Gouvernement Choguel Maïga : Six femmes rejoignent le bateau de la transition

0

Dans le gouvernement du Premier ministre de la transition Choguel Kokalla Maïga cinq départements et un ministère délégué sont confiés aux femmes contre quatre dans le premier attelage de son prédécesseur.

Transports et des infrastructures, Education nationale, Santé, Travail et Fonction publique, Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et Réformes politiques et Institutionnelles.  Des départements clés qui seront conduits, durant cette période de transition, par des femmes.

Même s’il n’a pas atteint le quota de 30 % fixé par la loi 052 du 18 décembre 2015, le nouvel attelage de Choguel Kokalla Maïga a fait un peu plus mieux que le premier gouvernement de Moctar Ouane où les femmes avaient 4 des 25 postes ministériels.

C’est désormais l’ingénieure en génie civil, option bâtiment et travaux publics et l’ancienne directrice de la formation professionnelle, Mme Dembéle Madina Sissoko qui occupe le ministère des Transports et des Infrastructures.

L’Education nationale revient à la Secrétaire générale de la Centrale démocratique des travailleurs du Mali (CDTM), Mme Sidibé Dédéou Ousmane, précédemment directrice des Affaires juridiques et du Contentieux de l’Institut national de Prévoyance sociale (INPS).

Le secteur de la Sécurité sociale et de la Santé est confié à l’ancienne directrice générale de la Caisse malienne de la Sécurité sociale (CMSS), Mme Diéminatou Sangaré remplace Dr. Fanta Siby, au poste du ministère de la Santé et du Développement social.

Celui du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social est tenu par Mme Diawara Aoua Paul Diallo, l’ancienne analyse au programme Pnud au Mali.

La nouvelle locatrice du département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille est l’Inspectrice de sécurité sociale à la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam), Mme Wadidié Founè Coulibaly. A 38 ans, est la plus jeune du gouvernement.

Mme Fatoumata Sékou Dicko, procureure de la République près le tribunal de grande instance de la Commune I du district de Bamako au moment de sa nomination, occupe désormais le poste de ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et Institutionnelles.

A noter que dans le nouveau gouvernement de Choguel Koballa Maïga, les quatre femmes de l’équipe de Moctar Ouane I n’ont pas été reconduites.

Il s’agit notamment des ministres : de la Culture, de l’artisanat et du Tourisme culturel, Mme Kadiatou Konaré, de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, de l’Environnement, de l’assainissement et du Développement durable, Mme Bernadette Keïta et de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la Famille, Mme Bintou Founé Samaké.

Kadiatou Mouyi Doumbia

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here