delhi, Washington, Ottawa, Bejing, Tokyo, Abuja (la CEDEAO), Ligue Arabe, Addis (Union Africaine), Arusha (East-African Community), Libreville (Central African Community) et au SADC (Southern African COmmuntiy) est une tres bonne idee, il faut faire la diplomatie de l’interet superieur de la nation Malienne. Le Mali n’as pas besoin de plus 10 a 12 Ambassades au monde.

  6. C’est dommage pour la pauvre Kamissa CAMARA qui se retrouve dans une situation antérieure à sa prise de fonction. Ces hommes et femmes de ces ambassades savent que les nominations se font dans ce ministère en fonction de ses relations avec la famille présidentielle, ils sont tous là parce qu’ils sont affiliés directement ou indirectement à la famille présidentielle, aucune capacité ne peut faire émerger un malien dans ce ministère. Donc que le personnel sache que leur cri est très peu entendu par les maliens sans voie, le citoyen lambda qui ne peut avoir aucune place dans ce ministère appartenant à IBK et entourage direct, les plus nantis du pouvoir actuellement en place. Aussi, si IBK et son PM veulent aider la jeune ministre, ils devraient prendre des garde-fous aussitôt après sa nomination à ce poste en septembre 2018, mais ils ont préféré laisser cette jeune dame aux mains de dinosaures du pouvoir. Quelque soit sa force morale et intellectuelle, elle s’en sortira difficilement car le terrain est totalement miné dans un espace qui est loin et très loin de l’axe de la normale.

  7. C’est tout simplement le manque de ressources pour faire face aux dépenses incompressibles des ambassades et consulats, le Mali n’a pas les moyens de ses ambitions en matière de diplomatie.

  8. Ces gens comprendront que se rallier avec le syndicat de la maison centrale, le Ministère des Affaires étrangères est la meilleure des choses. Ils se rendent compte enfin qu’il ne suffit pas d’être nommé dans une mission diplomatique, pour voir la fin de ses problèmes. Bien au contraire, on est plus exposé lorsque ton pays te lâche étant à l’extérieur.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here