Législatives : Karim, le second tour

1

Jamais simple candidature à des élections législatives n’a fait couler autant de salives et d’encres. Toute la Commune II, finalement, bat campagne pour Karim.

Qu’on me calomnie, qu’on dise tout de moi, pourvu que l’on parle de moi!, disait Jean François Marmontel, un philosophe Français, contemporain de Voltaire. Finalement, le constat en Commune II, là où Karim Kéita est candidat, est qu’il semble être le seul candidat. Ses déclarations sont relayées, scrutées, commentées. Tous ceux qui veulent montrer leurs ressentiments se disent contre lui.

L’effet qui risque de se produire est que, pour ceux qui ne le savent pas, en Commune II, on ne parle que de Karim. Il semble être le seul candidat. Que l’on soit intéressé ou pas, au fait ou pas, tout le monde sait que Karim est candidat pour un second mandat à l’Assemblée nationale, dans sa circonscription électorale de la Commune II du District.

On est d’ailleurs surpris, malgré les déclarations incendiaires, malgré les mobilisations annoncées pour lui faire barrage, on est étonné de voir tant de monde à ses meetings. Sans le savoir, ou en tout cas, sans le vouloir, en Commune II, tout le monde bat campagne pour Karim.

L’heure de vérité n’est pas loin, mais, déjà, les lignes bougent, puisque les familles fondatrices de Bamako semblent se réconcilier avec lui et semblent avoir fini par lui renouveler leur confiance.

Alexis Kalambry

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Je ne connais pas Karim, mais après toute les accusations contre lui si la population de la commune 2 se mobilise pour l’ecouter c’est que tous ce qui a ete dit est faux. Comment peut on tuer ton fils, frère, et ami et tu change d’idee si vite. Le MALI que nous avons connu ,etait un pays des homes de parole. Comment les Toure et tout ceux qui sont lier a eux peuvent changer d’idee en un rien de temps. Si c’est a cause de l’argent, Karim ne pourra jamais les donner ce qu’ils n’ont pas eu toute leur vie. Si jamais il passe a ces elections c’est que leur conscience a ete acheter. Choisir quelqu’un pour qu’il te represente , c’est comme si c’est toi meme qui est a l’assemblee. On peu etre pauvre mais digne de sa parole. nous vivons un temps terrible sous IBK sa famille et amis. reveillons nous. Nous somme un people fier. Fier de notre culture, nos coutumes et surtout honnete. Le Mali est un pays formidable et il est entrain d’aller a la derive a cause d’une seule famille. Ou sont est notre courage et notre integrite. Regardez ce qui se passé actuellement pour les enseignants? Nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui grace a eux. Politiciens, docteurs, profeseurs.ingenieurs, deputes et presidents. Apart quelques un, regarder tous ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui ont beneficier de l’education public. C’est le Mali qui a payer pour les etudes mais c’est eux qui sont les pire ennemis du Mali. L’avenir d’un pays c’est son education. Comment peut on aller de l’avance sans education? Notre avenir c’est notre jeunesse, nos enfants. Laissons les haine individual et unissons nous contre l’injustice. Le pauvre deviant de plus en plus pauvre et le riche de plus en plus riche. Il faut que nou ayons un reveil de conscience. Personne ne viendra faire le Mali pour nous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here