Ex-ministre d’IBK : Bocar Moussa Diarra dévoile un “système corrompu et irrespectueux du peuple”

8

Au lancement de son mouvement politique dénommé Alliance Kayira 2018, l’ancien ministre de la Fonction publique et de l’Education du président IBK n’a pas emprunté mille chemins pour déshabiller sa gestion. Bocar Moussa Diarra puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fait un diagnostic terrible du régime de son ancien patron. Pour Bocar Moussa Diarra, le système est corrompu et irrespectueux du peuple, malgré tout il s’évertue à infantiliser par des incantations stériles et démagogiques.

Avant de présenter officiellement le candidat de l’”Alliance Kayira 2018″ à l’élection présidentielle de la même année, Bocar Moussa Diarra a cru utile de dresser un diagnostic de la gouvernance d’IBK. “L’analyse profonde de la situation actuelle de notre pays nous a amené à un diagnostic terrible et terrifiant”, a déclaré l’ex-ministre d’IBK.

Pour le président de l’Alliance, le plus urgent aujourd’hui est d’arrêter cette descente aux enfers et l’enlisement inexorable auquel est en proie le Mali et qui plonge chaque jour les Maliens dans le désespoir.

Comme palliatif, Bocar Moussa Diarra dira que l’”Alliance Kayira” se propose d’endiguer ce péril entretenu par un système corrompu et irrespectueux du peuple qu’il s’évertue à infantiliser par des incantations stériles et démagogiques. “Le Mali a besoin d’une reprise en mains et d’un leadership de type nouveau, compétent, patriote et vertueux”, a-t-il souhaité.

Il ajoutera que dans cette perspective, l’”Alliance Kayira” a décidé de soutenir la candidature à l’élection présidentielle de 2018 d’un homme aux qualités exceptionnelles qui remplit les critères les plus pertinents pour les fonctions du leader dont le Mali a besoin pour se réhabiliter et s’assumer dans l’honneur.

“Dr. Hamadoun Touré est un homme compétent, neuf, propre, brillant homme de sciences, éminent spécialiste en télécommunications de renommée internationale”,  a-t-il fait valoir. Avant de s’en presser à mettre en garde ceux qui s’apprêtent à mettre en avant l’absence physique du candidat hors du pays comme faiblesse. “Nous pensons qu’à cause de l’échec de ceux qui étaient là que le Mali appelle au secours un de ses fils d’ailleurs”, clarifiera-t-il.

Il a aussi rappelé que la virginité politique de Dr. Touré ne doit pas être perçue comme un défi mais un avantage. “Il est clair et patent pour tous les Maliens qu’avoir été chef de parti politique, ministre, Premier ministre, député et président de l’Assemblée nationale ne font pas un bon président”, a encore précisé l’ancien ministre d’IBK qui ne cesse de “clasher” son ancien “employeur”.

Il a appelé la classe politique à s’engager très rapidement afin de mettre en place une entente patriotique pour imposer par des moyens démocratiques l’alternance politique dès la prochaine présidentielle.

Oumar B. Sidibé

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Bocar le seul marigot dans lequel tu n’avais pas encore pêché est celui là. Le tocsin pour toi vient de retentir.
    Après avoir, de façon fracassante, jeté le discrédit sur le parti (l’UM-RDA) à qui il doit tout, l’enfant ou si vous le voulez le renégat de Tonka vient de mettre fin à sa souffrance qui perdurait depuis maintenant des mois. Oui il meurt aujourd’hui de son ambition démesurée et à son penchant naturel à la traitrise lui qui est parti de rien pour son ascension ( cursus universitaire: DEF plus 4 à l’I.N.A. section peinture 1971-1975 .)
    N’eut été sa courtisanerie au sein de son parti rien le prédisposait à une fonction ministérielle. Ayant de la hauteur aujourd’hui il va jusqu’à mépriser les siens, quelle honte! Mais puisque le ridicule n’est plus mortel au Mali nous ne pouvons que lui souhaiter bon vent.

  2. comrades it is always to our benefit to be given accurate evaluations information on conditions. When a competent person from within a group bearing detail knowledge of what should be, what could be plus what be give account of conditions including failures plus successes we should closely scrutinize that information relevance to living conditions. Mr. Moussa Diarra appear at least honest in his revelations plus should be encouraged to continue giving such revelations inclusive of comments that share knowledge on beneficial conditions that could plus should be bought about under total circumstance.
    Mr. Moussa Diarra appear to proof not all elder citizens of Mali are trapped in the illusion of greatness of poverty plus backwardness which Mali existed within decades ago being great. Instead Mr. Moussa Diarra know leaders must make changes in Mali that soon plus in a lasting fashion accommodate need of young adults or all will soon be loss. There should be a place of importance for a senior person who will timely plus fittingly allow himself to evolve to needs of today’s Mali thus desert backwardness of past decades that whether we are willing to admit it or not bought a mighty Buntu Mandingo people down but we may rise again plus do it quickly while taking our fellow Buntu brothers plus sisters of ladder of Living Well with us.

    MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI 2018.

    Very much sincere, Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  3. Katogo c’est vrai ce que vous avez dit. Il faut se débarrasser de ce Mr ibk et sa famille de l’arrogance.

  4. Degage toi un grand hypocrite et malhonet.
    J’aller te respecte si tu avais rendu la demission de la gouvernance ibk au moment que tu est ete ministre.
    Mais pourquoi aller critique la gouvernance apred avoir etre lomoge?
    Voila pourquoi les politiciens maliens sont unconcients,hypocrites et malhonets.
    Un vrais politiciens nest critique pas en dehor de gouvernance.
    Toi Diarra comne un examplaire..
    Est ceque un president peux donne une poste ministeriel a chaque malien?
    Comment cree millions des parties sur la base d’egoisme? Il y as til autre partie au Mali sauf ADEMA? Tout les parties politique au Mali sont des decendent d’ADEMA raison pour la quelle il y a aucun partie politique malien avec une vision developemental ou strategique programe.
    Quand ils gagne pas dan la majorite ils aller cree une partie bidon.
    Honte pour vous

  5. oui mais pourquoi n a t il pas démissionner immédiatement depuis le moment où il a découvert ce système qui met en péril le mali , c ‘est pas crédible honte a vous , vous et ibk boubeye , idrissa tieman tous corrompus , et vous êtes de la merde

  6. Bonjour à tous
    tout d’abord, mes vœux de bonheur pour tous les Maliens et paix à l’échelle mondiale. Je crois à mon humble avis que Mr Touré s’est mis le doigt dans l’œil, dans la mesure où il accepte une telle candidature. On peut pas faire du neuf avec du vieux. Il n’aurait du pas accepter de travailler avec ces vieux. Avec un peu de recul, Mr Bocar aurait cherché un autre candidat et mieux il devrait remuer sa langue plusieurs fois avant de tenir un discours aussi malvenu qu’indigne d’un homme de son rang. Je m’explique, Mr Bocar est comptable du bilan macabre du mandat d’IBK. Il a été ministre, et un membre de son parti siège toujours au gouvernement, même si, aujourd’hui, il veut changer de chemise politique pour embrouiller les Maliens en faisant du neuf avec le vieux. A sa place, je m’assumerai et je ferrai mon harakiri.
    Salam

  7. Oui maintenant que sa femme est ministre il peut dire ce qu’il veut même si c’est vrai, IBK a trahi le peuple malien par le comportement de sa famille et belle famille avec leur arrogance. Il est temps que les Maliens ouvrent les yeux et se séparent de c e président.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here