Tiébélé Dramé: les relations France-Mali «cimentées par le sang des jeunes Français»

5

Tiébilé Dramé a été dépêché en urgence, vendredi, par le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, suite aux propos polémiques tenus, mercredi, par l’ambassadeur du Mali en France. Après avoir été reçu par plusieurs hauts responsables de l’Etat, il a rencontré le président Macron.

Au cours d’une audition au Sénat mercredi, l’ambassadeur du Mali avait accusé les soldats français de la Légion étrangère d’avoir un comportement déplacé dans les quartiers interlopes de Bamako. Paris a aussitôt démenti. Dès jeudi, Bamako a décidé de rappeler cet ambassadeur pour « consultations » et donc de dépêcher son ministre des Affaires étrangères pour calmer les tensions.

Vendredi, Tiébilé Dramé a donc rencontré, entre autres, le président du Sénat, la ministre française des Armées et le ministre français des Affaires étrangères. Il a également été reçu par le président Macron, à qui il a remis un message de son homologue Ibrahim Boubacar Keïta.

« Le message était simple, nous explique Tiébélé Dramé, joint au téléphone par Florence Morice. Il n’y a pas de nuages qui planent sur les relations maliano-françaises. Ces relations sont de vieilles relations, qui ont été singulièrement cimentées, ces dernières années, par le sang des jeunes Français, versé pour la liberté du Mali.

De Damien Boiteux [Le lieutenant Damien Boiteux est décédé au premier jour de l’intervention française au Mali en janvier 2013, NDLR],à Pierre Bockel [le lieuteenant Pierre Bockel, tué en décembre 2019, NDLR] , le Mali est reconnaissant vis-à-vis de la France pour les actes posés en faveur de la liberté de notre pays. Notre peuple ne saurait l’oublier ».

RFI : cela veut dire que l’incident provoqué par les propos de votre ambassadeur à Paris est clos ?

« Bien entendu. Le président de la République française l’a dit très clairement, au moment où je lui ai transmis un message de son homologue malien : ce qui est important aujourd’hui, c’est la cohésion entre les pays qui sont ensemble sur la ligne de front contre le terrorisme ».

Source: rfi.fr

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Tiébélé Dramé: les relations France-Mali «cimentées par le sang des jeunes Français», oui très cher Ministre, mais cette relation avant, pendant et après la colonisation a eu raison de la vie de millions de maliens innocents qui ne savaient même pas ce qui se passait, c’est dommage et regrettable avec cette relation dans laquelle la vérité ne se dit pas, pauvre Toumani Djimé DIALLO a fait les frais en voulant dire cette vérité qui blesse les blancs, nous sommes totalement sidérés.

  2. “cimentées par le sang des jeunes Français”

    un ciment fabriqué par les armes françaises qui ont détruit la libye et melangé au sang de millier d’africains mort en libye, mali, niger, burkina … à cause de la dominaSSion blanche franSSaise …

    Le mali va se réveiller trop tard pour virer la franSS, comme au rwanda !!!

  3. les relations France-Mali «cimentées par le sang des jeunes Français
    les relations Mali-France «bétonnées par le sang des jeunes malien à Ag alhock et ……!!!
    les relations Mali-France «bien humidifié crépi bloque et empêche le mali de rentré à Kdal !!!

  4. DANFAGA: L’ INFLUENCE FRANCAISE EN FAIT N’ EST QU’ UN VIRUS DANS LA TETE DE CERTAINS NEGRES LARBINS CONGÉNITAUX.

    RIRES….! JE PETE DE RIRES…! MDR….!

    QUE ATTENDRE D’ UN IBK , CITOYEN FRANCAIS MUNI D’ UN PASSEPORT FRANCAIS, ET ÉLU PAR DES MALIENS IGNORANTS…

    OUI, IBK EST CITOYEN FRANCAIS, ET IL N’ EST PAS LE SEUL Á L’ ETRE AU SOMMET DU PSEUDO-ÉTAT MALIEN…

    CHERCHEZ Á LE SAVOIR…!!

    SACHEZ-LE AUSSI , SEUL «le sang des jeunes Français» COMPTE POUR IBK ET SA SUITE.

    LE SANG VERSÉ DES DIZAINES DE MILLIERS DE MALIENS NE COMPTE PAS

    LES DJIHADISTES QUI SE “DIRIGEAIENT” VERS KONNA, AU NORD DE MOPTI, FURENT LA RAISON DE L’ INTERVENTION FRANCAISE “SERVAL” AU MALI.

    AU MOINS C’ EST LA VERSION OFFICIELLE DE CEUX QUI ONT TOUJOURS MENTI.

    AUJOURD’ HUI, 8 ANS APRES KONNA, LES DJIHADISTES SONT Á 500 KM AU SUD DE KONNA, DONC DE 500 KM PLUS PROCHES DE BAMAKO, AUX PORTES DE SÉGOU, SOUS LE NEZ ET LA BARBE DE BARKHANE+MINUSMA….!!!

    JE PETE DE RIRES…! MDR….!

    COMMENT LES MALIENS SE LAISSENT INFANTILISER PAR LA FRANCE ET SES LABINS ENDOGENES….????

    JE REPETE : SI LES DJIHADISTES SONT Á SÉGOU, ALORS, ILS SONT DE 500 KM PLUS PROCHES DE BAMAKO, QU’ ILS NE L’ ÉTAIENT EN 2012, Á KONNA.

    VOYEZ-VOUS, CHERS MALIENS, IL Y A EU GROS-GROS MENSONGE SUR KONNA :

    – LA QUESTION NE SE POSE PAS QU’ IL AIT EU KONNA OU NON, MAIS JUSTEMENT QUI, QUELLES FORCES ÉTAIENT FACE AUX FAMAS ???

    AVEC LE RECUL DU TEMPS, IL DEVIENT ÉVIDENT QUE :

    1 – DES MERCÉNAIRES EUROPÉENS ÉTAIENT PRÉSENTS COMME STRATEGES,
    PLANIFICATEURS, ET COMMANDANTS OPÉRATIONNELS DES ACTIONS MILITAIRES.

    2 – LE NOMBRE DE COMBATTANTS ÉTAIT LARGEMENT INFÉRIEUR AU NOMBRE DÉCLARÉ,
    PRES DU DIZIEME.

    CONCLUSION:

    – KONNA ÉTAIT PLUS DE LA COMM POUR LA FRANCE- LE RÉSULTAT EST LÁ, SOUX NOS
    YEUX.

    – Á QUAND LA FIN DU SOMMEIL MORTEL DES MALIENS….???

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here