Du mouvement « Ko-Koura » à « Nouvel Horizon – Faso Jo Sira » : La master class de Cheick Oumar Diallo

0

Devenu un mouvement à problème depuis sa démission du parti ADP-Maliba, COD a annoncé le changement du nom du mouvement « Ko-Koura » en « Nouvel Horizon – Faso Jo Sira ». comme le nom, le logo a également subi une modification. Ce qui met un terme à la polémique et déjoue la procédure judiciaire qui se dessinait autour de la paternité du mouvement sur fond de guéguerre en  perspective pour la paternité de Kokoura.

C’était le samedi dernier à l’ancienne CRES située sur la colline de Badalabougou et au détour de la cérémonie d’adhésion au mouvement de près d’une centaine de leaders politiques, de dirigeants associatifs et de leaders d’opinion de la Commune 5 du District de Bamako. En effet, depuis sans démission de son ancienne famille politique, la direction de l’ADP-Maliba et les partisans de COD se disputent âprement la paternité du mouvement « Ko-Koura » créé en 2017 pour porter la candidature d’Aliou Boubacar Diallo en 2018. «Les dirigeants de ADP-Mali espèrent nous faire perdre notre temps dans une bataille juridique qui n’a aucun sens si ce n’est de flatter l’orgueil de ces habitués des procédures», a indiqué COD au sujet de la battaille pour la paternité du nom du Mouvement.

Visiblement inspiré par l’ex Président ivoirien, Laurent Gbagbo, l’ancien secrétaire général de l’ADP-Maliba en Commune V a tout simplement décidé de renoncer au mouvement « Ko-Koura ». « Que ceux qui se battent pour un nom le prennent… qu’ils gardent leurs deux clubs de soutien, le parti et l’autre nom, tandis que nous allons nous concentrer sur l’essentiel qu’est la défense du Mali et de nos idéaux», a-t-il martelé, avant d’annoncer le changement de nom et de logo de son mouvement en ces termes : «A compter de ce jour, nous ne nous appellerons plus « Ko Koura» mais « Mouvement Nouvel Horizon – Faso Jo Sira ». Et d’ajouter au passage que cette décision tourne définitivement la page du passé. Pour lui, ce qui l’unit à ses camarades également démissionnaires du parti ADP-Maliba n’est pas le nom du mouvement mais son esprit et les convictions qu’ils partagent. Il dit laisser ainsi l’enveloppe «Ko-Koura» à ADP-Maliba tout en gardant le contenu.

Annonçant les couleurs, COD dira aussi que son mouvement nouvelle version se donne comme mission de tracer un «nouvel horizon pour le Mali» en s’érigeant, dit-il, en obstacle devant la mauvaise gouvernance et la corruption et s’opposant à la tendance de certains partis politiques qui fonctionnent plus pour défendre un homme que le pays.

S’adressant aux nouveaux adhérents, COD les assurés qu’ils ont rejoint «une équipe composée d’hommes et de femmes de conviction…un mouvement qui se battra sans calculs et avec énergie pour porter la voix des sans voix»

Sur le bilan du mouvement « Ko-Koura », il se réjouit d’avoir pris part aux marches patriotiques pour défendre la Constitution et l’armée. Durant plusieurs années, selon COD, son mouvement a parcouru des kilomètres pour porter le message du changement, organiser des activités culturelles, sociales et de formation professionnelle pour aider les jeunes et les femmes.

Le démissionnaire de luxe, COD est revenu également sur les motivations de son départ d’une formation qu’il dit avoir porté au firmament. Selon lui, en lieu place de la droiture, de la justice, de l’honnêteté et du patriotisme, ses attentes en s’engageant en politique n’ont rencontré que mépris, dédain et méchancetés gratuites.

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here