Imam Mahamoud Dicko : Promesse d’une marche pacifique aujourd’hui

3

Mot d’ordre maintenu Démission du président de la République mais avec une marche pacifique sans casse ni violence, telle est la promesse faite par Imam Mahamoud Dicko, parrain de la Coordination des Associations, Mouvements et Sympathisants des idéaux de Mahamoud Dicko (Cmas-Dicko) avant-hier au siège de parti à Magnambougou.

 Pour cause du deuil national décrété à la suite de la mort de plusieurs de nos FAMa dans l’attaque de Bouki-Wèrè, et le début d’exécution entamé par le président IBK dans son discours du dimanche passé, des doutes planaient sur le maintien de la marche du 19 juin. L’équivoque fut levée par le parrain de la Cmas, Imam Dicko lors d’une conférence. La marche est maintenue “mais elle est pacifique et non violente”, a promis Imam Dicko en face de plusieurs hommes de presse.

Imam Dicko a aussi promis une séance de prière pour le repos éternel des FAMa tombées sur le champ de l’honneur à Bouki-Wèrè et autres. Le guide s’est grandement indigné de ces actes criminels qui ne cessent de faire des victimes chez nos forces de Sécurité. Imam Dicko reste confiant en nos FAMa et estime que nos militaires restent abattus par la mauvaise gestion et la corruption dans les achats d’armements et autres. Un sort que l’Imam a fortement décrié et juge que “le Mali ne mérite pas ce sort”.

Dans son discours, le parrain de la Cmas a tenu plusieurs promesses dont entre autres “nous acceptons le dialogue et nous ne détruirons pas notre pays et nous n’accepterons pas qu’il soit détruit devant nous”. Il a aussi invité le président IBK à écouter son peuple, car pour lui, “une main tendue” signifie déjà un président loin de son peuple.

Pour clore, M. Dicko a invité les responsables politiques du Mali à interroger le génie malien pour la résolution des crises au Centre. A l’en croire, le Mali est une grande nation et a un vaillant peuple. Dicko reste ouvert au dialogue, a-t-il répété plusieurs avant d’inviter à sortir le vendredi prochain sur la Place de l’indépendance, “sortons massivement dans la discipline et sans violence”.

Koureichy Cissé

 

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. > Encore une grosse déculottée de trop pour Dit-Con et compagnie, comme un coup de marteau sur vos couilles.
    > Vive SE-IBK jusqu’au lundi 4 septembre 2023, à 11 heures TU, de gré ou de force !
    > Ainsi nous, les Maliens authentiques, avons scellé le destin des maudits renégats …
    > Dingues !

    • Ce n’est pas Dicko qu’il faut condamner mais la presse ( beaucoup d’entre eux ) qui amplifie la moindre action de ces farfelus ; Pour des dizaines ou même milliers de maliens , ils disent que le peuple maliens s’est exprimé en oubliant que le Mali ce sont 20 millions d’ames .
      Au lieu de se rassembler tous les jours si vous faisiez un effort pour votre pays ce serait merveilleux .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here