Majorité présidentielle : Oumar Mariko risque de partir

1
Majorité présidentielle : Oumar Mariko risque de partir
Dr Oumar Mariko, président Parti Sadi

Sur l’antenne d’Africable TV, l’enfant terrible de Kolondièba s’est exprimé sur l’actualité du pays donnant ses orientations politiques qui ont pris un autre tournant.

La figure emblématique du SADI a surpris plus d’un en affirmant sa rupture avec la mouvance présidentielle qu’il avait ralliée en 2013.

Ses camardes de la CMP « envahissent le gouvernement ». Chose qu’il ne peut accepter.

D’ailleurs, Oumar Mariko a confié ne pas avoir été consulté au moment de constituer le gouvernement Modibo 3 qui a vu le jour en début du mois de janvier.

L’honorable non inscrit  dans un groupe parlementaire, a  réglé ses comptes avec Tiébilé Dramé, sans dire son nom à la suite de l’affaire dite du  “petit monsieur”.

S’il a condamné les mots du chef de l’Etat IBK, il a rappelé que Tiébilé n’a pas réagi quand la radio KAIRA (appartenant à Mariko) a été saccagée.

Même dans l’affaire du putsch de mars 2012, Oumar Mariko a condamné le soutien du PARENA aux bérets rouges et sa joie lors de l’arrestation du Général Sanogo et des bérets verts.

Le président du SADI a mis en garde le régime en place : «Le peuple est fatigué et la 4ème République devient indispensable».

Peut-on y voir un signe de rapprochement avec l’opposition actuelle dirigée par Soumaïla Cissé de l’URD? Comme disent les Américains, wait and see.

I.Keïta

PARTAGER

1 commentaire

  1. Ne flattez pas Sheïtane OUMAR en disant qu’il risque de partir, MARIKO n’a tout simplement pas été accepté dans la mouvance Présidentielle. Pas besoin d’être un Expert pour le savoir, il suffit seulement d’observer les collaborateurs que IBK a choisis. Il y a parmi eux tous ceux que Mariko a diabolisé et tous ceux qu’il a catalogué comme ennemis intimes.

    Sans même chercher à savoir si IBK etait prêt à se débarrasser de ses anciens complices de l’ADEMA, en partisan zélé, MARIKO a pris le devant pour s’ériger contre les Djoncounda, les Soumaïla, les Modibo Sidibé et les autres. Maintenant que LADJI a préféré ces gens à ses propres partisans, le désaveu est cinglant pour le Pestiféré. 😀 😀 😀 😀 😀 😛 😀 😛
    Il est temps pour celui des 28 candidats à la présidentielle de 2013 qui n’a rien eu, ni pour lui-même, ni pour son parti de dégage pour aller se faire voir ailleurs et attendre une autre occasion pour lècher le derrière d’un autre putschiste. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Il est rare que IBK agisse en vrai homme d’État pour ne pas le signaler quand il le fait. Le fait de rejeter ce vaurien qui pourtant est le premier à le rallier au second tour est un acte RESPONSABLE. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Depuis ce coup de maitre, LADJI n’est au courant rien !

    Il ne reçoit que des rapports tronqués, il se fait tromper, il se fait trahir, il est déçu des siens……… :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Bon vent Docteur MARIKO !! 😀 😀 😛 😛 😛

Comments are closed.