Vers un dénouement heureux de la crise diplomatique Mali-Bénin : Nouhoum Maiga, Consul général du Mali mis en liberté provisoire contre paiement d’une caution de 5 millions de FCFA

3

L’arrestation du Consul général du Mali au Bénin, Nouhoum MAIGA, par les autorités béninoises  au mépris de l’immunité diplomatique dont il est censé jouir, avait fait  couler beaucoup d’encres et de salives. Mais il a bénéficié d’une liberté provisoire, le mardi 11août dernier,  à l’issue de l’audience publique après  payement d’une caution de 5millions de FCFA.

La deuxième audience est prévue pour le 5octobre prochain. Il serait arrêté  pour escroquerie, faux et usage de faux par le parquet de Cotonou en République du Bénin. La nomination de Nouhoum MAIGA avait été contestée par la communauté malienne résident au Bénin. Pour mémoire, il avait été nommé par Tiébilé DRAME, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale comme consul général honoraire du Mali dans ce pays frère.

La communauté malienne du Bénin avait alors contesté, protesté et dénoncé que le nominé n’a pas les qualités, les vertus, bref qu’il n’a pas le profil de l’emploi. Nouhoum ne jouit pas d’une bonne réputation avait prévenu la majorité des Maliens et cette arrestation le prouve à suffisance. Tiébilé DRAME qui n’a assurément pas eu les mains libres pour prendre sa décision, vient de ternir l’image du Mali à l’étranger. Quelle honte ! C’est malheureusement le cas dans ce pays. Rarement, sous ce régime, il y a eu l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. La réputation du Mali vient de prendre encore un coup. Quelle humiliation à l’étranger ! Les autorités maliennes doivent respecter la communauté malienne à l’extérieur. Des nominations qui sont faites sur la base de l’affinité, de l’appartenance religieuse, ethnique, raciale ou politique. Il a sans doute voulu se servir de son immunité pour poser des actes qui tranchent avec la loi à l’instar de cette flopée peu recommandable de voleurs et d’escrocs, abusivement dénommés honorables, qui se fondent dans les partis de la majorité présidentielle pour se faire élire députés, couverts par l’immunité parlementaire. Tiébilé n’a pas écouté les avis de la communauté malienne au Bénin. Elle avait véhément dénoncé ce choix car, ce mec n’est pas l’homme de la situation et il n’a pas une moralité conséquente pour pouvoir défendre les intérêts de la diaspora malienne. Le ministre n’a pas pris en compte les cris de cœur de la diaspora. Comment la diplomatie malienne et donc le pays peut se faire respecter quand il est représenté par des gens qui ne se respectent pas.

Tiébilé DRAME doit s’expliquer et présenter des excuses publiques à la nation malienne

Koladji  DIALLO

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi raconter toutes ces histoires sans dire précisément les faits qui lui sont reprochés ? L’homme qu’il faut à la place qu’il faut, ça aussi et surtout les journalistes au Mali

  2. Le Mali va du mal en pire.C’est pourquoi un changement s’impose.
    Mais qu’est ce que le Benin reproche exactement a Mr Maiga?
    A-t-il tue quelqu’un?
    Sinon un consul general est couvert par l’imunite diplomatique.
    Certes en Afrique on marche sur le droit international.
    Comme au Congo Brazza ces ouest Africains arrives a l’aeroport avec visas delivres par l’ambassade du Congo dans leur pays se font quand meme menottes, enchaines et brutalises.Par pur plaisir des policiers.
    Je me suis dit quel crime ils ont commis?
    Meme les blans ne font pas cela aux noirs.

    • On appelle ca du NOIR sur NOIR et si tu regardes dans notre histoire tu trouveras la source avec la traite des Nors et la colonisation et dans notre present tu voies notre incapacite de s’unir et de former des pays ou ensembles regionaux forts. Quand a Maiga qui a ete nomme par Tieblen le Petit-Mosnieur de Boua et le monsieur France-Afrique d’ATT, rien de surprenant il est comme son patron, il vole des que possible.

Répondre à Seydou Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here