Mahamadou Diouara, chef de la Mission d’Appui à la Réconciliation Nationale : «Il faut que les Maliens protègent les Maliens…»

2

Le vendredi 30 avril 2021, la Mission d’Appui à la Réconciliation Nationale (MARN) a procédé, à Bamako, à une rencontre d’information et d’échange avec les Médias sur la vision de la MARN à travers son Schéma Directeur. L’un des objectifs de cette rencontre était d’entretenir et améliorer les relations entre la MARN et les médias en tant que premiers acteurs de facilitation de la mission de réconciliation. Au cours de ladite rencontre, le chef de la MARN, Mahamadou Diouara, a prôné la réconciliation au Mali. «Il faut que les Maliens protègent les Maliens…», a-t-il dit.

Selon le chef de la Mission d’Appui à la Réconciliation Nationale, Mahamadou Diouara, les médias ont un rôle considérable à jouer dans la résolution des crises répétées que connait le Mali depuis plusieurs années. Avant d’ajouter que la rencontre a pour objectif de présenter la vision de la MARN aux Médias publics et privés à travers son Schéma Directeur. Il s’agit de manière plus spécifiques, ajoute-t-il, d’échanger avec les médias sur le mandat, la mission, ainsi que le Schéma Directeur de la MARN pour une meilleure compréhension de sa mission ; de  présenter les activités de la MARN aux professionnels des médias ; d’entretenir et améliorer les relations entre la MARN et les médias en tant que premiers acteurs de facilitation de la mission de réconciliation. Pour lui, il y a trois grands problèmes auxquels le Mali est confronté, à savoir : la crise au nord du pays, la crise au centre du pays et la tempête ou du moins la situation d’esclavage dans la région de Kayes. Il a fait savoir que la vision des plus hautes autorités du Mali, à travers le Ministère de la Réconciliation nationale et partant de là, la Mission d’appui à la réconciliation nationale, est de construire une fondation solide pour un vivre ensemble harmonieux au Mali dans la reconnaissance et l’acceptation des différences et de la diversité. En outre, il s’est beaucoup appesanti sur le schéma directeur de la MARN 2021-2025.

A ses dires, ce schéma directeur est focalisé sur 7 axes d’interventions à savoir : Promouvoir la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale ; Soutenir la prévention et la gestion des conflits ; Renforcer les capacités de pilotage et de suivi du processus de réconciliation nationale et de la cohésion sociale ; Education, Culture, Civisme, Citoyenneté et Gouvernance ; L’adoption d’un pacte de stabilité sociale ; la Sécurité et enfin la Communication.

A l’en croire, ce schéma directeur quinquennal mise sur un budget de plus de 68 milliards de FCFA. A cet effet, il a souhaité l’appui des uns et des autres pour la bonne réussite de la mission. Dans sa présentation, le chef de la MARN, Mahamadou Diouara, a prôné la réconciliation au Mali. « Il faut que les Maliens protègent les Maliens…», a-t-il dit.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Somebody got it right. In every essential aspect of living Malians must protect Malians. By working as group those most able to lead under designated condition should lead as we develop more talent to contribute to managing essential conditions. If Malian commit to protecting one another with none being lazy we would work seemingly miracles. Are we ready?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. Mahamadou Diouara, la tache ne sera pas facile car “les Maliens n’aiment pas les Maliens”, comment ils peuvent s’entre-proteger? Sinon notre devise est tres propre et claire: UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI, mais nous avons oublie le contenu de ces mots il y a ltres ongtemps et nous sommes dans une societe ou les valeurs sont totallement inversees et dans tous les domaines. Depuis 1968 nous sommes plus un peuple, nous sommes retournes dans nos divisions sociales, nos communautarismes et nos exclusions, et nous faisons tout pour que les enfants continuent de naitre inegaux et l’etat de droit a completement disparu!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here