Djiguiba Keita dit PPR, président du Collectif de Défense des Acquis Démocratiques : « L’arrestation de Dr Mariko par Choguël est une insulte envers le mouvement démocratique… »

3

Les membres du Collectif de Défense des Acquis Démocratiques (COFED-AD), mis en place après l’arrestation de Dr. Oumar Mariko, ont animé une conférence de presse, le samedi 18 décembre 2021, à la radio Kayira. Cette conférence avait pour but de présenter au public, le collectif, ses  actions futures en faveur de la libération de Dr. Oumar Mariko et tous les autres Maliens privés arbitrairement de leurs libertés. Ils ont, en plus, évoqué les acquis du mouvement démocratique qui a permis de faire chuter le régime dictatorial du général Moussa Traoré et de poser les jalons d’un Mali démocratique. Ils ont enfin demandé à Assimi Goïta, président de la transition, « de ne pas se laisser embobiner par son premier ministre dont l’objectif n’est autre que d’essayer de falsifier l’histoire du Mali ».

« Choguel kokalla et feu Moussa Traoré sont les grands bénéficiaires du mouvement démocratique, et est mal placé pour enfermer un des acteurs majeurs de ce mouvement qu’est Dr. Mariko. Cette arrestation de Dr. Mariko par Choguel est une insulte envers le mouvement démocratique et le collectif mettra tout en œuvre pour sa libération dans les prochains jours. Dès demain, nous entamerons des démarches pour qu’un tel acte ne se reproduise plus… », a martelé le président du Collectif de Défense des Acquis Démocratiques (COFED-AD).

Selon lui, s’ils croisent les doigts et ne bronchent pas devant un tel acte indécent envers les acteurs du mouvement démocratique, ils goutteront tous à la case prison pour leur opinion. L’ancien ministre, Djiguiba Keïta, a signalé que les propos tenus par Dr. Choguel Kokalla Maïga est une insulte envers les martyrs du 26 Mars 1991, ainsi que tous les autres victimes du mouvement démocratique. « Notre combat est de libérer Dr. Oumar Mariko, ainsi que tous les autres Maliens qui ont été privés arbitrairement de leur liberté. Mariko est un acteur majeur du mouvement démocratique et son arrestation de la sorte est une insulte envers nous. Nous le condamnons et demandons sa libération  pour apaiser le climat social», a-t-il lancé.

Bakary Mariko, ancien secrétaire général de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali et membre du collectif, a révélé que Dr. Mariko a toujours été un défenseur  de la cause des militaires du Mali. C’est Mariko qui a défendu, selon lui,  les FAMA sur toutes les tribunes du monde et a milité pour leur équipement en armement afin de faire face aux défis sécuritaires.

A ses dires, la rupture entre Mariko et les militaires est due au fait qu’il a osé leur dire que Wagner n’est pas la solution et que c’est à l’armée malienne d’assurer la défense des Maliens. « Si les Français nous empêchent d’entrer à Kidal, qui nous empêche de libérer Farabougou et autres localités du Mali entre les mains des groupes djihadistes ?  Le Mali a toléré à ceux qui ont égorgé nos militaires à Aguelhoc et qu’est ce qui empêche ce Mali de libérer Dr. Oumar Mariko qui n’a fait que répondre aux propos choquants de Choguel », a-t-il souligné, avant d’annoncer que le processus est en cours et qu’ils porterons plainte contre Choguel à cause des propos malsains envers les martyrs du 21 Mars 1991. Bakary Mariko a, dans ses propos, fait ressortir les multiples acquis du mouvement démocratique depuis la chute du régime dictatoriale du général Moussa Traoré. Il a indiqué que quiconque osera s’attaquer à un des fondements du mouvement démocratique les trouvera sur leur chemin.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Qu’est ce que votre démocratie à servi au Mali? Fait le bilan toi-même Djiguiba KEITA. Moi le Baron, à ta place je me tairai à jamais, et je ne serai pas fier de parler de démocratie. Bande de voleurs, saboteurs, corrompus…J’en passe.

  2. Oui PPR vous avez parfaitement raison, mais ne perdez pas de vue que le mouvement démocratique a laissé reproduire l’ancien système en acceptant de se servir copieusement à la soupe de cette période dite démocratique. Avec ça comment voulez-vous avoir le respect des maliens qui n’ont pas participé à la gouvernance de cette période. Alpha et ses acolytes se sont tellement moqués des maliens du bas peuple que tout conseil à leur égard était considéré comme une aigreur des conseillers, aujourd’hui nous n’avons que nos yeux pour pleurer, vous du mouvement démocratique et nous du bas peuple (qui s’était beaucoup inquiété à cette époque), aujourd’hui nous sommes tous dans la merde. Alpha et ses hommes ont triché, menti, trahi, trompé à leur peuple et aujourd’hui notre espace est devenu une aire de non droit et c’est regrettable. On verra comment allez-vous manger les milliards que vous avez détourné à cette époque.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here